Critique – Alter Ego – Bande dessinée

Critique des bandes dessinées Alter Ego

Actuellement composée de neuf albums, la série de bande dessinées Alter Ego s’étend sur deux saisons. Pourquoi deux saisons ? Simplement parce que chaque saison d’Alter Ego correspond à une période chronologique, tandis que chaque album détaille le point de vue d’un personnage de l’histoire sur la situation. Et c’est là le charme et la force d’Alter Ego !

Alter Ego

Pour réaliser Alter Ego, Pierre-Paul Renders a rassemblé autour de lui une équipe de neuf personnes qui ont travaillé ensemble malgré les distances géographiques. Ensemble, ils offrent un formidable thriller révolutionnant les codes de la bande dessinée.

Le scénario

Chaque album d’Alter Ego nous mène aux quatre coins du globe, nous baladant, nous interrogeant sur les liens entre ces individus. L’histoire d’Alter Ego nous fait osciller entre complot mondial, découverte scientifique et lutte pour la liberté au fil de ses albums. Ces derniers offrent une gamme thématique allant du thriller à la science fiction pouvant perdre le lecteur qui tente de comprendre les relations entre ces diverses actions.

L’un des grands avantages d’Alter Ego est la possibilité de lire les albums sans aucun ordre chronologique prédéfini. Cependant une règle doit être suivie ! Ces histoires n’ont pas de début, mais elles ont une fin. À la fin de chaque saison un album clôture l’histoire conservant ainsi le suspense sur la résolution finale de l’intrigue.
Il n’y a pas d’ordre officiellement conseillé à suivre pour lire Alter Ego, mais je trouve intéressant de commencer avec Camille ou Park. En effet ce sont les deux personnages qui en connaissent le moins sur l’histoire et grâce à cela le lecteur apprend avec eux. Pour la suite, la meilleure solution me semble être de poursuivre l’histoire en lisant les albums des personnages rencontrés au fil des précédentes lectures.

Cette histoire follement intéressante qu’est Alter Ego s’est vue recevoir le prix Saint Michel en 2011 du meilleur scénario, mais qu’en est-il du graphisme ?

Le graphisme

Quatre dessinateurs participent à l’aventure Alter Ego, leurs styles proches restent différentiables, mais la ligne graphique reste harmonieuse et les codes généraux sont respectés. Grâce à ce travail d’équipe les traits sont très fins et s’inspirent directement des codes de la bande dessinée occidentale, une touche japonaise pour représenter les émotions des personnages est plus visible, notamment dans la deuxième saison.

Au final vous l’aurez compris, Alter Ego est une bande dessinée de haut niveau que je vous invite à lire.

Critique - Alter Ego - Bande dessinée
Alter Ego se revèle être une bande dessinée extrêmement intéressante, dont la trame narrative constitue le grand point fort.
Style
Scénario
Personnages
On aime bien
  • La vision réaliste de notre société
  • La remise en question permanente
On aime moins
  • Le lecteur est parfois perdu
4.2Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Après avoir lu cette première saison en une journée, je suis resté scotché littéralement au scénario. Pas trop fan du dessin, je dois cependant reconnaître qu’ils vont dans le sens du scénario. La trame est excellente et la façon dont c’est amené est tout simplement géniale. Merci pour cette découverte. Cependant, je regrette une fin légèrement bâclée.