Kid Poker : pourquoi un documentaire sur Daniel Negreanu ?

Présenté en avant-première au TIFF (Toronto International Film Festival) fin novembre 2015, le documentaire Kid Poker retrace le parcours du joueur de poker le plus connu au monde, et nous fait découvrir d’où vient Daniel Negreanu, de Toronto à Las Vegas.

Qui aurait pu penser que l’enfant de ces deux émigrés roumains, venus s’installer au Canada dans l’espoir d’une vie meilleure, allait devenir le joueur de poker ayant remporté le plus de gains en tournoi au monde ? Voilà l’histoire que veut raconter ce film qui, au départ, ne devait être qu’une petite vidéo de présentation du joueur, en tant que membre de la Team Pro de PokerStars, comme le fameux site de poker l’avait fait pour tous ses autres membres célèbres. Mais Pokerstars a vu plus à faire qu’un court-métrage publicitaire, et produisit alors un long-métrage documentaire, demandant à Francine Watson de le réaliser.

Des parties clandestines à Toronto aux casinos de Las Vegas

Le film nous présente donc les débuts du jeune Daniel, encore adolescent, et écumant les salles de jeux illégales de sa ville pour s’adonner à sa passion qu’il a rencontrée très jeune, le poker. A seulement 21 ans, il sera parvenu à se constituer un bon capital pour rejoindre le pays phare du Texas Hold’em, les USA. Malheureusement, sa première expérience tournera court et le renverra vite au Canada pour renflouer ses caisses. Mais sa deuxième sortie aux Etats-Unis sera la bonne, et il commencera alors à enchaîner les succès dont les plus marquants furent sa victoire aux World Series of Poker 1998, en faisant le plus jeune vainqueur de l’histoire, et ses deux victoires aux World Poker Tour durant l’année 1999.
Il ne s’arrêtera alors plus. Ses gains dépassent aujourd’hui les 30 millions de dollars et, même si le titre lui a été disputé dernièrement par Phil Ivey et Erik Seidel, il est le joueur ayant gagné le plus d’argent en tournoi.

Des tables de jeu au grand écran

Ce documentaire sur Daniel Negreanu n’est pas la première apparition du canadien sur grand écran. On a par exemple pu l’apercevoir dans le film Lucky You, de Curtis Hanson, et surtout dans X-Men Origins : Wolverine, de Gavin Hood, dans les deux cas jouant son propre rôle. Et c’est encore dans son propre rôle, mais cette fois non fictionnel, que Daniel revient dans ce documentaire Kid Poker, dont le titre correspond à son pseudonyme lors de ses parties en ligne.

Toutefois, la question de la qualité de ce documentaire se pose, étant donné qu’il avait d’abord été pensé comme une vidéo promotionnelle de Pokerstars. Mais les premiers commentaires des privilégiés à avoir assisté à la séance au TIFF sont plutôt flatteurs, vantant principalement l’inspiration procurée par la passion inébranlable de Daniel Negreanu pour le poker. Le joueur, qui n’avait pas encore vu le documentaire avant la séance, s’est feint d’un tweet plein d’émotions : « Complètement bouleversé par le film, je ne pensais pas que je pleurerais la moitié du temps. Impatient que vous puissiez tous le découvrir. »

Bien sûr, le film n’a toutefois pas complètement évité le piège du spot publicitaire. Et avec une réalisation plus que basique, et des retransmissions de tournois assez mal utilisées, le film n’est pas parfait. Mais l’amour sincère de Daniel Negreanu pour le poker est ce qui restera de plus marquant dans ce biopic d’une heure vingt, et ses péripéties et déboires au commencement sont certainement les anecdotes les plus intéressantes.

Pour l’instant, le film n’a pas encore été diffusé sur le blog de Pokerstars, et les fans s’impatientent. Seul le trailer est disponible. Le film entier ne saurait tarder.

  • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

    Le KID n’est pas selon moi le joueur le plus connu. Phil Ivey l’est je pense beaucoup plus. Article intéressant.