Friterie-Bar Brunetti de Pierre Autin-Grenier

Le café de l’amitié: Friterie-Bar Brunetti

Pierre Autin-Grenier, qui vient de disparaître en avril dernier, écrivait des livres remarquables, au style toujours très enlevé, avec des personnages désabusés. Les titres de certains d’entre eux ne laissent guère de doutes sur l’humeur du bonhomme: Toute une vie bien ratée, Je ne suis pas un héros, L’éternité est inutile. Friterie-Bar Brunetti, paru aux éditions Gallimard, raconte l’odyssée d’un équipage d’habitués du zinc dans le café éponyme, situé à Lyon et aujourd’hui disparu, dont Pierre Autin-Grenier aimait retrouver les effluves et les ambiances.

Critique du livre Friterie-Bar- Brunetti couverture

Friterie-Bar Brunetti: un café à l’ancienne

Les cafés à l’ancienne, comme Friterie-Bar Brunetti, tendent à se raréfier, à se dissoudre dans la norme ou à disparaître, remplacés par un magasin de prêt à porter, une banque ou une agence immobilière. Pourtant comme l’écrit joliment George Steiner, dans la postface du livre, « les cafés caractérisent l’Europe…c’est le club de l’esprit et la poste restante de sans-abris…et aussi longtemps qu’il y aura des cafés, la notion d’Europe aura du contenu ».

Friterie-Bar Brunetti: une galerie de personnages

Dans cet ouvrage d’une centaine de pages, Pierre Autin-Grenier nous invite à le rejoindre au zinc où Renée, la patronne, nous sert un picon bière ou un Morgon de derrière les fagots, ou bien encore un de ces blancs secs qui « donne bien du talent pour les belles choses et procure aussi la douce euphorie nécessaire à tout enchantement », simplement pour engager la conversation ou pour écouter le grand Raymond, un autre habitué, nous narrer ses aventures en Indochine, même si chacun sait bien que les trois quarts de ses histoires relèvent de l’inénarrable vitalité imaginative de son auteur. Mais « vous l’aurez compris, le plus beau de l’histoire, c’est que tous les Brunetti se trouvent embraqués ensemble sur le même bateau les jours de gloire où Raymond largue les amarres; des Byrrh aux Sylvaner, des Dubonnet aux Beaujolais et jusqu’aux Pschitt citron suceurs de glaçons qui font partie du décor, pas une tablée ne voyage autrement qu’une première ». Friterie-Bar Brunetti, c’est aussi Madame Loulou qui offre sa compagnie un mercredi par mois à son marin qu’elle va ensuite cajoler rue de l’Épée dans une chambre aux papiers peints fleuris. De la classe Madame Loulou, mais qui en manque dans cette drôle de cambuse où tout tangue, les souvenirs, les verres et plus sûrement les esprits après une ou plusieurs tournées générales? Et puis il y a Monsieur Pierre qui, sur son siège en moleskine, écrit son livre où chacun espère qu’il y jouera un petit rôle. La galerie des personnages, des cabossés de la vie, s’élargit et voilà qu’arrivent Dominique, Ginette ou le petit Frédo… Pierre Autin-Grenier les décrit chacun avec beaucoup de chaleur, avec une grande tendresse en sachant saisir cette lumière qui s’accroche encore à eux malgré les multiples accidents de la vie.

Friterie-Bar Brunetti: un moment de grâce et un style superbe

Friterie-Bar Brunetti, c’est aussi l’assurance de faire un petit pas de côté pour s’extraire de « l’âpre et inextricable réalité du monde », de se laisser porter par les conversations qui fusent et se répondent mais aussi, de façon paradoxale, de se trouver relié à la rumeur du monde précisément « par ce silence subtil et si particulier qui caractérise le café de quartier à mi-matinée ».

Vous l’avez compris, dans Friterie-Bar Brunetti, Pierre Autin-Grenier rassemble ses souvenirs avec toute la mélancolie des époques révolues mais il le fait dans une langue riche, vivante, gouleyante à souhait et l’on se prend soi-même à rêver avec lui et à espérer que renaissent ou que subsistent encore dans notre vieille Europe plein d’autres cafés tels que Friterie-Bar Brunetti.

Si vous voulez en savoir plus sur Friterie-Bar Brunetti voici des liens:

http://revue-texture.fr/Au-comptoir-de-la-Friterie-bar.html

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/L-Arpenteur/Friterie-bar-Brunetti

Friterie-Bar Brunetti de Pierre Autin-Grenier
Friterie-Bar Brunetti nous fait replonger au coeur de ces cafés où bat l'âme des gens.
Histoire
Personnages
Style
On aime
  • Un style original
  • Très bonne restitution de l'atmosphère de ces cafés
  • Un beau portrait de nos existences
On aime moins
  • On aurait aimé aller plus loin avec ces personnages
3.9La note
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • ducos

    bonjour,
    une très belle présentation de ce livre qui nous invite a s’accouder au comptoir et a partir a la recherche de nouveau coin de paradis de petit zinc;

  • givois

    Voilà une critique qui donne envie, je vais me l’acheter de ce pas…très belle idée de site en tout cas merci!

    • Anonyme

      très belle initiative Frédéric, continues sur cette lancée !