Critique – Bis

Revenir en 1986 pour refaire sa vie à un point-clé dans le temps. Passer de la routine à une vie d’aventures. Kad Merad et Franck Dubosc se prêtent au jeu du Retour vers le futur version comédie française. Bis, ça donne quoi ?

Nous avons tous rêvé de pouvoir changer un élément de notre passé. Pour nos deux compères cela va être possible. Retombés en 1986, ils vont devoir revivre les quelques jours post-bac. Est-ce que Bis sort son épingle du jeu en nous proposant une comédie novatrice? Par ici notre critique.

Bis c’est avant tout un duo complice

Kad Merad(On a marché sur Bangkok , Supercondriaque) et Franck Dubosc (Barbecue, Fiston) porte Bis sur leurs épaules. « Eric », Franck Dubosc, est un baroudeur solitaire qui est un peu perdu dans son projet de vie et est très endetté. Au contraire, « Patrice » est un gynécologue émérite avec de la démotivation dans son travail et sa relation de couple. A l’occasion d’une soirée arrosée, ils se retrouvent téléportés dans leurs corps d’ado à la période post-bac, au moment des prises de décisions des vies futures. Un bon moment pour changer ou refaire les rôles.

affiche de bis, une comédie avec kad merad et franck dubosc, réalisé par Farrugia

Dominique Farrugia est derrière la caméra. Habituée des comédies, notre équipe est rodée sur les gags et autres éléments cocasses. La comédie vient d’une part du jeu d’acteur qui est très bon entre nos deux compagnons, mais aussi du clivage sociétal entre 1986 et nos jours à travers la technologie, le mode de vie, la communication. Afin d’immerger le spectateur, cette comédie vise clairement le public né dans les années 70 et ayant passé leur bac fin 80, les autres générations trouvant tout de même de quoi rire dans Bis.

Des situations de déjà-vu

Mis à part un gag qui, à mon avis est trop long, « le téléphone – je t’appelle à quelle heure », Bis est plutôt bien dosé. Sans tomber dans le vaseux comme on aurait pu le prévoir avec Dominique Farrugia, nous passons un bon moment de divertissement. Alexandra Lamy, Gérard Darmon, Julien Boisselier et Anne Girouard (la reine Guenièvre dans Kaamelott) en acteurs secondaires clôtureront le casting des « vieux ». Anthony Sonigo (Jacky au royaume des filles) fait une brève apparition. Les autres jeunes acteurs ne sont pas folichons dans leurs jeux et ne seront clairement pas relevés.

Nous pouvons également regretter l’absence de prise de risque dans le scénario qui se déroule exactement comme nous l’anticipons. Bis est un mélange de Retour vers le Futur, Big et Camille redouble. Pas grand-chose à ajouter alors pour cette comédie.

bis comédie merad dubosc Farrugia acteurs

Bis est une comédie qui remplit son rôle divertissant. Les deux comédiens, Kad Merad et Franck Dubosc, sont dans leurs rôles et nous les suivons dans leurs aventures avec intérêt. Le retour en arrière et les différences entre les époques, la technologie et  les habitudes sont vraiment drôles. Nous regrettons quand même l’absence de prise de risque.

Si vous voulez en savoir plus sur Bis, je vous propose les liens suivants :
http://www.premiere.fr/film/Bis-4050385
http://www.telerama.fr/cinema/films/bis,497146,critique.php

Critique - Bis
Bis est une bonne comédie divertissante.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Image et son
On aime bien
  • Le duo Dubosc - Merad
  • Les bons gags
On aime moins
  • L’absence de prise de risque scénaristique
3.0L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)