Critique – Les héritiers

Les héritiers : éducation civique ou cinéma ?

Les héritiers, encensé par la critique pour son « message d’espoir », pour sa « bouffée d’air frais » ou comme un « film d’utilité publique », semble déjà auréolé d’une réputation flatteuse. Vraiment méritée?

  critique les héritiers

Les héritiers: une jolie histoire vraie

Les héritiers raconte l’histoire vraie d’une prof d’Histoire (interprétée à l’écran par Ariane Ascaride) qui décide de faire participer la classe la plus terrible de son lycée de Créteil au concours national de la Résistance et de la déportation. Jolie histoire que celle de ces élèves de banlieue démotivés qui vont, par le biais de ce concours, retrouver confiance en eux et foi dans la nécessité d’apprendre et de connaître. Avec patience et compréhension envers les élèves, la prof va progressivement entraîner son groupe dans une dynamique qu’il n’abandonnera plus jusqu’à la proclamation des résultats. Les héritiers retrace donc cette expérience pédagogique avec un scénario, écrit par un des élèves de l’époque, qui nous fait revivre les différentes étapes de l’éclosion de ce projet. Les élèves visitent des musées, un mémorial et rencontrent un témoin, Léon Zyguel, rescapé des camps de la mort, qui joue son propre rôle dans le film et donne à la scène où il intervient une réelle émotion. Nous suivons pas à pas le trajet qui va conduire ces découvreurs de la Shoah, et plus particulièrement de la vie des enfants et des adolescents dans les camps de la mort, jusqu’à la scène qui clôt Les héritiers où le ministre en personne félicite les lauréats. Tout est bien qui finit bien. Le spectateur est comblé et il se dit qu’enseignant est le plus beau métier du monde. Mais qu’apporte de plus Les héritiers à l’histoire réelle, optimiste, merveilleuse, et qui donne foi en l’avenir? Un film « d’utilité publique » comme on le proclame? Une touche supplémentaire de pédagogie? Une couleur particulière qui donne un plus à l’histoire elle-même, déjà très belle?

 Les héritiers, un film imparfait

Et c’est bien là que le bât blesse. Et que le spectateur reste tout de même sur sa faim. Les héritiers se contente en effet d’enfiler les scènes avec une Ariane Ascaride qui joue avec conviction cette enseignante persuadée que l’école a encore un rôle prépondérant à jouer dans le lien social, la formation de citoyens (tout enseignant qui verra ce film sera touché car il parle du cœur de leur métier avec en prime un projet qui réussit au-delà de toute espérance) et mène ce groupe avec un dynamisme étonnant. Dès le départ, un prologue opposant une lycéenne voilée qui vient chercher son diplôme du bac et le proviseur qui ne le lui donnera que si elle ôte son voile sonne faux et l’on se demande bien sa raison d’être si ce n’est celle d’insister, un peu lourdement, sur les difficultés de ce type d’établissement. Puis la réalisatrice a choisi de se réfugier derrière l’histoire en se contentant d’en souligner le caractère hautement émotionnel en abusant des plans de coupe qui tiennent lieu de signature et d’appel aux larmes. Elle en abuse notamment lors de l’intervention du témoin, où presque chaque élève y passe, en s’attardant sur les larmes glissant sur les joues. Pas d’idées de mise en scène originales dans Les héritiers, rien qu’un simple accompagnement de cette belle aventure scolaire et humaine. Aucun pas de côté qui aurait pu susciter autre chose chez le spectateur qu’une adhésion évidente à cette « belle histoire qui finit bien ». Mais sans doute cela tient-il au sujet qui, en quelque sorte, se suffit à lui-même. Son aspect documentaire prime sur le rendu créatif et original qu’il aurait pu prendre au risque de détourner le spectateur de ce que devient malheureusement le film, un simple témoignage de cette histoire. De fait, ce cinéma vraiment très élémentaire fait que Les héritiers laisse une impression très mitigée et bien éloignée des éloges que l’on a bien voulu lui dresser.

Pour en savoir plus, deux avis différents sur Les héritiers :

http://www.esperluette-blog.fr/les-heritiers-critique-cine/

http://www.avoir-alire.com/les-heritiers-la-critique-du-film

Critique - Les héritiers
Acteurs
Scenario
Mise en scène
Image et son
On aime bien
  • Une belle histoire
On aime moins
  • Quelques clichés
  • Les idées de cinéma
  • La musique souvent larmoyante
2.0Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)