Fable d’amour – Antonio Moresco

Critique de Fable d’amour de Antonio Moresco.

Fable d’amour est le second récit traduit en français de l’auteur italien Antonio Moresco dont nous vous avions fait la critique du précédent ouvrage, La petite lumièreLà encore un récit court, 120 pages, sous forme de fable qui raconte une histoire d’amour improbable entre un vieux clochard et une jeune femme merveilleuse. Fable d’amour a t-il été un coup de foudre?

Couverture du livre Fable d'Amour d'Antonio Moresco, l'auteur de La Petite Lumière

Un amour improbable

Fable d’amour relate la rencontre d’un vieil homme qui a quitté sa situation que l’on imagine aisée pour des raisons que l’auteur ne nous précise pas et d’une jeune femme dont peu nous est dit sur sa situation. Il dort désormais dans la rue et se nourrit de déchets qu’il trouve dans les poubelles.

Le vieil homme restait toujours couché sur son carton, non seulement la nuit, mais la journée aussi. Parfois, cependant, on pouvait le voir debout, dans la rue, quand il marchait les yeux hagards, sans regarder personne, ses cheveux fouettés par le vent et la pluie, dont il ne se protégeait pas. Tenant sous les bras plusieurs couches de cartons qu’il récupérait devant les supermarchés, dans les zones de manutention de marchandises, car le temps se gâtait et il fallait se préparer à l’automne et à l’hiver.Fable d’amour, p.13

Mais le destin de ce vieil homme qui s’est abandonné lui-même va changer brusquement: « c’est alors qu’il va se produire quelque chose d’incroyable ». Une jeune femme superbe, brune aux yeux noirs, qui passe devant son carton pour se rendre à son travail va interrompre sa marche, le regarder et lui demander de venir avec elle. Lui, hébété, va se redresser et la suivre jusqu’à sa maison où elle va prendre soin de lui. L’histoire prend toutes les allures d’une fable avec des remarques sur le sens de la vie dont Antonio Moresco parsème ce récit merveilleux. Tout semble extraordinaire, tout paraît ressembler à ces fables que l’on nous racontait enfant, et Fable d’amour nous y fait replonger avec allégresse.

Une fable contemporaine

Fable d’amour a tous les ressorts d’une fable classique sauf qu’Antonio Moresco, en grand littérateur qu’il est, sait qu’il est toujours préférable de suggérer plutôt que d’affirmer. Voilà pourquoi vous ne trouverez pas de morale ou d’affirmation dans Fable d’amour comme chez Esope ou Jean de la Fontaine. Mais vous trouverez une réflexion précise sur la vie, sur la solitude ou sur la vérité de chacun de nous, les espaces parfois béants qui naissent du décalage entre nos paroles et nos actes. Vous naviguerez entre la vie et la mort, vous passerez même de l’un à l’autre avec l’aisance d’un pigeon qui surplombe continuellement l’amour improbable de Rosa et d’Antonio et qui mêle ses pensées au récit.

Moi qui dois faire le lien et faire se rencontrer toute cette vie et toute cette mort, qui dois être le messager de toute cette douleur et de tout cet amour impossible, tandis que je vole sous cette voûte noire criblée d’étoiles blanches dont j’ai parfois l’impression qu’elles sont si grandes et si proches que je pourrais les toucher rien qu’en continuant à monter encore un peu, alors que plus je m’en approche et plus elles s’éloignent.Fable d’amour, p.82

Oui en suivant la fable d’amour de ces êtres vous retrouverez de l’espoir, vous sentirez reluire en vous cette petite lumière dont, parfois, les vicissitudes du quotidien tamisent la clarté. Dans un style simple, attentif aux détails, lancinant à souhait, Antonio Moresco signe encore avec Fable d’amour un roman remarquable.

Pour en savoir encore plus sur Fable d’amourhttp://editions-verdier.fr/livre/fable-damour/

Fable d'amour - Antonio Moresco
Style
Personnages
Histoire
On aime bien
  • La simplicité de l'histoire
  • L'amour entre Rosa et Antonio
  • L'amour tout simplement...
On aime moins
  • Si si je vais arriver à trouver quelque chose
4.2L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)