Adele – 25

Critique de l’album « 25 » d’Adele. Pas de prise de risque et une réussite en demi-teinte.

Adele est devenue une artiste incontournable. Outre ses albums (dont le nom est toujours un nombre), la chanteuse a signé il y a quelques années une des plus belles chansons pour un film : Skyfall. Son dernier album, 25, est sorti il y a quelques jours. C’est l’heure de passer en revue les différentes pistes de cet opus et de vous donner mon avis sur l’album.

25 enchaîne les ballades sur un air de déjà vu

Premier constat, Adele fait du Adele et il n’y a aucune prise de risque. La chanteuse enchaîne les ballades harmonieuses et mélodieuses mais l’on attend à chaque début de chanson le moment où l’album va décoller. Tout ce que la chanteuse propose, même si très bien interprété, c’est du déjà vu et du réchauffé à peine tiède. D’ailleurs, plusieurs autres critiques l’ont remarqué, je pense notamment à nos confrères de RTL ou du Figaro.

Pochette de l'album 25 d'Adele

Elle n’est pas belle notre Adele ?

Des textes pas à la hauteur

Tobias Jesso Jr s’est occupé du titre « When we were young » et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on doute du succès de cette chanson. Cette chanson, très lisse, montre à quel point la magnifique voix d’Adele ne peut être transcendée que dans des textes du même acabit. Là est une nouvelle fois le problème, les textes enchaînent les complaintes et le marketing publicitaire.

La voix d’Adèle mise en avant

Autre constat de l’album, la voix d’Adèle est clairement l’organe principal choisi pour l’album. La voix est placée devant (bon, d’accord, sa tessiture lui permet) mais les instruments sont tellement au second plan que l’on est vite perdu. La prouesse vocale est là, nous n’en doutions pas, mais il semble que le marteking et la publicité à forte dose (notamment le clip d’Hello, visionné des millions de fois en quelques jours) a eu raison de la musique.

Au final, ce n’est pas un échec, l’album est bien construit et la voix d’Adele est toujours bien placée et agréable. Cependant, si l’on enlève Hello, l’album devient rapidement assez fade et on se lasse au bout de quelques écoutes de l’album.

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. 25 était l’un des albums les plus attendus de l’année, il symbolise à la perfection le proverbe précédent.

Adele - 25
Une voix ne fait pas tout mais cela aide. Adele nous offre une démonstration vocale mais l'album pêche d'un manque d'originalité.
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • La voix
  • La passion d'Adele
On aime moins
  • Des textes un peu convenus
  • Ballade, toujours des ballades ...
3.3L'Avis
Note des lecteurs: (10 Votes)