Critique : Sabotage

Critique : Sabotage

SABOTAGE-Poster

Pour cette force d’élite de la DEA, il s’agit officiellement de prendre d’assaut le repaire d’un important cartel mais en réalité, l’opération se révèle être un véritable braquage. Après s’être emparé de 10 millions de dollars en liquide, les agents complices pensent leur secret bien gardé… jusqu’à ce que quelqu’un se mette à les assassiner les uns après les autres, froidement, méthodiquement. Alors que les meurtres se multiplient, chaque membre de l’équipe devient un suspect. Chacun sait tuer, et chacun a un excellent mobile…

David Ayer, à qui l’on doit Au bout de la nuit, signe avec Sabotage son cinquième long métrage en tant que réalisateur. Il s’est adjoint deux acteurs de renom dans les films d’action : Schwarzy et Sam Worthington (Avatar, Le Choc des Titans). Schwarzy campe ici le rôle du chef « Breacher » au sein d’une escouade d’assaut de la DEA, avec Worthington en lieutenant nom de code « Monster ». Autres acteurs dont le visage nous est familier, nous avons Terrence Howard/« Sugar » (Le Majordome) et Mireille Enos/« Lizzy » (World War Z). Les personnages incarnés dans le film sont caricaturaux et les acteurs de Sabotage les sur-jouent ou sous-jouent. Je n’ai pas vraiment ressenti de réel attachement envers l’un des personnages.

Sabotage-1

Ce qui m’a bluffé dans Sabotage, c’est la qualité du scénario, malheureusement pas mis en valeur par les acteurs et la mise en scène. L’orientation de Sabotage vers un film d’action avec un scénario aussi complexe n’était pas dans les compétences de réalisateur de David Ayer. En voulant jouer sur deux tableaux, la réalisation et la mise en scène en pâtissent, ce qui rend le film difficilement digeste et compréhensible. Cependant, loin d’être un fiasco, je dois admettre que les scènes d’action sont fluides : le spectateur arrive à suivre ce qu’il se passe sans aucune confusion. De même, comme je l’ai dit plus haut, la force de Sabotage est dans son scénario, qui aurait mérité d’être d’avantage mis en avant plutôt que la notoriété des acteurs.

sabotage-2

Sabotage n’est pas un mauvais film, mais ne mérite pas de rester dans les mémoires. Par curiosité pour le scénario, je vous le recommande mais il reste globalement difficile à suivre tant le film part dans tous les sens. A qui la faute ? Je pense qu’elle incombe à tous les participants du film, qui fait de Sabotage un film sans âme qui n’accroche pas le spectateur.

Critique : Sabotage
Sabotage est un bel essai mais la transformation fût douloureuse. Une autre mise en scène et davantage de maturation aurait été nécessaire.
Scénario
Mise en scène
Acteurs
Image et son
On aime
  • L'histoire racontée
  • Des scènes d'actions lisibles
On aime moins
  • Des personnages caricaturaux
  • Une mise en scène brouillonne
2.4Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
    • http://avisdupublic.net Brice AULAS

      Il y a quelques scènes marrantes, mais ce n’est pas un film satyrique comme le fût RED.

    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Je vais poser une question de néophyte qui n’a pas vu le film. La partie humour est-elle autant présente qu’un RED ?