Critique – Les Visiteurs : La Révolution

Les Visiteurs : La Révolution est sorti en avril dernier. Avec un peu de retard, voici la critique au vitriol du navet français.

Les Visiteurs ont eu le droit à leurs déclinaisons. Après un premier jet de bonne facture, Les Visiteurs : Les Couloirs du temps ont marqué un fort déclin en qualité, voici que l’on nous ressort Jacquouille la Fripouille et Godefroy Amaury de Malfête, comte de Montmirail, d’Apremont et de Papincourt. Bref, que valent les aventures de Messires de Moncul de Matin de Bonne Heure et de Bonne Humeur ?

Une purge !

Malgré un casting plutôt convaincant (Clavier, Reno, Chazel, Testud, l’horripilant Dubosc et le surjouant Lutz), le film peine à trouver un souffle et à donner du plaisir à celui qui le regarde. Concrètement, ce film est une purge ! Un des pires films que j’ai eu l’occasion de voir. La première heure est un ramassis de détritus et de souffrance. Certes, ce genre de film n’est pas fait pour avoir un grand scénario mais là ça frise le timbre-poste plié en quatre. Avec Poiré aux commandes et le scénario partagé avec Clavier, on pouvait s’attendre à mieux !

Affiche du film Les visiteurs La Révolution avec Clavier, Reno et Testud

Prêts à regarder de la daube ?

Des acteurs pas mauvais mais pas bons non plus

Les acteurs principaux tirent une nouvelle fois leur épingle du jeu. Reno, Clavier et Chazel assurent vraiment. En revanche, Dubosc et Lutz ne sont pas taillés pour ce genre de films et leurs personnages n’ont aucun relief. Il faut noter que Testud joue en revanche très justement son personnage. Toujours autour des acteurs, les décors et les costumes sont bien retranscrits. Il s’agit là d’un des rares motifs de satisfaction du film !

Même pas drôle

Lorsqu’on regarde une comédie, on s’attend à rire ! Manque de pot, dans La Révolution on se fait grave c***r. Je suis désolé mais ce n’est pas drôle du tout. Les quelques moments d’esquisse de sourire et de rire se comptent sur les doigts de la main. On ne va pas juger du niveau intellectuel des blagues pas plus que du niveau de l’humour proche du bas ventre, devant ou derrière d’ailleurs. Avec sa phrase « Hourra c’est plus laïc ! », Jacquouille ne nous fera malheureusement esquisser que peu de sourires. On a plus envie de crier, « Hourra, c’est enfin terminé ! ».

Si j’étais le seul à donner un avis négatif à Les Visiteurs : La Révolution j’aurais probablement mauvaise conscience, mais voici quelques sites ayant un avis similaire :

http://www.lefigaro.fr/cinema/2016/04/07/03002-20160407ARTFIG00330–les-visiteurs-3-au-bout-des-piques-de-la-critique.php

http://www.ozap.com/actu/-les-visiteurs-3-la-presse-se-lache-apres-avoir-enfin-vu-le-film/494806

http://www.nosmeilleursfilms.fr/critiques-films/les-visiteurs-3-la-revolution-un-vrai-ratage

Bref, vous l’aurez compris, ce film est un ramassis de scènes indigestes provoquant la constipation du rire et non son écoulement.

Critique - Les Visiteurs : La Révolution
Les Visiteurs : La Révolution est un bon gros navet ! Les échecs arrivent et il faut en tirer des conclusions.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Images et son
On aime bien
  • Les décors
  • Le casting
On aime moins
  • Le scénario
  • Pas d'humour
  • Dialogues ...
1.7L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)