Daft Punk – Random Access Memories (RAM)

Salutations amis mélomanes ! Le 20 Mai dernier, c’était un petit « tremblement de terre » dans le monde de la musique. Et pour cause :  Daft Punk sortait son quatrième album studio, huit ans après Human After All : RAM (Random Access Memories). Véritable buzz mondial et succès commercial (plus d’1 million d’albums vendus dès la première semaine), ce nouvel opus du duo masqué est-il un succès artistique? 

random-access-memoriesBien évidemment, tout le monde connaît les Daft Punk… Ou alors au moins un titre parmi les nombreux chefs d’oeuvre du duo Parisien : One More Time, Harder Better Faster Stronger, Around The World, Aerodynamic etc… Il faut dire qu’ils ne sont plus tous jeunes (Daft Punk est formé depuis 1996) mais sont toujours omniprésents dans notre quotidien. Cela décrit bien leur statut de monstre sacré de la musique électro et de la fameuse « French Touch ». 

Alors, qu’en est-il de leur dernière production? Et bien on retrouve immédiatement cette patte inimitable que l’on connait si bien d’eux, mais on relèvera un accent beaucoup plus funky qu’à l’accoutumée : Tout le monde pense immédiatement au tube Get Lucky, en collaboration avec Pharrel Williams au chant et aussi Nile Rodgers à la guitare. La présence de ce dernier explique en partie cet accent si funk puisqu’il a fait partie du groupe Chic à la fin des années 1970, et a effectué de nombreuses collaborations avec des artistes type Madonna, David Bowie ou encore INXS. Un artiste avec une grosse notoriété car il a aussi été producteur de différents groupes de disco/funk, dont Sister Sledge. C’est d’ailleurs à ce groupe que les Daft Punk empruntèrent le fameux sample sur le titre Aerodynamic. Cet accent disco/funk si cher aux Daft Punk inonde Random Access Memories

Daft+Punk+Pharrell+Nile+RodgersLes samples, parlons-en car c’est une des particularités de cet album : Il n’y en a qu’un seul ! Ce n’était cependant pas une surprise car le groupe avait auparavant prévenu qu’il n’en ferait quasiment pas, ce qui a pu susciter quelques inquiétudes de la part des fans du groupe. Cela doit être une des explications pour lesquelles l’album peut paraître un peu plat parfois, moins électro que les autres. L’album possède des passages très calmes, par exemple par la ballade assez épurée Within ou encore The Game Of Love. Le titre Give Life Back To Music est à mon sens, un des titres les plus caractéristiques du groupe de cet album, avec cette voix et cet accent disco/funk très présent. J’ai pas mal apprécié Giorgio By Moroder, qui s’enrichit petit à petit et avec un riff intéressant. Pour les connaisseurs, je ferais remarquer la forte ressemblance du titre Instant Crush avec le titre Eye In The Sky du groupe Alan’s Parsons Project. Pour continuer sur les références de rock progressif, j’ai trouvé un petit côté Pink Floyd dans l’intro du morceau Touch.

Au final, on a un album qui met en évidence les nombreuses influences des Daft Punk, mais le manque de samples et les nombreux morceaux pas tellement électro éloignent un peu le duo de leur registre d’origine. L’opus reste tout à fait correct, mais on aurait pu attendre quelque chose de plus grandiose de leur part…

Daft Punk - Random Access Memories (RAM)
un album qui met en évidence les nombreuses influences des Daft Punk, mais le manque de samples et les nombreux morceaux pas tellement électro éloignent un peu le duo de leur registre d'origine.
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • Des morceaux sympatiques
  • Des arrangements de qualité
On aime moins
  • Il manque cependant quelque chose pour que l'album s'envole réellement.
  • une direction électro ou une direction funk
3.6Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
    • Johan

      Après une premiere écoute déroutante, car manque de punch et manque d’electro, je me suis dis que pour eux c’était un « back to the origin ». Bref, ils ont produit un album dans le style de ce qui a bercé leur adolescence, ils se sont fait plaisir mais il y a un gout de « j’attend le prochain pour avoir de l’electro ».

      Le souci étant qu’ils arrivent pour le coup un peu tard car la funk est vue revue et surrevue d’ou l’impression du style « kleenex », nous avons écouté beaucoup de choses qui y ressemblent, ca lasse a la longue meme si le produit est excellent.

      La prochaine question sera, mais a quoi va ressembler le futur album des Daft Punk, et au final, je pense qu’ils ont tourné une page, si l’on souhaite trouver de la french touch en electro il va surement falloir faire un détour par la case « magasine Trax » et écouter comme la scène a évoluée.

    • http://www.du-bruit.com Samples

      Bon l’album est sorti depuis un sacré bout de temps déjà, et finalement, il ne m’a contenté que quelques semaines. N’est-ce pas là la preuve que c’est la limite de ce style de musique ? Un peu kleenex, finalement ?

      • http://www.avisdupublic.net zeddcara

        En cela c’est un album qui sort de l’univers pour les daft punk et même pour la communauté en général. Seulement, tu résumes bien la chose avec ton allusion du kleenex, est-ce le bon style ?

    • http://www.avisdupublic.net zeddcara

      J’ai l’explication du pourquoi du comment ils ont gagné autant aux Grammy’s. C’est grâce au casque, Merci Pst Hollande de nous avoir fait de la pub !

      • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

        Certes, mais il a bien fait de la pub à Robin Thicke et Pharell Williams, avec son « Gnéhéhé »… jusqu’à preuve du contraire, eux sont bredouilles !

        • http://www.avisdupublic.net zeddcara

          Pharel Williams a eu une partie de la consécration grâce à Get Lucky.
          Dis ça également à la fille qui est dans le clip de Robin Thicke (Emily Ratajkowski)

          • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

            Ouais… fin demande à la biquette du clip si elle a recu la Tondeuse d’Or… NON !
            Comme quoi le showbiz c’est magouille est compagnie! Si tu ne montres pas patte blanche, celà reste un univers très fermé. Ca me révulse ! :p

    • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

      Pour apporter ma pierre à la réflexion, la particularité de cet album est d’avantage le peu de samples, car les sons funky/groovy/trop V.I.P sont présents sur pas mal d’opus précédents. Quand j’écoute un titre comme Something About Us (qui est un délice par ailleurs), les influences sont plus que flagrantes.
      Bien sûr, le « only-one-sample » c’est le premier GROS virage qu’ils prennent, car si tu parles dans ton article de son caractéristique et de patte daft punk, c’est aussi que la plupart de leurs albums sont restés dans la même veine (même si TRON demeure assez à part pour toutes les raisons que vous avez énumérées plus haut).
      Tout virage artistique et son inattendu favorise un accueil mitigé. Ce qui me trouble, c’est que leurs récompenses sont davantage dues à leur nom et leur notoriété que sur une véritable qualité d’album (qui n’est pas une « bombe », nous sommes d’accord).

      • Benoît DECOOPMAN

        Dans la vie d’artiste contemporain, tu es obligé de te renouveler constamment. Sinon tu passes à la case oubliette. Par contre, quand tu as assez de notoriété, tu peux te payer le luxe de faire n’importe quoi, ça marchera 😉 (c’est bien sur exagéré, mais l’idée reste vraie)
        C’est le cas ici. Un changement clairement avec ce que Daft Punk nous avaient habitué, surtout par rapport aux premiers albums. Mais RAM reste quelque chose de très bon dans son ensemble. J’ai personnellement, apprécié cet album, justement pour les essais qu’ils y font. En ne l’écoutant pas, cherchant à trouver les sonorités des 1ers albums, mais bien en découvrant de nouvelles.

        Note: Quentin a bien précisé, album studio. Une BO n’est pas un album studio, même si c’est, tu as un raison, un album ;). Album studio est un type de sortie musicale, comme le sont des EP, compilations, Anthologies, Remix, Bootlegs, Mixtapes, Album Live, Cover… qui sont eux tous, des albums.

      • Quentin COCAIRE

        Tout à fait d’accord !
        Sans rien diminuer de leurs qualités artistiques, ils sont très bon dans le côté marketing, ce qui apporte de bons et de mauvais côtés effectivement…

    • Quentin COCAIRE

      D’accord, un point de vue tout à fait justifiable 🙂
      Ah ok, nous sommes donc en accord 😉

    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Je me permets quelques rectifications.
      1/ Daft Punk a sorti au moins un autre album après Human After All, il s’agit de la BO de TRON. Cette BO à elle seule regroupe toute l’électro qu’il manque à ton goût dans RAM.
      2/ Autre point, leur collaboration démarre en 1987 et leur premier album est certes de 1997 mais Da Funk est sorti en France en 1995.

      Enfin, je ne comprends pas cette note. Tu justifies une note moyenne + par une ou deux lignes pour dire qu’il n’y a qu’un seul sample et pas assez électro, et c’est un choix respectable. A coté tu fais 30 lignes pour dire que c’est bon, que c’est du Daft Punk. Je ne comprends pas. Et bien que cet album manque d’électro (je le concède), c’est parce que l’on s’attend à de l’électro avec Daft Punk. Néanmoins, j’argumenterai plutôt en faveur de la sortir électro et non contre, cela montre une évolution du groupe car dans tes précédentes critiques, tu disais que les artistes ont refait « la même chose » qu’avant.

      Sinon c’est une superbe critique, bien construite. Une des meilleurs que eu le plaisir de lire de toi, même si je ne partage pas ta note.

      Enfin, les Daft on gagne 5 Grammy, comme quoi ce n’est pas si mal : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/daft-punk-recus-cinq-sur-cinq-aux-grammy-awards-905704

      • Quentin COCAIRE

        Je me permets de répondre à plusieurs choses :
        1/ Oui ils ont fait la BO de Tron vers 2008, mais je ne considère pas cela comme un album des daft punk à part entière, puisque c’est une BO…
        2/ Certes leur collaboration date d’avant 1996, mais le début de leur grosse notoriété date de la sortie de leur premier album en 1997 (oui petite erreur dans la rédaction, je suis d’accord).
        Je te ferais remarquer que leur 1er album n’est pas Da Funk (qui est sorti en tant que single en 1996) mais Homework 😉

        Je trouve que c’est un bon album, que oui on reconnait daft punk, mais qu’il manque un petit quelque chose… Je ne saurais trop dire quoi, hormis que je le trouve en dessous de homework et discovery. Oui bien sûr il y a une évolution, vers un style qui n’était que « secondaire » dans leurs précédents albums, c’est vrai.
        Oui il y a toujours cette fameuse problématique : Ce qu’il ne faut pas, c’est que les artiste fasse du réchauffé. Ici, c’est clair, ce n’en est pas ! Par rapport aux samples, c’est tout à fait honorable de leur part, mais je pense que c’est ce qui crée cette forme de mécontentement (que j’ai en partie). Cela est peut-être due aussi à la grosse attente qu’il y avait après cet album…

        Oui, une bonne nouvelle pour eux ! J’ai vu les nommés, leurs récompenses sont assez logiques.

        Merci à toi 😉

        • http://www.avisdupublic.net Camille LATOUCHE

          Ton 1 > Une BO est un album comme un autre. Définition du mot album : Un album de musique est un CD, un disque vinyle ou un ensemble de fichiers numériques présenté ensemble et regroupant un ensemble de titres d’un chanteur, d’un groupe ou d’un musicien ou un ou plusieurs mix(s) d’un ou plusieurs DJ(s). ici
          Ton 2 > Je n’ai jamais dit que Da Funk était un album.

          Autre point, leur collaboration démarre en 1987 et leur premier album est certes de 1997 mais Da Funk est sorti en France en 1995.

          Même si j’avoue que cela pouvait porter à confusion, mais tout le monde ou presque c’est que Da Funk est un single et non un album (Homework, piste 4 il me semble).