Test – Lara Croft and the Temple of Osiris

Lara Croft and the Temple of Osiris est la suite direct du spin off de la série Tomb Raider, Lara Croft and the Guardian of Light. Que vaut ce jeu en 3D isométrique inspiré par l’univers de Tomb Raider ? Réponse dans ce test.

Dans ce tout nouvel opus vous incarnez la belle Lara ainsi que trois nouveaux personnages : Carter, un explorateur qui veut doubler notre aventurière préféré, Isis, une déesse, et son fils Horus. Lara et ses nouveaux compères vont donc s’allier pour combattre les plans diaboliques de Seth, une divinité maléfique ressemblant étrangement à un cochon de terre géant.

lara croft cover

Un jeu multijoueurs avant tout

Tout d’abord, Lara Croft and the Temple of Osiris ne se joue pas du tout comme le reste de la série Tomb Raider. Cet épisode est un spin off tiré de l’œuvre originale de la pilleuse de tombe. Donc exit le jeu d’aventure solitaire en vue TPS puisqu’ici le jeu se joue en vue 3D isométrique, et, plus important, se parcourt à plusieurs. Contrairement à Lara Croft and the Guardian of Light qui était jouable à deux joueurs, ce nouvel opus sera jouable jusqu’à quatre, en ligne comme en local. Les quatre joueurs s’allieront pour combattre le mal et résoudre des énigmes.

Il y a donc deux types de gameplay. La plus intéressante est sûrement la partie mettant en scène des énigmes. Il faudra alors s’entraider pour passer des obstacles ou des gouffres, ouvrir des portails, actionner des leviers, pousser des miroirs ou des grosses bombes prêtes à exploser à tout moment. Au début, le tout peut paraître très sympathique, mais rapidement on se rendra compte que les énigmes seront toujours constituées des mêmes mécanismes.

Ensuite, il y a la seconde partie, les gunfights. Accompagnées de nombreuses armes, Lara & compagnie détruiront des hordes d’ennemis à apparence variante. Malheureusement, comme pour les énigmes, on tourne vite en rond, à cause d’un bestiaire plus ou moins restreint. On se battra constamment contre des cafards et leurs homologues géants, contre des squelettes, des crocodiles et des gros bonhommes qui explosent (je ne sais pas trop ce que c’est). Vu tout les ennemis qu’à combattu la belle Lara dans sa série principale, (mercenaires, dinosaures, zombies, requins, tigres et j’en passe), c’est dommage de s’être limité à si peu de type de monstres.

Bien-sûr, à la fin de certains tombeaux, des ennemis bien plus grands, bien plus féroces attendront notre fine équipe. Nous les appellerons vulgairement des boss. Il y a deux types de boss : les boss réussis mais beaucoup trop faciles, et des boss difficiles ou plutôt fouillis, puisque l’image sera remplis d’effets plus ou moins hideux. Impossible de savoir où se placer, puisque le danger vous surprendra de tous les côtés.

lara croft select

Les récompenses

Lara, Carter et leurs amis égyptiens ne fouilleront pas les jungles luxuriantes et les tombeaux grouillants de monstres en vain. Au cours de leurs aventures, ils pourront amasser de nombreuses gemmes qui leurs permettront d’ouvrir des coffres remplis de butin. Mais on se rendra rapidement compte que les butins seront simplement de vulgaires anneaux et des amulettes à caractéristiques variables. Certains de ces objets apporteront des bonus comme des malus sur la puissance des armes à feu, la cadence de tir ou encore la zone de dégât des explosions. Encore une fois, on tourne vite en rond. Du coup l’ouverture d’un nouveau coffre ne procure aucun plaisir et aucune surprise. Par exemple, il aurait été bien plus intéressant d’offrir de nouveaux costumes pour les personnages ou des armes rares. De toute façon, vu le peu de gemmes que l’on peut ramasser au cours de l’aventure, il est impossible de s’amuser à ouvrir tous les coffres de récompenses.

lara croft gunfight

Quand est-il du côté technique et artistique ?

Pour le côté technique déjà, je peux vous dire que le tout fonctionne. Graphiquement c’est très joli, on parcourt les tombeaux sans que nos yeux viennent à piquer, les personnages sont bien modélisés, etc… Par contre, l’animation est à revoir, surtout dans les cut-scènes.
Autre chose embêtante, même si c’est beau visuellement, on a la sensation de parcourir toujours le même monde. La direction artistique donne l’impression d’être la même pour tous les niveaux. Du coup, l’ennui visuel vient à s’installer rapidement, et ce n’est pas le bestiaire qui comblera à ce manque.

La bande-son, quant à elle, s’en sort plutôt pas mal. Les armes ont des bruitages réussis et les musiques restent discrètes mais agréable. Par contre le son devient parfois très criard, quand les boss déboulent notamment. Ou, à l’inverse, parfois très faiblards, quand nos compagnons parlent dans les cinématiques par exemple.

Lara Croft and the Temple of Osiris est une pâle copie de son prédécesseur. Il est aussi bon, mais il n’apporte avec lui que peu de nouveautés. On à l’impression de se retrouver avec le même jeu quatre ans plus tard, avec comme seule innovation la possibilité de jouer à quatre. En plus, contrairement au premier opus, je trouve que Lara Croft and the Temple of Osiris à plus de soucis, notamment dans le côté redondant. Toujours le même type de décors, les mêmes énigmes, le même bestiaire etc… Ensuite le système de récompense est aussi moins bien pensé. Le système est copié sur les jeux de type RPG ou Hack’n’Slash comme Diablo, pour ne citer que lui. Un système qui pousse à farmer pour pouvoir se procurer l’arme ultime. Dans Diablo, ça marche, mais dans ce Lara Croft, je n’en vois pas l’intérêt. Une fois l’aventure bouclé et les défis atteints, le joueur ne retournera pas collecter des gemmes.

Test - Lara Croft and the Temple of Osiris
Lara Croft of the Temple of Osiris est réussi, mais en même temps déçoit par son manque de nouveauté par rapport à l'ancien opus, et par sa répétitivité, que se soit visuel ou lié au gameplay.
Gameplay
Graphismes
Bande-Son
Ambiance
Durée de vie
On aime bien
  • Prend tout son sens à plusieurs
  • La coopération obligatoire
  • Les énigmes
On aime moins
  • En solo, le jeu n'a aucun intérêt
  • La répétitivité du décor, des ennemis et des énigmes
  • Le système de récompense
2.6L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)