Humanovis – Instincts Censurés

Instincts Censurés est le premier album pour Humanovis, groupe autoproduit, et le fruit d’une collaboration de plusieurs années ! Une réussite?

Humanovis, c’est un duo dont les premières maquettes naquirent en 2011, pour produire en 2015 Instincts Censurés, modeste produit de l’aventure musicale de deux copains en quête d’évasion. Un état d’esprit finalement très bien illustré par la pochette de l’album qui, au départ de mauvais goût et blasphématoire pour certains, est en fait un parallèle métaphorique avec le processus de création musicale, comme explique le duo sur son propre site : « se mettre à nu, dans un lieu de création et de plaisir au sens large »(le Jardin d’Eden). Concernant les cornes de diablotins, le duo insiste sur le fait qu’elles « sont censées faire penser au gribouillage d’un enfant espiègle qui n’aurait eu aucun scrupule à peinturlurer à sa guise un objet artistique (à la base, Adam et Eve de Lucas Cranach) dans l’unique but de s’amuser ». Une pochette d’album qui illustre finalement très bien l’approche du duo et de l’album dans sa globalité.

pochette de l'album du groupe humanovis instincts censurés

Dans Instincts Censurés, les deux compères nous font part de 14 pistes sans logique particulière, au gré de leurs envies : entre riffs rock déchaînés aux mélodies plus naïves et intimistes pop. Côté textes, les sujets sont également très multiples, où le groupe n’hésite pas à mettre en avant un certain sens de la dérision comme dans Je Suis Un Pervers pour DSK ou encore Modernes Héros pour les célébrités de télé-réalité en général. J’ai particulièrement apprécié celui de Des Goûts Des Couleurs, abordant les tensions sociales et la montée des extrêmes dans notre société, et qui résonnent donc particulièrement en ces heures parfois inquiétantes.

Dans l’ensemble, les compositions sont de bonnes factures, avec omniprésence de la guitare/batterie, au point de vraiment éclipser la basse et le synthétiseur lors de certaines pistes par la multiplication des pistes de guitare (très bonnes au demeurant). Une inexpérience que l’on pardonne largement quand on sait que l’album est auto-produit, et que tout l’album sort de leurs propres mains. Côté chant, on regrette des voix un peu plates, quelconques, souvent dans le même registre avec les mêmes intonations, mais compensées par des textes pas vides de sens. Ce qu’on en retient, c’est que le duo a pris beaucoup de plaisir à façonner son œuvre en y ajoutant brique par brique une part de leur personnalité ou de leurs opinions.

Les compositions se suivent sans trop se lier avec des arrangements prévisibles, les voix ne sont pas excellentes, mais les ambiances variées et les textes parfois très intéressants. Bref, Instincts Censurés, c’est un home-made pas toujours maîtrisé à la perfection, mais que l’on sait apprécier à sa juste valeur en constatant tout le travail effectué par ses créateurs que l’on ne peut qu’applaudir !

Pour vous en faire votre propre avis, je vous invite à aller voir les deux clips de Les Limbes et de Je Suis Un Pervers.

Humanovis - Instincts Censurés
Humanovis fait ses premiers pas avec Instincts Censurés. Le duo, un peu vert, se montre cependant créatif.
Compositions
Arrangements
Ambiance
On aime
  • De la créativité
  • Beaucoup de travail
On aime moins
  • Chant pas excellent
  • Home-made pas toujours maitrisé
2.8L'avis
Note des lecteurs: (28 Votes)