Critique – Deadpool

Critique et avis de Deadpool, un film au parcours très sinueux. Redouté par certains et très attendu par les autres ! Vaut-il le coup, ou est-ce encore un énième film de super-héros à la sauce Marvel ?

Le projet Deadpool date de 2009. Malheureusement, suite à divers imprévus le film fut contraint à être repoussé à plusieurs reprises. En 2011, Tim Miller est embauché à la réalisation mais le projet a toujours du mal à se faire accepter. Mais c’est à l’aide d’une campagne de communication exceptionnelle, peut-être excessive, que Deadpool a su conquérir et rassurer ses fans.

affiche deadpool

Un super anti-héros atypique !

Wade Wilson, un mercenaire très compétent et un peu trop bavard se voit diagnostiquer un cancer en phase terminale. Pour ne pas faire souffrir sa copine, il décide de suivre le programme d’une agence privée. Cette agence lui donne le pouvoir d’être immortel, malheureusement il en sort totalement défiguré. Deadpool n’est pas un super-héros comme les autres : il passe son temps à draguer, tuer, et casser le 4ème mur.

extrait de deadpool

Deadpool, une adaptation risquée !

Deadpool étant loin d’être chaste, dans son langage comme dans son comportement, la censure aurait très vite pu tout gâcher. La mention -12 ans m’avait déjà beaucoup rassuré, le générique d’intro m’a totalement conquis et le reste du film m’a envoyé sur orbite. L’humour est plus gras qu’une salade au McDonald ! Le film est plutôt cru, décapitation et compagnie sont de la partie. Le quatrième mur est brisé en permanence, c’est clairement le Deadpool que tous les fans attendaient !

Ryan Reynolds un Deadpool dans l’âme ?

Après avoir vu Green Lantern on peut se dire que Reynolds n’était peut-être pas le meilleur choix. De plus sa première apparition en tant que Deadpool dans X-Men Origins n’avait pas particulièrement conquis les fans. Que nenni ! Reynolds était le meilleur choix possible. En plus d’être un grand fan du personnage, il ne fait pas que l’incarner, il lui donne vie ! Il faut également savoir que dans les comics Deadpool parle souvent de Reynolds… On ne voit pas une seule seconde l’acteur derrière le masque. En plus il se sert de ce rôle comme d’une rédemption pour l’échec que fut Green Lantern, et il aime cracher sur son ancien costume vert à travers plusieurs répliques. Pour le reste du casting, Morena Baccarin (Homeland) incarne Vanessa Carlysle, la copine de Deadpool, le méchant Ajax est incarné par Ed Skrein qui se rattrape de son rôle dans Le Transporteur. On retrouve également deux X-men : Colossus et Negasonic Teenage qui aide notre anti-héros préféré dans sa traque.

extrait de deadpool

Katana dans ta gueule !

S’il y a une chose que Marvel sait bien faire, c’est filmer les scènes de combat. Deadpool n’y échappe pas. On peut s’en apercevoir dès la première scène d’action : un superbe ralenti couplé par des arrêts sur image où la camera s’insinue dans chaque recoin. Les effets spéciaux sont magnifiques et les chorégraphies très travaillées (surtout à base de superbes vrilles). Cela dynamise énormément les combats et c’est très beau à voir. Visuellement vous allez prendre une claque ! On retrouve également une bande-son du tonnerre, s’accordant à 100% avec l’univers déjanté de Deadpool, que ce soit à coup de sons bien lourds lors des combats ou à coup de saxophone lors des scènes plus douces.

Que ce soit par son côté totalement décalé ou par ses scènes d’action plus gores que la norme, Deadpool apporte une vraie note de fraîcheur en ce moment où les super-héros remplissent (trop ?) les écrans. Foncez le voir : vous serez conquis !

Vous pouvez trouver une autre critique de Deadpool sur justfocus.fr.

PS : Le caméo de Stan Lee est vraiment hilarant !

Critique - Deadpool
C'est de la bombe ! De A à Z !
Scénario
Acteurs
Mise en scène
Images et son
On aime bien
  • L'humour !
  • Le bris du 4ème mur
  • La fraîcheur apportée par Deadpool
On aime moins
  • Un campagne de com' un peu trop intensive
4.4L'avis
Note des lecteurs: (7 Votes)
  • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

    Hello,

    Je rattrape l’info : Morena Baccarin ==> Gotham également et elle a un rôle bien plus intéressant. Pour le film, I am waiting the BD (Bluray Disc)

    Et avant de donner mon avis sur ce film et notamment Ryan nul Reynolds, il faut le voir.

  • Jofart

    Je suis tout sauf d’accord avec toi. Les blagues étaient lourdes au possible et réflétait l’humour américain par excellence. Pipi, Caca, Bite, et Pipi, Caca ! J’aurai aimé plus de blagues subtiles, ou tout simplement des blagues qui parlent d’un autre thème de temps en temps. Les blagues scato. pendant 1h40 pas pour moi.

    Ensuite, yes, c’est bien filmé pour les combats, mais ils sont tout le temps coupé par le truc je te pête le quatrième mur. Ce qui casse complètement le rythme de l’action. C »est super mal amené à certains moments. Et comme pour les blagues pipi caca, péter le mur de temps en temps, oui ! Mais non stop, c’est mauvais.

    Pour ce qui est de la violence dans les films de super héros, les gens oublient bien trop vite le dernier Kick-Ass (ou même Jim Carrey se plaignait de la violence du film) ou encore le film Super. Toussa pour dire que Deadpool est le plus violent of the world. D’ailleurs c’est actions sont dans le too much encore une fois du coup, la violence devient humoristique et n’est plus tellement violent.

    J’avais attendu le film pour le retour d’un super-héros moins lisses, enfin de compte, il est comme tous ses potes saufs qu’il dit des blagues de merdes.

    • Malo Soreau

      Salut, ton commentaire est constructif mais tu reproches à Deadpool d’être Deadpool ! ( D’ailleurs quand je dis que l’humour est aussi gras qu’une salade au McDo je fait référence au scandale qui a éclaté comme quoi les salades au McDo sont plus caloriques que les BigMac ). Les blagues pipi caca et le brisage du 4eme mur font partie intégrante de cet univers après tu accroches ou tu n’accroches pas.

      Niveau violence, Kick-Ass (surtout le 2) et Super sont effectivement très violents mais ce sont des rares exceptions sorti il y a plus de 3 ans ! Donc oui niveau violence Deadpool tranche avec les classiques de super héros.

      • Jofart

        Après je me dis qu’il faut faire la part des choses. Une adaptation cinématographique doit être pensé comme tel.
        Les blagues pipi, caca, ok c’est Deadpool. Je pensais qu’il avait d’autre sujet humoristique que ça, mais ses blagues viennent en plus casser le rythme du film. Notamment dans les scènes d’action. Ce qui m’a carrément sorti du film.

        Alors que dans une BD, ça marche, puisqu’on prend le temps qu’on veut pour lire une case ou admirer les dessins. le rythme est donc déjà hachuré.

        Après, je ne dit pas que c’est un mauvais film, mais qu’il a énormément de défaut. Son plus gros est que les réalisateurs ont trop voulu faire plaisir aux fans sans faire attention sur quel support ils travaillaient.