Critique – Wyrmwood : Road of the Dead

Un road movie punk avec des zombies, c’est Wyrmwood : Road of the Dead. Ce Direct To DVD qui débarque d’Australie a attiré notre attention.

Les films et séries sur les zombies sont légions. Dans ce genre ultra répandu, difficile est l’innovation scénaristique. Un triste exemple peut être relevé avec la dernière saison de The Walking Dead qui semble vraiment tourner en rond. Pourquoi ne pas de tester alors un mélange de genre, essayer d’allier Mad Max à Dawn of the Dead : une ambiance road movie avec des machines de style punk, du zombie, du sang et du fun. C’est le pari plutôt bien réussi pour Wyrmwood : Road of the Dead dont voici notre critique.

Du gore et du fun

Avec un casting et une réalisation totalement inconnues au bataillon et 100% d’origine du pays des Kangourous, nous passerons cette partie pour nous focaliser sur le film puisqu’il y a matière. Wyrmwood : Road of the Dead étant un film australien, la scène se passe en Australie. Une pluie de météorites transforme les humains en zombies. Nous suivons Barry et sa sœur Brooke dans leurs tentatives pour échapper à la horde de morts-vivants. Dans leurs péripéties, Brooke se fait capturer et devient la cobaye d’un scientifique malveillant appartenant à une organisation paramilitaire. Il la transforme en lui donnant le pouvoir de contrôler mentalement les zombies. Ce road trip n’est pas conventionnel puisque le carburant utilisé n’est autre que du sang de zombie qui se découvre être inflammable ! Et du sang, il va en falloir.

affiche Wyrmwood Road of The Dead

Le début est un peu confus avec des flashbacks narratifs pour introduire les personnages, mais commence ensuite une accélération qui ne retombera pas vraiment pendant le film. Le film est plutôt axé sur l’hémoglobine mais il reste de la place pour le fun. Il n’y a pas de prise de tête et le film vise clairement la catégorie du divertissement.

Un bon film pour le vendredi soir

Wyrmwood : Road of the Dead se classe pour moi dans la catégorie des films qui ne cherchent pas à briller, mais juste à être appréciés pour leur juste valeur. Un autre exemple avait été développé avec Tucker et Dale fightent le mal. Ces films ne fixent pas la barre très haut et l’atteignent. Le style métal, punk et véhicules, et des armures très semblables à celles des Necromongers de Riddick, mélangé aux zombies gores fonctionne. Pas d’effets numériques grotesques, les bons vieux mannequins et maquillages font très bien l’affaire. Les passages d’humour sont comme il faut et ne passent pas dans le lourd. On pourrait résumer cette expérience comme très appréciable pour une soirée, un vendredi soir autour de bières avec des amis. Nous n’irons pas plus loin dans les points positifs. D’abord à cause du défaut de conception de certains personnages. Le rôle du « Doc » aurait pu clairement être plus intéressant sans parler des autres protagonistes qui manquent clairement de saveur. Et puis, le manque indéniable de finalité dans le film, avec un dénouement sans grand intérêt, écarte le film de la catégorie « film culte »

acteur Wyrmwood Road of The Dead

Wyrmwood : Road of the Dead ne se classe pas dans les films cultes et n’essaye pas de l’être. Il arrive néanmoins à divertir les fans de zombies que nous sommes. Avec un univers punk mêlant motorisation délirante, hémoglobine et fun, il sera notre compagnon pour une soirée entre amis.

Si vous voulez en savoir plus sur Wyrmwood : Road of the Dead, je vous propose les liens suivants :
http://www.avoir-alire.com/road-of-the-dead-wyrmwood-la-critique-du-film-le-test-dvd
http://www.rottentomatoes.com/m/wyrmwood_road_of_the_dead_2015/

Critique - Wyrmwood : Road of the Dead
Wyrmwood : Road of the Dead est un bon film pour vos soirée bières.
Acteurs
Mise en scène
Image et son
Scénario
On aime bien
  • La bonne ambiance
  • Du gore et du fun
On aime moins
  • Le personnage du "Doc"
  • La fin
3.2L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)