Critique – Merci patron!

Merci patron !, un film sympa pour la bonne cause?

Merci patron !, le film dont tout le monde parle, dont la presse unanime vante les qualités (le journal Le monde évoquant Lubitsch et Capra pour en dresser les louanges), même le New York Times y est allé de son article, vient de franchir la barre des 350 000 entrées, ce qui est très rare pour un documentaire. Un véritable phénomène de société qui fonctionne à fond grâce au bouche-à-oreille et dit sans doute beaucoup du fonctionnement de notre pays. Alors allons nous nous joindre à ce concert de louanges bien consensuel? Réponse dans la critique qui suit.

Merci patron.jpg

LVMH, ton univers impitoyable!

Dans sa première partie, Merci patron ! fonctionne comme un réquisitoire documentaire contre LVMH et principalement les méthodes de son patron Bernard Arnault, coupable de fermetures d’usines dans le Nord (on suit principalement celle des usines Boussac Saint Frères). Tout cela est décrit à travers les yeux des employés qui ont travaillé de longues et dures années dans ces usines et se sont brusquement retrouvés au chômage. Des témoignages sans concessions encadrés par le principal acteur de ce documentaire, François Ruffin, un des initiateurs de Nuit debout, qui se fait, parfois avec un humour caustique, l’avocat du diable avec son tee shirt I love Bernard ! Le cynisme de l’entreprise apparaît dans les propos du directeur de production de l’usine délocalisée en Bulgarie qui n’hésite pas à avouer qu’il pourrait délocaliser à nouveau sa production si la main d’œuvre coûtait moins cher en Grèce. Bref, un exemple parlant de ce qu’on nomme les effets de la mondialisation.

Du documentaire à la farce

Merci patron ! change de registre avec l’arrivée de la famille Klur, rudement frappée par les conséquences de ces fermetures d’usines : plus de travail malgré les lettres de demandes d’emploi, des dettes qui s’accumulent et là, dernière étape, la menace de saisie de leur maison. Alors arrive François Ruffin qui propose aux époux Klur et à leur fils Jérémy, dont il va prendre l’identité pour les bienfaits de la farce, de demander à Bernard Arnault le versement d’une indemnité permettant le remboursement de toutes leurs dettes ainsi que l’obtention d’un travail pour M.Klur. Merci patron ! décrit alors le montage de la farce, son déroulement en caméra cachée avec principalement un employé de LVMH qui vient rencontrer les époux Klur et sa conclusion heureuse. Tout ceci dans une atmosphère bon enfant évidemment pas exempte de moqueries et de fausse condescendance envers le patron de LVMH, avec la complicité amusée des époux Klur et l’effacement pour la bonne cause de leur fils, joué pour la circonstance par Super François Ruffin !

La caméra invisible

Reprenant le modèle de la fameuse émission La caméra invisible des frères Rouland des années 70 où étaient filmées des personnalités à leur insu dans des situations piégeuses, Merci patron ! s’en sert comme un objet de dénonciation des méthodes de cette multinationale du luxe. On sourit devant les dialogues, on jubile devant le piège tendu et la revanche des petits contre les gros mais on regrette aussi la pauvreté de la mise en scène, l’insistance un peu lourde de certaines scènes (notamment celle où François Ruffin est filmé comme père de famille avec notamment le passage où un de ses enfants lit l’histoire de Robin des bois comme pour symboliser le combat de son père), l’impression qui saisit parfois de se trouver plongé dans une émission de télé-réalité. Bref une impression mitigée mais comment dire du mal d’un film pétri de bons sentiments et qui redonne confiance à ses spectateurs malgré des faiblesses apparentes?

Un autre avis sur Merci patron ! : http://www.telerama.fr/cinema/films/merci-patron,506250.php

Critique - Merci patron!
Merci patron ! est un documentaire qui met en scène une farce qui permet de mettre en relief les travers de la société LVMH et de son patron Bernard Arnault.
Scénario
Mise en scène
Acteurs
On aime bien
  • La farce sociale
On aime moins
  • Les scènes avec les enfants
  • François Ruffin
2.5L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)
  • Titre : Merci patron !
  • Année de sortie : 2016
  • Style : Documentaire
  • Réalisateur : François Ruffin
  • Synopsis : Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison. C'est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belge, d'une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l'émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l'homme le plus riche de France ?
  • Durée : 84'