Critique – Daredevil – Saison 2

Daredevil a fourni une première saison de bonne facture et a posé des bases intéressantes pour le futur. La saison 2 vient de se terminer, il est temps de faire le bilan et vous donner mon avis sur les nouvelles aventures de Matt Murdock.

Ne tournons pas autour du pot, les problèmes de rythme de Daredevil ne sont pas encore réglés (je vous invite à lire notre critique de la saison 1). La ville du « rouge » va s’assombrir avec l’arrivée du Punisher. Alors qu’en est-il ?

Une saison 2 plus sombre

Daredevil est enchaîné dans ce poster de la saison 2.

Daredevil est mal embarqué. Qui va remporter ce duel ? The Punisher ? Qui sait …

Les premiers mots qui me viennent à l’esprit pour qualifier cette seconde saison de Daredevil par rapport à la précédente, ce sont « assombrie », « plus violente » et « mieux conçue ». Chaque épisode apporte sa dose de noirceur et sert divinement bien la trame principale. Pour ceux qui aiment le sang, le suspense et les twists finaux vous allez être servis. En plus de cette trame noircie, Matt Murdock va devoir se découvrir pour garder certaines personnes proches de lui et, au contraire, il suivra l’émancipation et l’éloignement d’un proche. Comme le soulignent nos confrères de BrainDamaged, Foggy, l’ami très proche de Matt et confrère avocat, va sortir de l’ombre et démontrer de la personnalité et de la force de caractère.

Des personnages secondaires de premier rang

Elodie Yung interprète Elektra dans la saison 2 de Daredevil.

Elle n’est pas belle notre Elektra ?

En plus des amis de Matt, d’autres personnages vont graviter autour du Daredevil. Personne n’a échappé aux annonces tonitruantes concernant THE PUNISHER. Ce dernier est interprété magistralement par Jon Bernthal qui a clairement la « gueule de l’emploi ». L’acteur a montré une nouvelle fois tout son talent avec une palette d’émotions et de jeux très variés et bien utilisés. Jon Bernthal pour ceux qui ne le connaissent pas trop, c’est l’un des personnages principaux de la série TV The Walking Dead. Il joue également dans certains gros films. En effet, l’acteur est présent dans l’excellent Fury mais aussi dans le très récent Sicario aux côtés d’Emily Blunt.

L’autre personnage secondaire qui a une importance capitale, c’est Elektra. Elektra est un peu la Kryptonite de Murdock et sait comment le manipuler avec doigté, finesse et elle n’hésite pas à user de ses charmes sur lui. Il est à noter que ce personnage est interprété par une française : Elodie Yung.

Ces deux personnages ont des impacts très psychologiques sur Matt Murdock/Daredevil et permettent d’explorer plusieurs pans de la personnalité du personnage. On y découvre des moments venus du passé de ce dernier qui aident également à appréhender les choix de Daredevil, notamment celui de ne pas souhaiter tuer ses adversaires.

Un visuel époustouflant mais un rythme pas toujours maîtrisé

L’autre aspect extraordinaire de la série Daredevil, ce sont les visuels. Les images et les combats sont d’une beauté ahurissante. Que ce soient les décors ou les costumes, tout est très soigné. Il en va de même pour les mouvements des personnages lors des scènes de baston, on sent une réelle maîtrise du côté de chez Marvel.

Cependant, comme marqué plus haut, le rythme est un peu mieux que celui de la saison 1 mais il reste encore bien loin de la perfection absolue. Cela pose des problèmes par moment car certaines scènes sont accrocheuses et d’autres très rapidement lassantes. Notre confrère Marvelll a, lui, attribué la note parfaite de 10/10 à cette seconde saison.

Conclusion

Pour conclure et vous donner mon avis sur la saison 2 de Daredevil, je la trouve clairement de très bonne facture, un bon cran au-dessus de la première. Les personnages secondaires ont une importance capitale et aident à comprendre en profondeur le personnage de Matt Murdock. Une mention spéciale à Jon Bernthal qui vole la vedette à l’acteur principal de Daredevil.

Critique - Daredevil - Saison 2
Même si les problèmes de rythme ne sont pas encore réglés, cette saison 2 de Daredevil a tenu ses promesses. Sans être parfaite, on passe un très bon moment.
Acteurs
Mise en scène
Images et son
Scénario
On aime bien
  • Les acteurs secondaires
  • L'ambiance générale
  • La finesse des détails
On aime moins
  • Le rythme toujours inégal
3.9L'avis
Note des lecteurs: (5 Votes)