Critique – Fast & Furious 7

Découvrez notre critique de Fast & Furious 7, l’ultime film du regretté Paul Walker.

Dominic Toretto et sa « famille » vivent tranquillement leurs nouvelles vies. Mais le bonheur ne dure qu’un temps jusqu’à ce que Dom apprenne la mort de Han à Tokyo. La bande va devoir faire face à Deckard Shaw, un criminel bien décidé à venger la mort de son frère.

Un autre épisode dans la saga

La saga Fast & Furious a débuté en 2001 et James Wan (Saw, Insidious) est le quatrième réalisateur à passer derrière la caméra. La distribution, elle, ne change pas : Vin Diesel/Dom, Paul Walker/Brian, Michelle Rodriguez/Letty, Jordana Brewster/Mia, Tyrese Gibson/Roman, Chris Bridges/Tej, Dwayne Johnson/Hobbs et Elsa Pataky/Elena. Jason Statham se fond dans le rôle du grand méchant et je dois avouer que cela lui sied comme un gant avec la classe toute britannique qui le caractérise. Voir Statham coller une raclée à Dwayne Johnson vaut le coup d’œil, surtout en voyant la différence de taille – et de carrure – entre les deux ! Nathalie Emmanuel (Games of Thrones) et Kurt Russell sont également de la partie, et Ronda Rousey y fait une courte apparition.

Fast&Furious - Statham

Statham, la brutalité mais avec la classe britannique

Le casting n’est certes pas digne d’un Expendables mais n’a pas de quoi rougir. Je m’étonne d’ailleurs que Stallone n’ait pas songé à intégrer Dwayne Johnson et Vin Diesel dans le prochain opus, vu que seules leurs musculatures sont à l’honneur dans leurs films.

Le dernier film pour feu Paul Walker.

Le tournage de Fast & Furious 7 fût marqué par le décès de Paul Walker, le 30 novembre 2013 suite à un accident de voiture. La production est interrompue et la sortie du film est repoussée. Les solutions d’abandonner ou recommencer le film furent envisagées, mais James Wann décida de poursuivre le tournage pour respecter la mémoire du défunt. Paul Walker n’ayant pas fini de tourner ses scènes, ce sont des doublures et des cascadeurs maquillés au moyen d’images de synthèse qui le remplacèrent. Les propres frères de Paul, Caleb et Cody ont fait partie de ceux-là. La mention « Pour Paul » fut ajoutée en mémoire de l’acteur.

Fast&Furious Paul Walker

L’incrustation de Paul Walker en image de synthèse n’est que peu visible à l’écran

L’actrice Jordana Brewster confia que les scènes où son personnage apparaît avec Brian ont été tournées sans Paul Walker, décédé à ce stade du tournage. Les images du défunt acteur sont incrustées à ses côtés grâce à des images de synthèses et je dois admettre que c’est relativement transparent à l’écran. Pour le reste, la fâcheuse nouvelle tendance des scènes d’actions en caméra dynamique sert surtout à camoufler les doublures mais donne le mal de mer… D’autant qu’avec le décès de Paul Walker, le budget du film a explosé : il coûte 50 millions de dollars de plus que son budget originel.

Des cascades autour du monde, mais dites au revoir à la physique !

Fast & Furious 7 est l’un des rares films à avoir été tourné sur autant de lieux différents. L’équipe de tournage a ainsi voyagé dans trois états américains, mais certaines scènes ont été réalisées au Canada et à Abu Dhabi aux Emirats Arabes-Unis. Il y a même une scène de cascade montrant des voitures parachutées dans le désert depuis un avion en vol et elle fût tournée en condition réelle ! Ce qui fait le plus mal au cœur dans Fast & Furious 7 pour un spectateur comme moi, ce sont les véhicules : pas moins de vingt véhicules différents, dont une Lykan Hypersport, une Maserati Ghibli ou une Dodge Charger 2015 Prototype… et pratiquement toutes finissent à la casse lors des cascades. J’en ai mal au portefeuille.

Fast&Furious voiture sautante

I came in like a wrecking baaaaaaaaaall

Ne cherchez pas non plus la rigueur scientifique dans Fast & Furious 7. Un exemple : Vin Diesel stoppe Jason Statham en percutant frontalement sa Camaro contre la Maserati avant de sortir pour se battre. Personnellement, j’ai testé la collision frontale (pas dans une Camaro ou une Maserati…) et je n’étais pas aussi frais que les deux acteurs. On oublie également la véracité d’une chute en véhicule depuis une falaise et le fait de s’en sortir indemne. Mais je crois que le summum vient avec Dwayne Johnson… mais je préfère vous laisser le découvrir.

Fast&Furious-4

Frontal de deux voitures avant une scène de combat. Crédible, je vous dis…

Selon moi, on est bien loin de l’esprit originel de Fast & Furious mais les cascades, les scènes d’actions omniprésentes font que le spectateur ne s’ennuie pas un seul instant… et c’est pour moi le meilleur épisode de la saga. Une suite est même prévue – intitulée Fast & Furious 8 (comme c’est original) – mais pour l’instant ce n’est qu’un projet.

Fast & Furious et son hommage à Paul Walker.

Le tournage de Fast & Furious s’étant poursuivi malgré le tragique accident de Paul Walker, l’ensemble des acteurs a participé volontairement à l’hommage réalisé. Cet hommage est magnifique, surtout la toute dernière partie avec Vin Diesel qui m’a tiré une petite larme.

Pour finir, je dirais que Fast & Furious 7 s’éloigne de ce que fût la série : des grosses voitures et des courses dans les rues, pour aboutir à des cascades et des explosions en série. On se croirait dans un film de Michael Bay. N’en déplaise aux puristes, j’estime qu’il est le meilleur de la série mais je n’attendais pas un jeu d’acteur hors du commun.

Une autre petite critique pour vous servir

Critique - Fast & Furious 7
Fast & Furious 7 est le meilleur film de la saga malgré la caméra dynamique. L’hommage fait à Paul Walker mérite le détour.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Images et sons
On aime
  • L’hommage à Paul Walker
  • Les voitures et les cascades
  • On ne s’ennuie pas un seul instant
On aime moins
  • Ils abusent vraiment sur la physique des corps
  • Casser d’aussi belles voitures
  • Une histoire de vengeance basique
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • Fabienne Defosse – Verrier

    Merci Brice. Rien que pour Paul j’accompagnerai mes enfants fans de Fast & furious, même si suis d’accord avec toi, les belles voitures faut pas les abîmer, elles sont tellement rares !