Critique Katzenjammer – The Pop – A Kiss before you go

Critique Katzenjammer – The Pop & A Kiss before you go

Katzenjammer est un quatuor féminin qui a vu le jour en 2005 à Oslo. Elles ont produit aujourd’hui deux albums (The Pop et A Kiss before you go) et un troisième opus est en court. Dotées d’une énergie débordante les quatre membres de Katzenjammer nous offrent deux albums difficilement classables oscillant entre pop, folk, blues, rock, jazz celtique et manouche. Le groupe possède un cinquième membre, Mats Rybo, invisible sur scène, mais à qui on doit la majorité des chansons de Katzenjammer.

The Pop

Katzenjammer : the pop

Sortie en 2008, The Pop est le premier album de Katzenjammer. Leur début musical a eu lieu en douceur grâce à cet album aux côtés pop-rock mêlés de jazz. Son angle festif très bon pour le moral ne doit pas faire oublier la technicité de cet album. La musique y est, en effet, très travaillée. Katzenjammer nous offre avec The Pop des rythmes endiablés qui s’associent aux voix du groupe sans jamais les oublier ou les dominer.
Cet album offre de nombreux changements de rythme entre les chansons. Il démarre en effet très fort avec A bar in Amsterdam, aux inspirations marines, pour partir vers des musiques plus douces où les voix des Katzenjammer sont le fer de lance de la chanson (Tea with Cinnamon). Par la suite The Pop reprend du rythme et propose des chansons parfaitement équilibrées dans le rapport voix-instrument (The Pop, Mother Superior ou encore Hey Ho on the Devil’s Back).

A Kiss before you go

Le second album de Katzenjammer : A kiss before you go

The Pop était un album de test pour Katzenjammer et son succès a permis la sortie en 2011 de A Kiss before you go. L’inspiration marine est restée avec The Pop pour faire place à un album beaucoup plus éclectique. Les mélodies sont beaucoup plus joyeuses dans A Kiss before you go et près de 25 instruments sont utilisés au fil de l’album. Ce point est d’ailleurs plus impressionnant en live où les membres de Katzenjammer n’hésitent pas à s’échanger les instruments au cours d’une chanson. La qualité du chant et de l’instrumentalisation sont toujours là (en encore plus travaillées que sur le premier opus). Katzenjammer s’éloigne du style homogène de The Pop avec cet album qui dénote une plus grande liberté.
L’album débute beaucoup plus calmement avec A Kiss before you go tout en offrant une grande palette instrumentale. Ce premier titre permet un transition parfaite avec la chanson suivante, I will dance (Whan I walk away), au style beaucoup plus folk. On retrouve ici la touche de Katzenjammer déjà présente dans The Pop avec des alternances entre passages doux et entraînants au sein de l’album, mais aussi dans les chansons où les changements de rythmes sont fréquents. A Kiss before you go possède de nombreuses perles musicales telles Land of confusion très pop, Rock-Paper-Scissors aux influences celtiques et Gypsy Flee plus proche du jazz manouche.

Avec A Kiss before you go, Katzenjammer transforme l’essai de The Pop et nous laisse présager une très bonne suite pour le prochain opus !

D’autres critiques des albums de Katzenjammer :

  • Sur The Pop

washingtonpost.com

popmatters.com 

absolutepunk.net 

  • Sur A Kiss before you go

allmusic.com 

worldmusic.co.uk 

bbc.co.uk 

 

Critique Katzenjammer – The Pop - A Kiss before you go
Deux albums pleins de finesse qui montrent une réelle évolution musicale de Katzenjammer. Vivement le troisième !
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • La diversité des styles
  • L'ambiance créée
  • L'énergie des quatre membres du groupe
On aime moins
  • ... bien peu de chose si ce n'est l'attente entre les albums
4.4Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Groupe qui m’était complètement inconnu. Un de plus et une découverte de plus. Thanks

      • Mady G

        De rien pour la découverte 😉 Ce site est fait pour ça !