Découverte – Youn Sun Nah

Découverte – Youn Sun Nah

Salut à tous ! Aujourd’hui nous ne parlerons pas d’une sortie musique en particulier, mais d’une artiste assez particulière : la déroutante Youn Sun Nah. Si vous cherchez quelque chose de nouveau et de posé, attardez-vous sur cet article !

Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, Youn Sun Nah est une chanteuse coréenne, ayant pour style de prédilection le jazz vocal. Ses influences sont métissées, entre ses origines asiatiques, ses parents de formation classique, et le cursus jazz qu’elle a suivi lors de ses études en France. Si sa notoriété n’est plus à faire au Pays du Matin Calme, sa carrière a débuté à Paris et elle bénéficie toujours d’un excellent bouche à oreille dans l’Hexagone, où elle commence à se faire connaitre du grand public.

Parlons un peu de sa musique. Je l’ai dit dans l’introduction, « déroutante » est le mot le plus adapté que j’ai trouvé afin de décrire cette artiste. A l’instar de la chanteuse Camille, qui aime utiliser sa voix, et le corps dans son entièreté à des fins instrumentales, Youn Sun Nah fait la part belle à la partie vocale, en habillant ses morceaux de façon minimaliste. Souvent accompagnée d’une guitare acoustique, parfois d’une contrebasse, plus rarement d’un accordéon, tout le reste est vocal ! Si une partie de ses morceaux sont des chansons, disons « académiques », elle cultive son originalité par des morceaux beaucoup plus proches du Scat, un style de jazz vocal où l’on n’utilise plus de paroles, mais des sons et onomatopées. Certains morceaux sont même totalement vocaux, enregistrés à l’aide d’un système de loop. L’univers est assez barré, partagé entre la sensualité de la voix et des passages plus écorchés, l’artiste nous fait profiter d’une musique assez expérimentale, et très travaillée à la fois.

D’habitude pas le plus grand féru du chant au féminin, hormis de rares exceptions, je dois dire que j’ai été assez séduit par cette artiste. Elle a la capacité de nous emmener sur son terrain, et de nous porter tout au long de ses albums grâce à un chant extrêmement bien maitrisé. Une conception du chant qui nous rappelle à tous que le premier instrument reste la voix.

 [easyreview title= »Les notes » cat1title= »Composition » cat1detail= »Parfois partis d’un murmure, les morceaux sont bien construits sous le signe d’une musique progressive bien écrite. » cat1rating= »3″ cat2title= »Les arrangements » cat2detail= »Les arrangements sont bons. Les instruments ne sont certes pas pléthore, mais ils sont utilisés à bon escient pour habiller et mettre en valeur la voix de l’artiste. » cat2rating= »4″ cat3title= »Interprétation » cat3detail= »La prestation vocale est très bonne. Youn Sun Nah fait vraiment ce qu’elle veut de sa voix » cat3rating= »4″ summary= »Une artiste à découvrir, pour tous ceux qui aiment changer d’airs et s’aventurer sur des terrains musicaux singuliers. »]

    • http://www.avisdupublic.net zeddcara

      Merci pour ton partage

    • Benoît DECOOPMAN

      un talent certain, mais je n’accroche pas du tout personnellement.

    • Quentin COCAIRE

      Youn Sun Nah : Un des grands espoirs du jazz moderne. Je ne suis pas déçu d’avoir présenté cet artiste à Thibaut, qui a su assez bien la présenter !

      Je soulignerais le travail du guitariste qui a su créer des instru parfois torturés ou plus lyriques pour mieux sublimer le talent de Youn Sun Nah. Etant donné ces origines (métal), le mélange est pour le moins original, mais tellement efficace !

      Pour les avoir vu en concert, je conseille à tous d’aller les voir. Une chanteuse qui saura vous laisser bouche bée !