Kavinsky – Outrun

Kavinsky – Outrun

Entre DaftPunk, Justice et Kavinsky, on peut dire que la France est très bien présentée sur la scène électro mondiale. Arrêtons nous quelques minutes sur le premier album longue durée de Kavinsky, artiste qui a assuré la première partie des Daft Punk lors de leur tournée mondiale.

Kavinsky-OutRun-960x540-e1378131153782-340x160

Tracklist:

  1. Prelude
  2. Blizzard
  3. Protovision
  4. Odd Look
  5. Rampage
  6. Suburbia
  7. Testarossa Autodrive
  8. Nightcall
  9. Dead Cruiser (Rework)
  10. Grand Canyon (Rework)
  11. First Blood
  12. Roadgame (Rework)
  13. Endless

Le thème de l’album reprend son histoire, qui raconte son accident en Ferrari testarossa, ce qui l’a rendu Zombie. Le titre Outrun est visiblement une référence au jeu vidéo d’arcade Out run conçu par Suzuki et Sega en 1986 (coïncidence avec l’album ?)dans lequel on conduit une testarossa pour impressionner une jolie fille à nos côtés.

C’est avec la chanson « Nightcall » que cet artiste se fait connaître. Chanson principale de la bande originale du film Drive, elle reflète avec brio l’ambiance du film. C’est un véritable tremplin pour Kavinsky.

Nous avons donc ici un très bon album électro. Très équilibré et structuré. Les chansons s’enchaînent sans trop se ressembler. On note une inspiration des musiques de jeux d’arcade des années 80 et des séries TV de la même époque. On apprécie également les quelques petites touches des débuts électro remixées à la mode actuelle.

Un regret personnel se trouve dans quelque morceaux trop ‘rap’ à mon goût, mais révèle l’éclectisme de cet album. Je le recommande pour vos soirées.

Kavinsky - Outrun
Un must have en electro
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • Album structuré
  • Très bon mix
  • Bonne ambiance
On aime moins
  • Certains morceaux trop 'rap'
4.3Note Finale
Note des lecteurs: (4 Votes)
  • Anonyme

    le retour des années 80 sur le cycle des trentes ans. Je n’ai pas hate d’arriver en 2020 avec le retour des boys band.
    Ceci dit tres bon album, j’apprécie tout de meme retrouver ce genre de son en petites quantité cependant.

  • Thibaut

    Bon article. Parmi les compositeurs électro français tu cites évidemment les Punk, Justice et Kavinsky, j’ajouterai également dans un style plus « casual » le très inventif Wax Tailor, que pour ma part j’apprécie pas mal, n’hésitez pas à écouter quelques unes de ses tracks ! 🙂

  • zeddcara

    Très bon article et je recommande également ce petit bijou.