Critique – Pro Evolution Soccer 2014

Critique – Pro Evolution Soccer 2014

C’est la rentrée et les jeux de foot débarquent. Au rayon des amoureux du peuple de l’herbe, FIFA et PES 2014. Ce PES est-il signe de déception ou retour aux sources ?

Tous les ans on s’attend à des nouveautés importantes dans les jeux de foot. Plus de réalisme. Plus d’agressivité. Plus de technique. Mais surtout une plus grande facilité pour la prise en main. Le jeu Pro Evolution Soccer 2014 a été testé sur PC avec les configurations ci-contre :

1                                                                     2

I7 2600k @4.2 GHz                                       AMD Phenom X4 @3.2 GHz
8 Go DDR3 @1600 MHz                                8 Go DDR3 @1333 MHz
HD 7870 2 Go                                               Crossfire 6850

Les critiques de ces deux jeux seront effectuées conjointement par Thibaut et moi afin de pondérer et comparer réellement les avis pour ces deux jeux.

Commençons par ce qui saute aux yeux après l’installation, les menus. Je n’ai jamais vu, au grand jamais, un jeu aussi mal présenté. L’interface est certes fluide, mais elle n’est pas du tout intuitive et on regrette également le manque de dynamisme des menus. On se dit que passé cela, plus rien ne peut nous arriver. Détrompez-vous, il en va de même pour configurer son équipe. On s’y perd et clairement, il faut facilement deux voire trois tentatives pour obtenir ce que l’on souhaite réellement.

pochette-PES-600x337

Maintenant passons à la partie football ! Ce qui nous intéresse, ou intéresserait ? Car là, une nouvelle fois, on est déçu. Les joueurs, l’environnement, le jeu est clairement moche, malgré un changement de moteur graphique, et n’affiche aucune évolution depuis 3 ans déja. Digne d’un jeu des années 2000-2005. Les gradins, les photographes, tout y est pour dégoûter le joueur. Une fois toutes les abstractions faites, on commence la partie. Cela reste du PES, très orienté simulation et en cela, le pari est réussi. Des joueurs maniables, avec un contrôle du ballon qui n’est plus collé au pied. Le placement des gardiens, des défenseurs est parfois en décalage, hasardeux : L’IA n’est pas au rendez-vous. Enfin les animations, trop longues et parfois mal venues.

 PES-2014-1024x576

Plus largement, dans les modes de carrière (Vers une légende et Master League) on dénote une progression des joueurs très lente, mais le plus gros souci concernant la durée de vie est la rareté des contenus supplémentaires et l’impossibilité de faire évoluer effectifs et staffs. On a l’impression que sur ce point, Konami a fait machine arrière en comparaison des efforts consentis dans les 3 derniers PES.

Le sentiment que je retire de ce jeu, c’est une énorme déception et le seul conseil que je peux vous donner, ne l’achetez pas. Les 50 € dédiés à ce jeu, investissez les dans un repas avec votre femme, vos enfants mais pas ici.

Notes : Camille 4.5/10 Thibaut 5.5/10

Note globale 5/10

+ L’amélioration de l’aspect simulation                                               – Tout le reste

  • zeddcara

    Une jolie review. Ce test à deux permet, quelque soit l’ordinateur, de bien voir les forces et surtout les faiblesses de ce jeu.