Microbe et Gasoil – Table ronde

A l’occasion de la sortie du film Microbe et Gasoil de Michel Gondry, Avisdupublic était présent à la table ronde organisée par le cinéma MK2 en présence de l’équipe avec d’autres blogueurs cinéma pour un échange intéressant avant sa sortie le 08/07.

Michel Gondry et ses acteurs animent la promotion pour Microbe et Gasoil, dont nous avons effectué la critique récemment, avec dynamisme et mènent le débat de manière agréable et drôle, à l’image du film en somme. Entre anecdotes et ambiance sur le tournage, ils ont répondu aux questions des gens présents autour de cette table ronde.

Ange Dargent et Théophile Baquet

Les deux jeunes acteurs ont montré un réel intérêt pour la promotion du film. Grâce à un tournage presque familial, ils gardent une expérience mémorable du tournage. Pour dénicher les acteurs, il a fallu scruter les visages à la sortie des écoles, des cinémas, etc, puis faire des lectures de scénario et enfin finir par trouver le duo gagnant composé de Théophile et Ange.

Théophile a déjà tourné pour la Nouvelle guerre des boutons, mais a préféré le tournage de Microbe et Gasoil car l’ambiance était plus conviviale, presque comme des vacances (même si c’était du travail). C’était la première fois qu’Ange tournait : il était triste que l’aventure se termine même s’il devait rattraper ses cours une fois rentré chez lui après le tournage qui a duré trois mois, d’août à octobre.

Affiche du film Microbe et Gasoil, un film réalisé par Michel Gondry

Langage original du film

Michel Gondry présente Gasoil comme un mentor envers Microbe. Il refuse la superficialité de cette époque à travers des dialogues comiques et sincères car, pour le réalisateur, les adolescents éprouvent des idées philosophiques sans forcément caricaturer un dialogue. Des dialogues qui sont d’ailleurs très naturels, presque improvisés dans lesquels Théophile et Ange s’identifient car ils refusent de s’attacher au cliché des jeunes qui utilisent des expressions très datées et populaires comme par exemple le high five jugé « vulagire » par le personnage de Théophile.

Ils se reconnaissent également dans ce rejet de conception matérialiste de la société où l’on évolue, leurs personnages leur collent à la peau. A vrai dire c’est flagrant en les rencontrant et très agréable de discuter avec des acteurs qui personnifient autant leurs rôles. Théophile est un adolescent qui évolue loin des clichés de « l’adolescent typique 2015 » par son look et une des valeurs qu’il entretient dans la présentation du film.

En somme, pour Michel Gondry qui a dirigé des adolescents américains, la seule différence avec son équipe française pour lui est plus liée au contexte qu’aux acteurs eux-mêmes.