Critique – Big Game

Samuel L. Jackson en président des USA traqué par des terroristes en Laponie Finlandaise, c’est Big Game. Une critique de ce film « action-comédie » qui ne retiendra notre attention que par son côté Finlande déjantée.

Toujours à l’affût de productions insolites, notre rédaction a sélectionné, pour ne pas changer les habitudes, une réalisation de Finlande. Déjà présente dans cette news, Big Game voit les choses en grand, avec un gros casting et un budget explosif, faisant de cette action-comédie le film le plus cher de nos amis du grand Nord. En effet, Big Game est clairement au même niveau que certaines productions du même genre outre-Atlantique et il est temps d’en faire la critique.

Un scénario tracé sur un sentier battu

Après Rare Exports: A Christmas Tale – Père Noël Origines, Jalmari Helander réalisateur finlandais quitte les traditions populaires de Noël pour se tourner vers l’action. En gardant le côté humoristique et mettant de nouveau son pays en avant, Big Game n’a pas à rougir de sa qualité visuelle ou scénaristique comparativement aux attentes dans ce genre de film.

Big Game 2014 Jalmari Helander Samuel L. Jackson affiche

Samuel L. Jackson (Kingsman : Services Secrets), président des Etats-Unis d’Amérique est en déplacement dans Air Force One pour Helsinki, la capitale. Son avion est descendu en vol par des terroristes et il se retrouve éjecté puis perdu en pleine Laponie. Un jeune garçon, accomplissant un rite de passage à la chasse, se retrouve à sauver le président de la traque terroriste.

Le plot n’est clairement pas novateur. Sauver le président victime d’une attaque n’a rien de d’aventureux. L’intérêt vient déjà du décor peu commun, la Laponie. De beaux paysages et surtout l’absence de vie humaine sur des kilomètres rendent difficile l’opération de sauvetage. L’aide doit donc venir localement et c’est un jeune chasseur de 13 ans, très loin de ce que l’on attend pour cette opération à haut risque, qui devra faire preuve de courage pour cette aventure.

Les différences des mondes adulte – enfant et l’environnement peu habituel, créent des situations parfois risibles. Nous nous prêtons au jeu même si l’exaltation est clairement écartée dès les premières minutes.

Un casting de choc pour ce genre de production.

Là ou Big Game marque des points, c’est bien pour son casting étonnement bien rempli. Son budget de 8,5 millions d’euros, certes record pour la Finlande, est bien loin des grosses productions Hollywoodiennes. La liste est longue : Samuel L. Jackson, Onni Tommila (Rare Exports: A Christmas Tale – Père Noël Origines), Felicity Huffman, Victor Garber, Ted Levine, Jim Broadbent (Cloud Atlas), Ray Stevenson.
La qualité de ces acteurs n’est plus à remettre en cause et les voir dans des rôles hors de leurs habitudes est plutôt sympathique.

Big Game 2014 Jalmari Helander Samuel L. Jackson acteurs

Les effets spéciaux sont bons, le scénario est simple mais fait son effet pour livrer un bon divertissement. Les ombres au tableau viennent sur un réalisme clairement laissé de côté pour certaines scènes que l’on mettra sur le compte des besoins de ce genre de film : cascades démesurées, survie anormalement longue… Big Game n’est donc pas indispensable dans votre vidéothèque, mais sera un bon moment d’action-comédie « Made in Finland ». Les critiques restent mitigés sur ce film qui reconnaissent le délire du réalisateur mais qui, comme notre avis, n’appuieront pas la profondeur scénaristique ou la mise en scène.

Si vous voulez en savoir plus sur Big Game, je vous conseille les liens suivants :

http://www.rottentomatoes.com/m/big_game_2015/

http://lejournaldessorties.com/critique-big-game-jalmari-helander-critique-du-film/

Critique - Big Game
Big Game est un divertissement qui ne vole pas haut.
Acteurs
Mise en scène
Image et son
Scénario
On aime bien
  • Le casting
  • Samuel L. Jackson en Finlande
On aime moins
  • Le scénario
  • La mise en scène parfois bâclée
2.6L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)