Critique – Mercy Thompson tome 8 : La Faille de la Nuit – Patricia Briggs

Critique du 8ème tome des aventures de Mercy Thompson : La Faille de la Nuit, de Patricia Briggs.

Après un kidnapping de presque toute la meute de Columbia et une mise en avant du lien de meute, les précédentes aventures de Mercy, dans La Morsure du Givre, se terminaient par sa participation au défi vampirique en compagnie de Marsilia puis un feu de camp improvisé autour de la veille voiture de Mercy.

Mercy Thompson tome 8 - La Faille de la Nuit - Patricia Briggs

Début de l’histoire

Au début de La Faille de la Nuit, quelques mois après La Morsure du Givre, on retrouve Mercy et Aurièle (la femme de Darryl, le premier lieutenant d’Adam) faisant la vaisselle suite à un fameux petit-déjeuner du dimanche rassemblant plusieurs membres de la meute, lorsque le téléphone sonne et que Jesse, la fille d’Adam, décide de répondre. C’est un appel à l’aide de Christie, l’ex-femme d’Adam qui semble menacée par un homme qu’elle a connu et qui souhaite, pour sa sécurité, revenir chez Adam. Cette nouvelle soulève bien entendu des tensions au sein de la meute, notamment avec les personnes ayant apprécié la jeune femme. Mercy accepte de l’héberger le temps d’éclaircir cette histoire.

La nuit venue, Mercy reçoit la visite d’un homme étrange, un fae et qui plus est, un Seigneur Gris qui veut récupérer un objet fae en sa possession.

Qui est donc ce Seigneur Gris ? Quel est cet objet ?

De plus, comment va se passer la cohabitation de Mercy et Christie, et pour quelles raisons est-elle menacée ?

L’univers « Humain » très présent

Mettant en scène l’arrivée de Christie, humaine, pourchassée par un individu et donc sous enquête de police « humaine », La Faille de la Nuit est très ancrée à la réalité, notamment pour éviter la mention du surnaturel auprès des policiers, même si c’est effectivement le cas. Mais l’univers « humain » est également très présent dans les relations avec Christie au sein de la meute et aussi avec Mercy.

Concernant les relations avec les membres de la meute, c’est une certaine manipulation des gens qui lui permet d’arriver à ses fins et de mettre en avant un côté « humain ». De plus, étant la première femme d’Adam, Mercy éprouve de la jalousie envers Christie, du fait, par exemple, qu’elle est apprécié par de nombreux membres de la meute, contrairement à elle parce qu’elle est, entre autres, une changeuse. Ces aspects sont très présents dans La Faille de la Nuit, ce qui change des relations habituelles au sein des aventures de Mercy.

Quelques nouveaux personnages humains apparaissent également pour étayer cet univers « humain » soit de manière brève soit grâce à des personnes ayant plus de contenance et durable dans le temps.

Cependant les autres univers de Mercy ne sont pas mis de côté pour autant.

Les « autres » univers de Mercy

En effet, dans la mesure où un « intrus » fait irruption au sein de la meute, des tensions surgissent pouvant provoquer des conflits hiérarchiques, et donc des situations particulières, propres au fonctionnement d’une meute. L’arrivée d’un nouveau loup permet également d’aborder le lien de meute. Enfin, dans La Faille de la Nuit, Patricia Briggs met en avant un loup en particulier, personnage que le lecteur apprend un peu à connaître.

L’univers Indien de Mercy fait aussi partie des aventures de ce 8ème tome avec de nouvelles connaissances sur elle-même à travers des souvenirs d’enfance ou d’autres informations données par un nouveau personnage, qui prend de l’importance au fil de l’histoire et qui se trouve avoir un lien avec notre changeuse.

La Faille de la Nuit mais aussi en scène les vampires, les esprits et les faes à travers certains personnages ou certaines manifestations magiques comme des visions permettant d’entrer en contact avec Coyote par exemple.

Style et intrigue

La Faille de la Nuit repose sur deux histoires qui s’entremêlent mettant en scènes les différents univers de Mercy Thompson qui se croisent. L’une concerne l’enquête sur la personne qui menace Christie, la seconde, le fameux objet que souhaite récupérer le Seigneur Gris. Grâce à cela, Mercy s’improvise consultante pour la police, rencontre une personne qui a un lien avec elle, et un nouveau « monstre » fait son apparition. L’une des intrigues est également l’occasion de parler des comportements des chiens dont un parallèle est effectué avec les loups-garous.

Accompagnant tout ça, Patricia Briggs nous offre quelques anecdotes historiques et quelques moments de complicité entre certains personnages permettant de faire des pauses entre les différentes tensions manifestées tout au long du tome. De plus, petite nouveauté, cette fois-ci ce n’est pas Mercy qui part pour le combat final, faisant alors ses « au revoir » à Adam, mais Adam qui participe, en tant que loup, au combat. Bien entendu, Mercy n’est pas exclue de la fin de l’histoire et à tout de même son rôle à jouer.

Pour d’autres avis de ce 8ème tome des aventures de Mercy, rendez-vous ici et ici.

Critique - Mercy Thompson tome 8 : La Faille de la Nuit - Patricia Briggs
Des aventures de Mercy sous un nouvel angle enrichissant l’univers déjà bien vaste de Patricia Briggs.
Style
Intrigue
Personnages
On aime bien
  • Les nouveaux personnages
  • Le côté enquête policière
On aime moins
  • Christie, l'ex-femme d'Adam
4.1L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • Titre : La Faille de la Nuit
  • Année de sortie : 2015
  • Maison d'édition : Milady
  • Synopsis : Fuyant son nouveau petit ami violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à mettre son monde à feu et à sang !
  • Auteur : Patricia Briggs
  • Nombre de pages : 480