Test – Hearthstone : Heroes of Warcraft

Test – Hearthstone : Heroes of Warcraft

Nous allons aujourd’hui parler de Hearthstone : Heroes of Warcraft. Il s’agit du free-to-play signé Blizzard, passé ces derniers mois par des versions de beta fermée, puis ouverte, pour être lancé officiellement le 12 mars dernier. Petit tour de ce jeu fort sympathique… A vos cartes… prêts ? Piochez !

Modes de jeu

Le joueur a la possibilité de choisir entre 9 classes (qu’il débloque dès le début du jeu) pour bâtir, et utiliser un deck de 30 cartes sélectionnées dans une banque de 382 cartes aux effets variés, dont certaines sont propres à chaque classe. De quoi alimenter des stratégies spécifiques, en fonction des styles de jeu de chacun.

Chaque duel met aux prises deux héros, dotés chacun de 30 points de vie, et d’un pouvoir spécial de classe qu’il peut activer jusqu’à une fois par tour, moyennant deux cristaux de mana. Les cristaux de mana sont un ressort de jeu assez simple, mais qui est le nerf de la guerre sur le plateau. Chaque joueur dispose d’un cristal de mana supplémentaire par tour. Il peut donc dépenser 1 cristal au premier tour, 2 au second, 3 au troisième tour… et ainsi de suite. Ces cristaux servent à utiliser les cartes, dont le coût en mana est proportionnel à la puissance. Bien entendu, la réserve de mana est remplie au début de chaque tour. Cela permet de jouer des cartes de plus en plus puissantes, ou de plus en plus nombreuses au fur-et-à-mesure des tours, et donc d’élaborer des stratégies plus ou moins agressives : on parlera de decks early-game (aggro), mid-game (mid-range), et late-game (control) selon qu’ils sont bâtis pour s’assurer la victoire plus ou moins tôt dans la partie. A cela s’ajoutent les decks « combo » qui eux, bâtissent leur stratégie sur certaines synergies de cartes, permettant d’aller chercher une victoire sur un tour, sinon deux. Ces derniers sont en revanche beaucoup moins pratiqués, du moins en ce moment…Hearthstone

Hearthstone se base sur trois modes de jeu aux règles identiques (Partie, Entraînement, Arène). Le mode Partie est le mode de jeu le plus utilisé. Il permet de jouer contre des adversaires réels de son niveau, soit lors de duels  « pour du beurre » (parties non classées), soit afin de gagner des rangs sur le ladder (parties classées). Le mode Entraînement ne sert qu’aux débutants désirant « se faire les griffes » contre l’IA.

Le troisième mode est en revanche beaucoup plus intéressant quel que soit le niveau du joueur, et est sans conteste celui qui permet de réellement s’améliorer, que ce soit en termes de jeu ou de construction de deck. En effet, le mode Arène possède une spécificité. Au début de chaque session, chacun des joueurs doit sélectionner ses cartes parmi des propositions aléatoires de l’IA, afin de se constituer un deck qu’il gardera pendant toute la durée de l’arène. Ce mode s’arrête lorsque le joueur cumule un total de 3 défaites, ou a réussi la performance d’aligner 12 victoires. En fonction de son nombre de victoires, il se verra offrir un paquet de nouvelles cartes, ainsi que diverses récompenses (cartes, pièces d’or ou poussières de cartes, ce dernier étant le matériau nécessaire au craft de cartes, et donc très précieux dans le jeu).

hearthstone-arene

En arène, la phase de construction est très importante

Ce mode de jeu est trop souvent boudé par les joueurs car une arène nécessite de payer un droit d’entrée de 150 pièces d’or, mais celui-ci est en général assez vite rentabilisé grâce aux récompenses que l’on y décroche.

Jeu de cartes et « méta-game »

Nous allons parler de meta-game (ou Mind-game en anglais), ce qui constitue pour de nombreux jeux de cartes la composante de jeu la plus importante. Pour un joueur, le meta-game consistera en sa faculté à comprendre les diverses tendances de jeu sur le ladder, afin de bâtir des decks qui contreront les stratégies « en vogue ». En effet, Hearthstone est un jeu de cartes assez équilibré qui offre la possibilité d’adopter de nombreuses stratégies, et la victoire dépendra autant de vos talents de joueur que du matchup, et des tendances de jeu actuelles. Cette capacité à avoir un coup d’avance sera prépondérante dans votre quête du rang de légende. Le meta-game évite à Hearthstone de sombrer dans une certaine monotonie de jeu : les bons decks d’il y a 2 mois sont actuellement dépassés, et nécessitent quelques ajustements afin de contrer les decks actuels, qui seront eux-mêmes dépassés dans un mois. L’extension prochainement prévue (La malédiction de Naxxramas) devrait ajouter quelques mécaniques supplémentaires et enrichir les possibilités de construction de decks déjà très variées. Beaucoup de fantaisies sont possibles pour constituer un deck viable en ladder, pour peu que l’on soit imaginatif ! Dommage cependant que peu de decks soient aptes à apporter un winrate suffisant pour atteindre le rang Légende.

Inutile de le cacher, j’ai apprécié Hearthstone. J’ai remarqué qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un gros jeu pour contrer une carte légendaire. Seules certaines ont des effets vraiment outrageux. L’équilibre de jeu est très satisfaisant, mais je regrette cependant que certaines classes soient un peu délaissées, car moins viables à haut niveau (prêtre, mage…). Espérons qu’elles reviennent en grâce sous peu !

Test - Hearthstone : Heroes of Warcraft
Un bon jeu, très fun et assez addictif au final. Pour du free to play, il reste assez agréable, et mérite d'être testé.
Gameplay
Ambiance
Durée de vie
On aime
  • L'ambiance
  • L'équilibre du jeu de cartes
On aime moins
  • Pas facile de progresser au tout début
  • Certaines classes délaissées
3.9Note Finale
Note des lecteurs: (3 Votes)
  • http://www.avisdupublic.net Camille LATOUCHE

    Merci pour ce test très complet d’un pur jeu de fanboy. Sous prétexte que c’est Bli$$ard les gens se ruent sur une version internet des cartes magiques. Le concept est loin d’être nouveau mais on reconnaît l’intelligence des chefs de Blibli, utiliser un système qui fonctionne (Magic), l’adapter à leur monde (Warcraft) et en profiter pour faire du pognon sur les gens qui achèteront certains feature. Malin. Au moins maintenant je comprends pourquoi ce jeu rend addictif 🙂

    • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

      Merci pour ce commentaire. Si le propos se résumait à la logique « tais toi et file-moi ton fric » de Blizzard, nous sommes bien d’accord, ce jeu peut devenir une bonne pompe a fric. Maintenant, chacun a le choix ou pas de mettre son argent là dedans, j’estime qu’il n’est pas nécessaire d’y recourir pour peu que l’on y joue régulièrement. Maintenant on est face a un jeu qui est assez équilibré et fun à jouer, je ne juge que le support et les mécaniques de jeu, que j’ai pour ma part trouvé intéressantes. Je m’y suis attardé davantage que pour un jeu « lambda », au détriment de la partie technique, simplement car celui ci est free to play, et qu’au final je n’en disserte pas comme pour un jeu « j’achète, j’achète pas »
      En ce qui concerne la comparaison avec Magic, elle parait évidente au premier abord, mais toujours est-il qu’il est difficile de trouver un TCG sur PC qui vaille le coup. Hearthstone est a ma connaissance le seul.