Aisles – 4:45 AM

Aisles – 4:45 AM

Aujourd’hui, en réponse à une demande, effectuons un petit retour en arrière avec l’album 4:45am, dernière sortie en date du groupe (2011) de rock progressif formé en 2001 : Aisles. 

Aisles - 4.45am

Troisième galette de la discographie d’Aisles, 4:45am est dans la lignée de ce que fait habituellement le groupe Chilien, c’est à dire du rock progressif un peu à la Genesis, parfois un peu psychédélique aussi avec un guitariste lead assez mis en avant, dont les goûts et les qualités techniques semblent puiser dans des références comme Joe Satriani ou encore Steve Vai. On a donc affaire à des constructions assez élaborées et éclectiques en termes d’influences et avec un gros bagage technique. 

Parfois effectuées par un piano, d’autres fois avec un arpège acoustique ou tout simplement à la guitare électrique, les introductions de 4:45am sont variées et permettent aux morceaux de ne pas trop se ressembler. Tout au long de l’album, on peut se délecter d’airs et de phrases mélodico-rythmiques recherchés, qui permettent de ne pas se lasser du style déployé par le groupe, avec des influences bien palpables. Pour ne citer qu’un seul morceau, je dirais Hero. Très abouti et dépourvu de tout chant, on peut connaître des ambiances changeantes avec des variations de rythme, avec une partie un peu à la Comfortably Numb et où le dénouement ferait bon effet à des fans du métal symphonique, dont Yngwie Malmsteen et Nightwish sont les princes. 

Espérant passer un cap avec cet album, je pense que les raisons de la faible renommée du groupe est l’impression que les morceaux ne peuvent monter d’un cran qu’avec une mise en avant encore plus grande de la guitare. Au lieu d’avoir une osmose et une progression homogène de tout l’ensemble du groupe dans les chansons, on a affaire à une démonstration des capacités qu’à le guitariste à trouver des alternatives pour faire grandir les morceaux.  Je pense que c’est cela qui empêche le groupe d’avoir le petit plus pour être de renommée mondiale. C’est ce qui permet de rappeler que ce n’est pas tant la somme des individualités qui font un groupe, mais leur adéquation, afin de trouver cet équilibre si fin qui mène aux plus hauts sommets. 

Pour finir, on peut dire que 4:45am est un bon album, avec un très bon travail de l’ensemble du groupe. Une mention spéciale au guitariste, dont les qualités sont grandes, et qui pourront ravir les amateurs de Satriani, Vai et autres Guitar Hero aux tendances rock/métal. On regrettera ce petit plus, cette petite marche qui fait tant défaut à un grand nombre de groupes, et qui sera peut-être gravie. Je vous laisse maintenant découvrir un des morceaux les plus « Radio-Edit » de l’album : Shallow And Daft

Finally, we can say that 4:45am is a good album, thanks to a great work from the whole group. The guitarist is very talented, and should satisfy Satriani’s and Vai’s fans (and other Guitar Hero of rock/metal influences). However, we should regret the bit extra, which are missing in a lots of other groups, and which will maybe appear one day! To finish, I let you discover one of the most « Radio-edit » songs of the album: Shallow And Daft.

Aisles - 4:45 AM
4:45am, la dernière sortie en date du groupe Aisles, est bien construit, mais on regrettera un petit quelque chose qui fait défaut au groupe pour franchir un cap.
Compositions
Arrangements
Ambiance
On aime
  • Des arrangements variés
  • Un très bon niveau technique
On aime moins
  • Il manque un petit plus
2.9Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)
    • http://avisdupublic.net Benoît DECOOPMAN

      Merci pour cet article très complet! du beau travail

      • http://www.avisdupublic.net Camille LATOUCHE

        Tout est dit. Vraiment une belle critique et bien menée.

        • http://avisdupublic.net Quentin COCAIRE

          Merci à vous !