Critique – The Place Beyond The Pines

Critique – The Place Beyond The Pines

Après Blue Valentine en 2011,  le réalisateur Derek Cianfrance a décidé d’employer une nouvelle fois Ryan Gosling, mais cette fois-ci dans un drame beaucoup plus torturé : The Place Beyond The Pines. Amis cinéphiles, faites place !

The-Place-Beyond-The-Pines

En bref, c’est l’histoire de Luke (Ryan Gosling), forain reconnu pour sa grande habileté à moto, qui découvre l’existence d’un fils de 1 an, et décide alors de braquer des banques pour se racheter de l’avoir abandonné à sa mère (Eva Mendes). Cela aurait persisté s’il n’avait pas croisé le chemin d’un policier jeune mais ambitieux, du nom d’Avery Cross (Bradley Cooper). J’ai au départ trouvé l’histoire assez classique, mais elle se révèle bien plus complexe qu’elle n’y paraît ! 

Au niveau de la structure, The place beyond the pines se décompose en trois parties interconnectées. La « première » est largement occupé par le rôle de Ryan Gosling (Luke), qui nous rappelle un peu celui qu’il avait éxécuté dans Drive vu les grandes qualités de pilotes de son personnage. Impulsif, instable, électrique… Beaucoup de mots sauraient décrire le tempérament de feu de ce dernier, mais il n’y a là aucun doute : Gosling crève l’écran ! Une seconde partie du film permet l’arrivée en scène d’un personnage totalement différent : Avery Cross. Froid, intelligent, déterminé à gravir les échelons hiérarchiques rapidement… Mais qui doute beaucoup également. Le travail est très bien fait par Bradley Cooper, mais d’une toute autre manière, avec plus de finesse. La dernière partie, sous forme d’épilogue consiste en la rencontre entre les deux fils respectifs d’Avery et de Luke.

Sans dévoiler grand chose, je dirais que l’objectif implicite du film est surtout de montrer l’importance d’un père pour un fils, et vice-versa. Avec plusieurs temps forts, le film nous livre un cocktail d’émotion assez fort entre doute, tristesse, colère et nombreux autres qualificatifs !

Beyond-The-Pines1_gosling/mendesOn a donc affaire à un bon film, avec un scénario bien ficelé et deux très bons acteurs, qui nous permettent de ne pas se perdre pendant les 2h20 de visionnage. Cela aurait été tout s’il ne fallait pas parler de l’atmosphère permanente ! Entre les scènes de course-poursuite très immersives et les magnifiques paysages boisés (de Pins, évidemment !), on en prend plein les globes oculaires ! Ajoutons à cela une belle bande originale et nos sens sont comblés ! Notons également que le réalisateur a tenu à ce que les scènes soient jouées dans des vrais décors : Un vrai poste de police, une vraie école etc. Celà ne fait qu’ajouter une atmosphère « authentique » à The place beyond the pines.

Critique - The Place Beyond The Pines
Un film assez grave, pour un beau moment de cinéma !
Acteurs
Scénario et mise en scène
Images et sons
On aime bien
  • Deux belles performances de Ryan Gosling et de Bradley Cooper
  • Une histoire assez bouleversante
On aime moins
  • Un scénario bien fait, malgré quelques faits prévisibles.
3.8Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)