Caligula’s Horse – Bloom

Caligula’s Horse offre une vision lumineuse et plus légère du genre rock progressif / métal. Notre critique de leur nouvel album Bloom, un avis sur ce groupe montant venant d’Australie.

L’univers du rock progressif n’a pas terminé de nous surprendre. Il n’est pas rare de tomber sur des groupes novateurs qui veulent sortir du lot et ne se contentent pas de suivre les grands tels que Steven Wilson, Opeth et j’en passe. Caligula’s Horse fait partie de cette catégorie de groupe et leur nouvel album Bloom mérite une couverture médiatique telle que cette critique.

Un petit air de famille

Caligula’s Horse est un groupe australien. Derrière ce nom, il faut bien sûr reconnaître le célèbre empereur romain et son fidèle destrier, Inciatatus. Difficile de trouver quelque relation que ce soit puisqu’il n’en est pas mention dans les textes ou même sur les pochettes d’album. Et pourtant, le groupe assez jeune (créé en 2011) tente de faire le pont entre dynamisme, écriture et ambiance instrumentale forte. Si je voulais caractériser le style du groupe, il se trouverait à mi-chemin entre Dream Theater, Porcupine Tree et Opeth. A cela, rajoutons des influences de Devin Townsend, Pain Of Salvation et Muse. Bloom, le dernier album, veut se différencier du genre prog lourd : guitare acoustique, ton plus léger et lumineux.

Pochette de l'album Bloom de Caligula's Horse

 

Caligula’s Horse – Bloom – Tracklist

  1. Bloom
  2. Marigold
  3. Firelight
  4. Dragonfly
  5. Rust
  6. Turntail
  7. Daughter of The Mountain
  8. Undergrowth

Le groupe a trouvé son style

Avec 8 pistes et une durée de 45 min, l’album semble plus court qu’il n’y paraît. Avec une introduction portée sur l’acoustique, Bloom nous transporte doucement par l’intermédiaire de la voix du chanteur, Jim Grey. Des pauses de voix, des changements de rythmes, Caligula’s Horse maîtrise son style. Marigold sera beaucoup plus dure et lourde dans son approche. Avec une intro à la Opeth, les sources musicales du groupe sont marquées sans être omniprésentes.
Les différences de hauteur et de puissance nous font penser à une course. Peut-être un rappel du fameux cheval de Caligula ? Les accords sont secs, propres, très techniques et non sans rappeler ceux de Dream Theater. Pas de voix rauque et brutale pour Caligula’s Horse. Son chanteur reste clairement dans la légèreté et la douceur mais non sans monter en puissance. Bien sûr, c’est aussi sur les textes que le groupe porte un intérêt particulier. Pensées, les paroles sont à la fois touchantes et lumineuses. Porté par une batterie plus simple et même avec certains accords pop, Bloom est à la portée des néophytes du genre.

Caligula’s Horse montre une nouvelle facette du genre rock progressif / métal en y apportant une touche de légèreté sans compromettre la technique et l’immersion auditive. Cet album conviendra parfaitement à des curieux du genre qui souhaite trouver une entrée dans le genre mais aussi aux plus érudits qui cherche un nouvel angle d’approche centré sur une musique portée par les mots.

Caligula’s Horse est un groupe montant qui est en tournée actuellement en Europe avec le groupe de black jazz norvégien Shining. Je vous conseille vivement d’aller les voir si ils passent à côté de chez vous !

Si vous voulez en savoir plus sur Bloom de Caligula’s Horse, je vous propose les liens suivants :
http://caligulashorse.com/
http://rollingstoneaus.com/reviews/post/caligulas-horse-bloom/2584

Caligula's Horse - Bloom
Bloom de Caligula's Horse est une très bonne entrée en matière du genre.
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • L'écriture
  • Les sources musicales
On aime moins
  • Parfois trop "pop" à mon goût
3.8L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • Titre : Bloom
  • Année de sortie : 2015
  • Style : métal progressif, rock progressif
  • Label : Inside Out Music
  • Groupe : Caligula's Horse
  • Durée : 45 min
  • Nombre de pistes : 8