Critique – The Last Survivors

C’est la fin du monde dans The Last Survivors, qui vient de sortir en DVD . Et voici ce que j’en pense.

Premier long métrage de  Thomas S. Hammock (qui était notamment chef décorateur sur You’re Next et concepteur de prod’ sur le dernier Blair Witch), The Last Survivors est un film post – apocalyptique qui se déroule « des années après la dernière pluie », comme nous l’indique l’introduction. Les gens meurent de soif sous un soleil de plomb et la terre reste inexorablement sèche. Dans ce décor se débattent donc une poignée de survivants qui espèrent pouvoir fuir et atteindre un endroit sur Terre qui n’aurait pas été ravagé. Alors bonne surprise ou plantage ? Ce film n’a-t-il d’apocalyptique que son genre ? Réponse ici.

Réchauffement de la planète

L’Oregon est un no man’s land aride où la moindre goûte d’eau est précieuse. Certaines personnes ont encore accès à des puits, comme la jeune Kendal (Haley Lu Richardson) et son ami Dean (Booboo Stewart, Twilight), tous deux orphelins. Ils espèrent pouvoir bientôt fuir avec leur voisin Alby (Max Charles) à bord d’un Cessna qu’ils réparent petit à petit. Mais un seigneur de guerre local, Carson (Jon Gries), a décidé que l’eau lui appartient et entreprend de tuer tous ceux qui s’opposent à lui. Le temps presse pour Kendal, Dean et les autres survivants.

affiche the last survivors movie

Le postulat de départ est un classique du genre. Le dérèglement climatique était au programme La Route avec son hiver nucléaire, ou du Jour d’après avec son nouvel âge de glace.  Dans The Last Survivors , ce sont la sécheresse et la canicule qui sévissent. Le titre est raplapla au possible mais résume bien la situation. Le film a été tourné en très peu de temps et avec un petit budget. Et de ce point de vue, le travail du réalisateur et des équipes techniques est impeccable. Le paysage quasi-lunaire et les maisons poussiéreuses offrent au spectateurs un véritable album photo de la désolation. Cela donne au film un côté science-fiction et nous rappelle certaines scènes de Mad Max Fury Road.

A la recherche du bon sens

Le décor planté, reste encore à capter l’attention du spectateur. Et c’est là que ça se gâte sérieusement. Si la jeune Haley Lu Richardson incarne avec talent  une ado sympathique et badass comme on les aime, le reste des personnages ne laissera pas un souvenir impérissable. Le petit garçon joué par Max Charles est censé nous émouvoir : râté ! Carson, le baron de l’eau, et sa fille devraient nous inquiéter mais ils sont trop stéréotypés pour être honnêtes.

the last survivors images

Pour couronner le tout, le scénario n’a parfois aucune logique : Carson et ses sbires arrivent devant une ferme en disant que l’endroit leur dit quelque chose alors qu’ils y étaient quelques jours auparavant. Et désolée, il n’est précisé nulle part qu’ils soient atteints d’une forme post apocalyptique d’Alzheimer. Il y a aussi l’héroïne du film qui se balade en plein jour dans un désert ultra-plat sans jamais se faire repérer. Ses dents super-blanches et ses cheveux propres dans un endroit où l’eau est rares et les salons de coiffure inexistants.  Et je ne vous parle même pas des « cachettes » hyper réalistes comme le montant d’une porte (véridique !) .

En lisant quelques articles sur The last Survivors, j’ai vu qu’il était souvent classées en tant que film d’action, d’horreur et thriller. Et je dois avouer que je n’ai pas vu du tout le côté épouvante . J’ai par contre remarqué une tendance à verser dans le grand-guignolesque sanguinolent, autrement dit, dans le Tarantino, lors de certaines scènes de combat. Ce qui ne fonctionne pas ici, c’est que le film ne pousse pas le délire jusqu’au bout et hésite tellement entre nous émouvoir, nous surprendre ou nous faire sursauter qu’au final, rien de tout cela ne se passe.

Pour un autre article sur The Last Survivors, il y a celui de Unificationfrance.

Critique - The Last Survivors
Un film esthétiquement intéressant mais qui manque de logique et de cohérence.
acteurs
mise en scène
scénario
image et son
on aime bien
  • l'héroïne est une fille cool
  • les décors
on aime moins
  • aucune logique
  • les personnages secondaires sont négligés
  • le film laisse indifférent
2.2L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • Titre : the last Survivors
  • Année de sortie : 2016
  • Style : Action, Epouvante-horreur, Thriller
  • Réalisateur : Thomas S. Hammock
  • Synopsis : Dans un monde post-apocalyptique désertique, une adolescente se bat pour que le dernier point d'eau ne tombe aux mains du "baron".
  • Acteurs principaux : Haley Lu Richardson, Booboo Stewart, Max Charles
  • Durée : 1h41