Critique – Les Garçons et Guillaume, à table !

Critique – Les Garçons et Guillaume, à table !

Le premier long-métrage du comédien Guillaume Gallienne est protéiforme, à l’image de son créateur. Entre autobiographie, fantasme, et adaptation de pièce, ce n’est rien de moins qu’une comédie audacieuse et féroce que nous propose le comédien. L’occasion de prouver une bonne fois pour toute qu’une comédie française peut à la fois être terriblement drôle et particulièrement intelligente ?

L’histoire

Les Garçons et Guillaume, à table !, ce sont les péripéties d’une vie, de ces quiproquos que nous connaissons tous dans nos familles à certains moments. C’est également un jeune homme un peu barré dont les modèles absolus sont sa mère et les femmes, au point qu’il cherche à les imiter. De là s’en suit une véritable quête de soi proprement épique, qui passe par la recherche de sa sexualité, et qui va donner lieu à des situations plutôt déjantées.guillaume-affiche

Le film

 Guillaume Gallienne signe avec cette adaptation de son one-man-show Guillaume et les Garçons, à table !, présentée en 2013 à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, une performance notable. En effet le sociétaire de la Comédie Française, à l’affiche de Yves Saint-Laurent en ce moment et vu l’année dernière dans Astérix & Obélix au service de sa majesté, construit son premier film avec une intelligence folle. Loin d’être linéaire, le récit est une véritable mise en abyme de sa vie, un flashback osé et réussi grâce à des trouvailles de mise en scène aussi originales que rafraîchissantes (mais pas de spoilers !).

guillaume2

Les acteurs

Car le véritable point fort du film réside dans le jeu d’acteur. Deux rôles principaux, un seul artiste : Guillaume Gallienne joue à la fois son propre rôle et celui de sa mère. Pour les amateurs des Bonus de Guillaume, diffusés il y a quelques années sur Canal+, il y a beaucoup de la directrice de casting Gabrielle Chateckel dans cette mère possessive, dominatrice et castatrice. L’interprétation est sans aucun doute surprenante et somme toute assez fine, le comédien se fondant avec un brio déconcertant dans le rôle féminin, tant dans l’attitude physique, les petites manies, que dans la manière de parler. En découlent un face à face jouissif et des échanges souvent savoureux entre le jeune homme perdu et la matriarche.

Dans son odyssée, Guillaume va également être confronté à des personnages/seconds rôles également hauts en couleurs. A noter les scènes mythiques et à contre-emploi de la superbe Diane Kruger (Inglorious Basterds), et la présence de piliers du cinéma français tels que Françoise Fabian (Belle de Jour de Bunuel, LOL (Laughing Out Loud) ) et André Marcon (De l’autre côté du périph’).

guillaume1_545x341

 

En conclusion, nous ne pouvons que nous réjouir qu’au pays de Bienvenue chez les Ch’tis les comédies intelligentes, fines, originales, tout en restant drôlissimes, existent (à nouveau ?) et ont leur place dans les salles obscures… Et elles peuvent même connaître le succès, puisque le film bénéficie d’une longévité impressionnante sur les écrans et finira probablement sa carrière aux alentours de 2 500 000 entrées.

Critique - Les Garçons et Guillaume, à table !
Une vraie découverte, une pépite !
Acteurs
Scénario et mise en scène
Image
On aime bien
  • Guillaume Gallienne et les comédiens
  • Original, inventif, audacieux
  • Le grain de l'image
4.8Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)
    • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

      Un comédien assez déroutant, bourré d’idées, et qui a de surcroit le bon goût de ne pas passer en force ses effets. J’ai hâte de me faire ce film !