Critique – Captain Phillips

Critique – Captain Phillips

Salut à tous ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire partager un film que j’attendais depuis un bon moment, il s’agit du dernier Tom Hanks intitulé Captain Phillips. Ce film fait particulièrement parler de lui, et pour cause : finaliste malchanceux aux Golden Globes, il reste en lice pour les Oscars cette année. Autant dire qu’il est au cœur de l’actualité ciné en ce moment ! Envie d’un bon film ? Clap !

Contrairement à Cloud Atlas, dont la critique est sortie hier, Captain Phillips n’est pas ce que l’on pourrait appeler un film « chorale ». Cela serait même le contraire. Totalement focalisé sur le personnage et le jeu de Tom Hanks, ce film retrace l’histoire vraie d’un capitaine dont le cargo est pris d’assaut par des pirates au large des côtes somaliennes. Sans armes ni aide extérieure, l’équipage est livré à lui-même et au discernement de son capitaine, retenu prisonnier par les somaliens.captain-phillips-poster

A première vue, on pourrait penser que 4 pirates sur un bateau dans une situation de huis clos, c’est un peu juste pour développer un film de 2h15. Que nenni ! Cela serait oublier qu’un speech n’est fait que pour lancer une histoire. En l’occurrence, le déroulement de celle-ci s’effectue à un rythme effréné. Nous sommes témoins de très nombreuses péripéties, si bien que l’on ne voit pas le film passer. Et c’est bien grâce aux nombreux leviers scénaristiques qui sont actionnés dans la salle des machines : les évènements viennent renouveler l’intérêt et constamment instaurer un nouveau rapport de forces, ou une nouvelle problématique au film. Si ce point est aussi flagrant pour le cas de Captain Phillips, c’est bien pour nous faire constater que les scénarios que nous proposent les films aujourd’hui négligent trop souvent ces mécanismes. Si plusieurs pirouettes sont prévisibles, cela n’empêche pas le spectateur de rester immergé dans l’action, et de passer par tous les états tout au long de ce film, magistralement servi par Tom Hanks.Tom Hanks

Tom Hanks, parlons-en. Si son registre d’acteur se cantonne aussi souvent à des rôles assez similaires, ce n’est pas pour rien. Il a la capacité d’incarner des protagonistes lambda sur qui tombent toutes les pires crasses possibles. En cela le rôle du Captain Phillips lui va comme un gant, et il nous livre ici un très bon numéro, plein de subtilité et d’intensité, reléguant presque tous les autres personnages à de simples faire valoir. Seul le chef des pillards – très bien servi par Barkhad Abdi, nommé aux oscars – se révèle être un personnage intéressant, et la dualité qui s’instaure progressivement entre lui et Phillips offre une vraie profondeur à la trame.

captain-phillips-2L’ambiance de ce film est excellente. Livrés à eux-mêmes dans un environnement pour le moins imprévisible, les personnages vont devoir jouer sur la corde raide afin d’arriver à leurs fins. Un point à souligner est que le côté manichéen de l’histoire s’effrite au fur et à mesure du film. On n’a pas simplement d’un côté les bons marins, et de l’autre les méchants preneurs d’otages, mais bien un ensemble de personnes faisant leur possible pour arriver à bon port, tous coincés dans une situation qui les dépasse, et qui exacerbe les tensions entre les personnages. Bref, de quoi bien faire monter la mayonnaise. Sur ce point, c’est tout de même Paul Greengrass qu’il faut saluer. S’il n’est pas un des réalisateurs majeurs du circuit hollywoodien, on lui doit tout de même deux épisodes de la trilogie Jason Bourne, ce qui témoigne de son savoir faire en termes de mise en scène de films d’action.

Au final, j’ai passé un excellent moment devant ce film. S’il ne s’érige pas au rang de chef d’œuvre, je dois confesser que c’est l’un des tout meilleurs films que j’ai vu depuis un bon moment !

[easyreview title= »Les notes » cat1title= »Acteurs » cat1detail= »Je retiens de ce film un excellent Tom Hanks, qui aurait bien mérité une petite nomination aux oscars. Son compère Barkhad Abdi n’est pas en reste et nous livre une prestation solide. » cat1rating= »4.5″ cat2title= »Le scénario » cat2detail= »On se demandait s’il serait à la hauteur, mais j’ai pour ma part vraiment apprécié le scénario. Tout n’est pas parfait, mais l’immersion est là » cat2rating= »4.5″ cat3title= »Atmosphère » cat3detail= »La bande originale dessert bien l’ambiance du film, et la mise en scène est très à propos. » cat3rating= »3.5″ summary= »Un de mes gros coups de coeur pour ce début 2014″]

    • Quentin COCAIRE

      J’ai bien apprécié le film également. Un Tom Hanks une nouvelle fois de grande classe !
      Il y a quelques imperfections, mais je trouve que l’on est très bien immergé dans l’action.
      A mon humble avis, ce n’est pas tant par l’histoire d’un capitaine de cargo miraculé que le film est réussi mais illustre très bien la situation générale dans cette région du monde. En tout cas, il permet de bien comprendre la situation et de prendre en compte beaucoup de facteurs qui ne sont pas toujours mis en avant… C’est ce sur quoi je me suis focalisé pendant le film, et c’est en ce sens que je dis que le film est vraiment bien réussi !

      Pour ce qui est du nombre de pirates, je ferais remarquer que, dans les faits réels, il n’y avait bien que 4 pirates à aborder le cargo. A l’époque, aucune mesure n’avait été prise pour habiliter les bateaux de commerces à posséder des armes, ou en tout cas éviter des attaques pirates. C’est con oui, mais c’est arrivé…

    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Mouai, je suis moins emballé que vous. Le film est long, on peut couper facilement 20/25 minutes. Surtout le départ avec sa femme qui n’est pas primordiale. De plus je me pose certaines questions :
      ils voient arriver que 4 hommes (pas 14 ni 40), mais uniquement 4, et comme par hasard dans ce genre de rafiot il n’y a pas d’armes de protections pour les empêcher de monter à l’échelle ? Un peu gros je trouve.
      Autre point qui soulève une question : Le mec qui conduit le canot de sauvetage avec lequel ils emmènent Philips, il est obligé de marteler la fenêtre avec sa kalash mais une balle de sniper creuse un trou énorme ? Surprenante la physique.
      Encore un autre point, lorsque Philips s’échappe du canot, pourquoi les ricains n’ont pas fait voler direct un hélico pour se mettre entre lui et les somaliens. Vous allez me dire, il y a un somalien dans l’eau également et qu’ils ne savent pas lequel des deux hommes à l’eau est Philips ? Et bien suffit de mettre deux hélicos … un entre chaque personne en mettant des spots lumineux qui éblouissent.

      Je ne suis pas tout à fait convaincu, ça reste un bon pop-corn movie mais ce n’est pas un must …

    • Benoît DECOOPMAN

      avis partagé !