Test – FIFA 16

EA revient avec l’un de ses titres phares FIFA 16. Les addicts du ballon seront-ils ravis? Réponse maintenant dans notre test!

Pour tous les fans de football, septembre est devenu un mois très attendu. Après la reprise des différents championnats, les addicts du ballon n’attendent plus qu’une chose, je parle bien sur de … FIFA 16. Après un dernier opus devenu détestable (vous pouvez en retrouver notre test ici), EA a-t-il su reconquérir son public? Vous le découvrirez dans notre test!

Menu et interface

Un menu et une interface devenu classique, qui n’ont que très peu changé depuis FIFA 14. Hormis les couleurs, pas beaucoup de nouveautés, mais il est vrai que, finalement, cette interface est simple et efficace. Les modes les plus joués seront mis en avant, plutôt pratique.
logo fifa 16

Modes de jeu

Par rapport à FIFA 15, EA nous propose deux nouveaux modes de jeux cette année pour ce FIFA 16 comme le tout nouveau FUT DRAFT. Le principe? Choisissez une composition, un capitaine et bâtissez votre équipe à travers 5 choix de joueurs différents pour chaque poste que l’ordinateur vous proposera. Un mode vraiment intuitif qui mettra à l’épreuve vos capacités à choisir entre un bon collectif ou une équipe de rêve avec les plus grands joueurs du monde… Mais pour cela, il vous faudra une inscription de 15 000 crédits ou 300 points FIFA. Plutôt dommage étant donné que vous ne pourrez faire que 4 matchs maximum si vous ne perdez pas. Mais c’est en revanche une bonne occasion pour les joueurs ayant peu de crédits pour tester les Ronaldo, Messi ou autre Robben s’ils ont la chance de tomber.

fut draft fifa 16

Seconde nouveauté dans ce FIFA 16, l’intégration des équipes féminines. Malheureusement, seules 12 équipes nationales sont jouables dont la France, les Etats-Unis ou bien l’Allemagne. Nous pourrons donc incarner Louisa Necib ou encore Hope Solo, mais uniquement dans les modes Coup d’Envoi, Match Amical et Compétition Hors Ligne. Bien sûr il est impossible de confronter équipes masculines et féminines.
sidney leroux fifa 16

La dernière nouveauté pour ce FIFA 16 en terme de mode de jeu est l’ajout des modes Entrainement et Compétition de Pré-saison. Ce premier vous permettra de faire évoluer vos joueurs individuellement dans le registre que vous souhaitez. C’est alors à vous de dénicher la perle rare qui fera exploser votre club et le marché des transferts. Pour la compétition d’avant-saison, cela vous permettra de tester vos jeunes joueurs et de remporter une dotation qui viendra compléter votre budget de transfert et de salaire.

Graphismes et modélisation

Niveau modélisation pour ce tout nouveau FIFA 16, de nombreux joueurs ont été ajoutés (près de 450) sans compter les équipes féminines. De nouveaux stades ont aussi été ajoutés dans ce nouvel opus tel que le Stade Vélodrome. En revanche graphiquement, le moteur graphique reste le même, et connaît peu d’évolution depuis maintenant quelques années… Vraiment dommage, alors que son concurrent direct PES ne cesse de s’améliorer dans ce domaine. S’il vous plaît EA, faites qu’un jour vous vous améliorez pour les graphismes.

Les nouveautés du gameplay et prise en main

C’est la première fois depuis très longtemps que le gameplay a changé à ce point. Fini les tout droits avec les Doumbia, Ibarbo, Ronaldo et compagnie et place au beau jeu de construction et autres « tiki-taka ». Clairement, il vous faudra un temps d’adaptation pour ce FIFA 16 qui se révèle être un casse-tête pour les joueurs lambda. Un gameplay beaucoup plus lent qui laisse place au jeu court, nécessitant de la vista et de la précision. Les passes se feront plus difficilement avec un jaugeage à maîtriser et une direction plus manuelle.

Pour les dribbles, l’ajout du « dribble sans contact » permettra d’éliminer les adversaires d’un coup de rein créant ainsi des espaces pour tenter l’ultime passe.
Côté frappe, les trajectoires se voient de plus en plus réaliste selon la position du pied du joueur qui verra alors le ballon prendre différents effets. Notons tout de même que les frappes enroulées semblent plus faciles à rentrer dans les cages.

Passons désormais à ce qui était l’un des points noirs de FIFA 15, la défense et les gardiens. Et bien dans ce FIFA 16, ceux-ci paraissent beaucoup plus aboutis, ce qui nous évitera de briser 1 ou 2 manettes tous les 5 matchs. En effet, fini le marquage à 10m ou les espaces laissées par l’IA, les défenseurs sont beaucoup plus intelligents, ils parviennent à deviner plus simplement les courses des joueurs et sont plus réactifs. Adieu les touts droits et les « Skillruns » (ndlr. : fait de passer toute une défense à l’aide de gestes techniques ) grâce aux placement intelligents de nos chers défenseurs. Un nouveau système de tacle à également été introduit. Ils sont plus longs, annulables afin que le joueur se relève plus vite et il y a également la possibilité de feinter l’attaquant.
Parlons maintenant de la plus grande hantise des joueurs de FIFA 15, les gardiens. Entre les sorties hasardeuses, les regards sur les ballons lobées, et la peur des panenkas, les gardiens de FIFA 16 sont beaucoup plus intelligents, notamment grâce aux nouvelles animations qui verront les bugs du dernier opus gommés et remplacés par des gardiens qui iront chercher les ballons au lieu de les laisser sortir et qui feront tout pour empêcher le ballon de franchir la ligne. Après bien sûr, à voir sur le long terme.

Notons pour finir cette partie que les centres ont également été repensés, il est désormais possible d’envoyer des centres « brossés » qui permettront de déposer le ballon dans la profondeur pour un attaquant n’aura plus qu’à conclure.

Pour conclure sur FIFA 16, le jeu est réellement plus abouti que le précédent et apporte son lot de nouveautés. EA apporte une toute nouvelle expérience aux joueurs mais il faudra un temps d’adaptation pour ce FIFA 16. L’un des gros bémols notables reste la non-évolution du moteur graphique bien qu’EA ait fait un effort pour la modélisation des joueurs.

Pour plus d’information sur FIFA 16, je vous invite à aller voir FIFA GAMER BLOG.

Test - FIFA 16
Impossible de passer à côté tant FIFA 15 était décevant. C'est le début d'un renouvellement pour EA. Il ne manque plus qu'un nouveau moteur graphique...
Graphisme
Durée de vie
Ambiance
Gameplay
On aime bien
  • Les nouveautés apportées au gameplay
  • Les nouveaux modes
On aime moins
  • Les graphismes vraiment délaissés
3.8L'avis
Note des lecteurs: (4 Votes)
  • http://freefifa17coins.blogspot.com/ Jonathan Morgan

    Je suis un fan de FIFA 16. Je l’ai joué sur mon PS4 . Le jeu est bon . Cependant , je ne suis pas satisfait de ses graphismes . J’espère que la venue de la FIFA 17 sera plus réaliste et plus lisse.