Critique – Sicario

Avec Sicario, Denis Villeneuve poursuit son parcours prestigieux à Hollywood en nous offrant une vision de la lutte contre le trafic de drogue. Bien ancré dans sa filmographie, Sicario montre cependant quelques failles !

Denis Villeneuve est un réalisateur qui monte à Hollywood. Connu mondialement grâce à Incendies et à Prisoners, et après nous avoir embrouillé le cerveau avec Enemy, le réalisateur s’attaque cette fois-ci à un sujet très souvent présenté au cinéma, la lutte contre le trafic de drogue. Sa filmographie s’intéresse essentiellement aux troubles psychologiques des hommes plongés au cœur d’un conflit entre le bien et le mal. Alors, avec cette réflexion, combinée avec un sujet à la fois intéressant et violent, on ne peut qu’adhérer ! Sicario vaut-il le coup ? Voici notre avis sur le film !

Sicario se veut comme la suite logique de la filmographie de Denis Villeneuve. On suit le parcours de Kate (Emily Blunt, qui montre encore son talent après Edge of Tommorw) qui va s’embourber dans une lente descente aux enfers au cours d’une enquête pour démanteler un réseau de trafic de drogue au Mexique. Alors que la première partie s’adonne à une exposition à la fois précise et longue, tout le film dévoile son ampleur avec l’apparition de Benicio Del Toro qui va montrer à l’héroïne que, même dans les forces de police, la monstruosité de l’espèce humaine peut se manifester. Sicario représente une lutte manichéenne et intérieure qui permet à la seconde moitié du film d’apporter une approche beaucoup plus sombre et virulente.

Affiche du film Sicario par Denis Villeneuve

La loi n’est plus la règle

 

Les terres arides et sublimes du Mexique

Tout d’abord, il faut le dire tout de suite, Sicario possède une réalisation grandement maitrisée. Denis Villeneuve nous fait à nouveau partager une mise en scène au comble de la tension qui arrive à faire frissonner les spectateurs. Avec ces plans panoramiques sur les paysages arides du Mexique, le soin de filmer les scènes avec une lenteur angoissante et une accélération du rythme pour les scènes clés, le réalisateur nous immerge dans un monde froid, inquiétant au comble de l’horreur humaine. On notera ainsi plusieurs scènes iconiques : l’assaut d’une maison de trafiquants en guise d’introduction, qui repose sur une dynamique folle pour résulter sur une issue au comble de l’horreur ; la scène avec le convoi de voitures près de la frontière mexicaine où le suspense est digne des meilleurs westerns et enfin une dernière partie ô combien maîtrisée que je ne divulguerais pas pour vous garder la surprise. Denis Villeneuve arrive grâce à la réalisation et à la mise en scène à faire passer, comme à chaque fois, ce sentiment de malaise au spectateur, troublé par ce qu’il voit et de ce qui se dégage avec les personnages.

Aperçu de Sicario

Ce qui permet de faire la transition sur les acteurs qui livrent tous une très belle performance avec mention spéciale à Emily Blunt, une femme guidée par ses idéaux qui tente d’affirmer sa position et surtout à Benicio Del Toro, à la fois énigmatique et froid, qui porte à lui seul tout le film avec son personnage guidé par une folie vengeresse. A travers le personnage de Kate, les spectateurs s’identifient car, comme elle, on ne sait rien de ce qui se trame et on apprend tout au fur et à mesure avec elle. On plonge dans cette histoire violente avec Kate et c’est ce qui rend le personnage intéressant. Josh Brolin également se montre sous toute son ambiguïté. Décrit comme un mentor, ce personnage permet à Sicario de faire perdre ses repères au spectateur. Qui croire dans cette histoire ? Qui est digne de confiance ? Les acteurs offrent une très bonne performance pour camper des personnages ambigus qui veulent survivre dans ce monde violent.

Maladresses liées à la drogue ?

Mais le problème avec Sicario, c’est son scénario. Au-delà du fait qu’il puisse paraître peu original pour les puristes, il n’apporte pas de réelles surprises. Le souci vient surtout de la linéarité de l’histoire et surtout de trop longues scènes de dialogues qui, soit perdent le spectateur, car trop complexes, soit ne servent qu’à illustrer ou à travailler le background du film. On aurait aimé que Sicario offre plus de surprises.

En fait, Sicario se vend comme une descente aux enfers pour le personnage principal à travers sa lutte dans la police, mais on a l’impression que le film se retient ou n’apporte pas l’implosion qu’il mérite. On a bien le personnage de Benicio Del Toro qui illustre cette idée mais pour le personnage principal, ce n’est pas assez marqué. On ne voit pas ou on ne ressent pas l’horreur qu’il peut ressentir, ce qui atténue grandement sa profondeur psychologique. Ainsi, Sicario possède de très bonnes thématiques mais ne va pas au maximum de leurs capacités.

Traversée d'une mine dans Sicario

Denis Villeneuve a apporté un grand soin à son œuvre pour faire passer sa vision de la lutte entre le bien et le mal, à travers les trafics de drogues. Entre sa réalisation méticuleuse et ses personnages charismatiques, Sicario nous immerge au cœur de leurs conflits intérieurs. Malheureusement, les longueurs scénaristiques freinent ses idées qui ne vont pas assez loin dans l’horreur psychologique et restent trop basiques. On aurait aimé ressentir davantage la perplexité dans les yeux d’Emily Blunt, qui se fait voler la vedette par Benicio Del Toro. La critique peut paraitre sévère mais on aurait aimé que Sicario aille plus loin dans ses idées et ne soit pas cantonné à survoler ses thématiques pourtant intéressantes !

Si vous voulez voir une autre critique de Sicario, allez sur MetroNews.

Critique - Sicario
Un bon film qui sur tous les aspects semble parfait mais qui manque de profondeur ou d'originalité. Il aurait fallu que le réalisateur ne reste pas en surface pour aborder son histoire.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Images et Son
On aime bien
  • La réalisation impeccable et suffocante
  • La bande-son angoissante
  • Des acteurs convaincants
On aime moins
  • Une histoire déja vue et saccadée
  • Pas assez profond dans l'horreur psychologique
3.3L'avis
Note des lecteurs: (4 Votes)
  • Titre : Sicario
  • Année de sortie : 2015
  • Style : Thriller
  • Réalisateur : Denis Villeneuve
  • Synopsis : La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l'équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.
  • Acteurs principaux : Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin
  • Durée : 122 minutes
  • Marilyne breant

    Très bonne critique. Moi j’ai adoré la réal et le jeu d’ Emily Blunt

    • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

      Qu’Emily Blunt joue bien, c’est une certitude. Cpdt, je l’ai trouvée engoncée dans ce rôle et même B. D. T. n’est pas à son niveau. Pour une fois que l’on est pas d’accord, c’est un jour à marquer d’une croix. 😉

  • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

    Bravo pour cette première critique et je ne peux que plussoyer concernant le scénario timbre-poste de l’œuvre. Du réchauffé de chez PICARD.