Test : Assassin’s Creed Chronicles : China

Vous avez fini Assassin’s Creed Unity et attendez Assassin’s Creed Syndicate ? Ubisoft vous propose de patienter avec Assassin’s Creed Chronicles : China.

Vous êtes Shao Jun, l’une des membres de la loge des Assassins d’Asie. Les Templiers ont mené un assaut qui a dévasté votre repaire et tué beaucoup de vos frères, paralysant les activités de la loge en Chine. Capturée, vous allez devoir vous échapper pour vous venger.

Assassin's Creed Chronicles : china - Shao Jun

Shao Jun, l’ombre chinoise de cet épisode.

L’assassin de l’Empire du Milieu

Assassin’s Creed Chronicles est une série de jeux vidéo développée par Climax Studios pour le compte d’Ubisoft. Pour ces derniers, c’est une nouvelle occasion de faire fonctionner la machine à billets et d’engranger des bénéfices grâce à cette juteuse licence. Assassin’s Creed est une série débutée en 2007. Elle a connu, depuis, une petite vingtaine de titres toutes plateformes confondues, et a aussi été dérivée en bandes dessinées, romans graphiques et romans… Et même en courts-métrages ! Mon avis : la licence s’est arrêtée au troisième épisode – qui était en réalité le cinquième titre de la saga… suivez un peu !

Assassin’s Creed Chronicles : China fût annoncé initialement comme un DLC d’Assassin’s Creed Unity mais prendra finalement son indépendance en débutant un nouvel arc. Le jeu introduit de nouveaux personnages et se déroule dans un environnement en 2.5D à défilement horizontal. J’ai d’abord été surpris (et déçu) par ce titre, parce que ce n’était pas ce à quoi je m’attendais mais il est vrai que j’ai pris le jeu sans me renseigner avant. Le premier contact avec Assassin’s Creed Chronicles : China (c’est long à dire) est un menu froid et aseptisé, la série-mère nous y a habitué. Pour l’immersion, on repassera. Deuxième constat : il est totalement impossible de reconfigurer les touches ! Moi qui voulais y jouer à la manette, je suis finalement obligé de jouer avec ce bon vieux combo clavier/souris. Ça commence déjà bien et je regrette déjà les 10€ investis dans le titre… J’aurai dû me douter qu’il y avait baleine sous gravillons. Mais après avoir démarré l’histoire, mon attitude négative à l’encontre du titre a changé.

Assassin's creed chronicles china : graphisme

Assassin’s Creed Chronicles : China est envoûtant et dépaysant

Une ombre chinoise.

L’environnement en 2.5D – c’est-à-dire qu’il y a une simulation de 3D – est plutôt réussi. J’avais l’impression d’évoluer dans un roman graphique au style très asiatique. Même la musique est agréable et rythme à merveille la partie. Les mouvements de Shao Jun sont fluides, très lestes, elle possède même une large palette de d’animation. Techniquement, Assassin’s Creed Chronicles : China ne mettra pas votre machine – si vous jouez sur PC – sur les rotules car il est très en deçà de ce qui se fait actuellement.

Pour réaliser les niveaux, car oui le jeu se compose de niveaux, vous avez deux méthodes d’approches : la furtive et la bourrine… Plus vous serez efficace, plus les points d’expérience engrangés seront nombreux et permettrons de développer les compétences de Shao Jun. Mais les combats sont sans grand intérêt et l’absence d’exploration dont j’avais l’habitude dans les autres titres Assassin’s Creed – du moins ceux auquels j’ai joué – fait qu’Assassin’s Creed Chronicles : China s’essouffle vite et devient redondant dans le gameplay. L’histoire est courte comme la durée de vie du jeu mais pour 10€ il ne fallait pas non plus s’attendre à des merveilles.

Pour finir, si le jeu n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais, il vaut largement la somme investie. Je reste cependant convaincu que la licence Assassin’s Creed est usée jusqu’à la corde mais tant que cela marche, je ne vois pas pourquoi Ubisoft se priverait d’une source de revenu substantielle.

Assassin’s Creed Chronicles : China : les bonus

Configuration de test :

  • Processeur graphique : GeForce GTX 580
  • Processeur : Intel®Core™ i7-2600k CPU @ 3.40GHz
  • Mémoire : 12.00 Go de RAM
  • Résolution actuelle : 2715 x 1527, 60 Hz

Assassin’s Creed Chronicles : China est disponible sur PS4, PS3, Xbox One et PC.

Le site d’Ubisoft avec la référence du jeu, ainsi que la preview des prochains épisodes.

Test : Assassin's Creed Chronicles : China
Assassin’s Creed Chronicle : China est un titre plutôt réussi qui déstabilisera pas mal de fans de la licence par son environnement en 2.5D. Cela reste néanmoins une bonne surprise en attendant le prochain titre phare de la série.
Graphisme
Durée de vie
Ambiance
Gameplay
On aime bien
  • Shao Jun et ses acrobaties
  • La musique discrète mais dans le ton
  • Le design « aquarelle »
On aime moins
  • Les combats
  • Ne pas pouvoir redéfinir les touches
  • 3h de jeu en rush, le double en poussant à fond.
2.9L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)
  • http://www.airdecker.net/ airdecker

    J’étais passé à côté de ce titre que je découvre ici. A la vue du trailer, je pense qu’Ubisoft a de nouveau créé ce jeu 2D avec son fameux UbiArt Framework, avec lequel ils ont notamment réalisé l’excellent Child of Light ou plus récemment Soldats Inconnus (http://www.airdecker.net/soldats-inconnus-ubisoft-memoires-grande-guerre/)