Critique – Seul sur Mars

Seul sur Mars, roman de Hard science-fiction est passionnant pour tous les férus d’espaces. Les critiques élogieuses confirment que ce bestseller est un vrai moment d’évasion pour le lecteur.

Seul sur Mars (titre original : The Martian) est d’abord publié gratuitement sur le site de son auteur Andy Weir, avant de trouver une place en 2011 dans la boutique virtuelle d’Amazon au prix de 0,99$. C’est alors que le succès commence. Avec la première place de lecture sur la liseuse Kindle, les maisons d’éditions se montrent intéressées. 3 ans plus tard, le succès de la version papier est au rendez-vous avec des centaines de critiques élogieuses. Adapté au cinéma par le réalisateur Ridley Scott, c’est le moment de donner aussi notre avis.

Hard science-fiction comme base de récit.

Dans un futur proche, une expédition sur la planète Mars tourne au drame. Les astronautes sont contraints d’évacuer en urgence la base en laissant derrière eux un membre d’équipage. Il est laissé pour mort. Mais celui-ci survit et doit maintenant trouver un moyen de contacter la Terre et surtout de subsister seul sur la planète rouge.
Seul sur Mars est à ranger dans la catégorie roman de « Hard science-fiction ». L’action bien qu’imaginaire, est basée sur des faits et techniques connues de nos jours. C’est bien un travail de réalisme pour mieux immerger le lecteur qui est recherché dans ce genre.

Seul sur mars Andy Weir 2014 roman

L’intrigue est relatée sous forme de journal de bord. Mark Watney, un botaniste et ingénieur reporte quasi-quotidiennement ses aventures, réussites ou échecs. Les parties sur Terre et dans le vaisseau de retour sont, elles, sous format « classique » avec dialogue et explications scéniques. Un narrateur omniscient rapporte, uniquement à quelques reprises, des informations au lecteur. La description de la technologie et les détails que donne notre survivant dans le journal de bord contribue à plonger le lecteur dans le réalisme de l’aventure.

Même si l’auteur a avoué quelques entorses au réalisme pour le bien de l’intrigue, le personnage de Mark Watney est une réussite. Il ne panique pas, réfléchit et nous partage ses réflexions. Nous rions parfois tant ses réactions et propos sont désynchronisés avec sa situation. L’attente de nouveaux moyens de survie qu’il tente de trouver et les problèmes qu’il rencontre tient notre lecture en haleine. La dichotomie d’information entre Mars, la Terre et le vaisseau spatial rythme également l’histoire.

Seul sur Mars mérite son rang de bestseller dans la catégorie de « Hard science-fiction ». De par son réalisme et son personnage principal atypique, le lecteur est plongé dans les aventures de ce Robinson Crusoé de l’espace. Sans être de la grande littérature, Seul sur Mars se lit bien et procure un bon sentiment d’évasion pour les curieux ou les amateurs du genre.

Si vous voulez en savoir plus sur Seul sur Mars, je vous propose les liens suivants :
http://www.babelio.com/livres/Weir-Seul-sur-Mars/639031
http://www.bragelonne.fr/livres/View/seul-sur-mars

Critique - Seul sur Mars
Seul sur Mars est un très bon roman de Science-fiction
Style
Histoire
Personnages
On aime bien
  • Le personnage de Mark Watney
  • Le réalisme de l'histoire
On aime moins
  • Les détails techniques parfois indigestes
3.5L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)