Critique – Grey’s Anatomy – Saison 12

La rescapée des séries médicales vient de clôturer sa 12ème saison aux Etats-Unis et les plus curieux d’entre vous savent déjà que Meredith Grey ne s’arrête pas là. Un nouveau souffle ou un étouffement ? On décortique pour vous.

Saison 12 : La vie sans Derek …

Après la perte de son époux, Meredith Grey doit apprendre à assumer sa vie toute seule et cette 12ème saison est entièrement consacrée à sa reconstruction. Elle doit avant tout retrouver le goût de la vie, apprendre à faire le deuil et rester solide pour ses trois enfants. Elle doit gérer sa carrière mais aussi sa vie de femme, trouver une raison pour vivre et vivre pleinement. Et si c’était l’amour qui allait la sauver de son chagrin de veuve ??? Impossible sans Dr. Mamour allez-vous dire ? Attendons de voir la saison 13.

… et le nouveau souffle …

Poster de la saison 121 de Grey's Anatomy

Il va pleuvoir des larmes dans cette saison 12, vraiment ?

Si du côté de Meredith la remontée de la pente est parfois lente, l’action s’agite autour des couples Jackson-April et Bailey-Warren. Après son retour de la guerre, April semble avoir fait le point sur sa vie et veut à tout prix  retrouver son couple, alors que Jackson a du mal à lui pardonner son départ. Leur relation suit un véritable parcours de montagnes russes et cela tout au long de la saison sans qu’on sache vraiment ce que la saison 13 leur réserve. Quant à Miranda Bailey, elle s’acharne au travail en visant le poste de chef de chirurgie, mais est-elle prête à combiner carrière de bussiness woman et vie de famille ? Et surtout, en devenant chef de chirurgie, Miranda devient hiérarchiquement supérieure à son mari, Ben Warren. Vont-ils s’en sortir sans jalousies, sans privilèges ou excès d’exigences ?

Un autre filon fortement exploité par le scénario repose sur les personnages d’Arizona Robbins et Callie Torres, qui, séparées dans la saison 11, refont leurs vies respectives. Arizona se décide à retrouver une partenaire et passe son temps dans les clubs pour draguer. Callie, elle, a déjà trouvé une petite amie, une certaine Penelope Blake (Penny) aperçue dans la saison 11. Ce nouveau couple semble au septième ciel et devrait être encore plus heureux puisque Penny devient résidente au Grey Sloan Memorial suite à un transfert. Cependant, la rencontre de Penny avec les autres personnages va bouleverser la vie de l’hôpital et entacher l’amour naissant. Je vous laisse en découvrir les causes et les conséquences. Et n’oublions pas qu’Arizona et Callie restent liées par leur fille Sophia ce qui pose problème dans cette reconstruction individuelle.

Amelia Shepherd continue ses combats intérieurs entre perte de frère, relation compliquée avec sa belle-sœur, son vieux démon – l’alcool,  sa crédibilité professionnelle et son expertise chirurgicale ainsi que sa relation avec Owen Hunt. Ces deux-là continuent leur jeu de « je t’aime moi non plus », mais tout est bien qui finit bien. Parallèlement, un nouvel arrivant, Nathan Riggs, vient compliquer la vie d’Owen. Les docteurs du Grey Sloan Memorial Hospital ont du mal à comprendre ce qui sépare ces deux-là, surtout lorsque chacun d’entre eux propose des théories plus ou moins folles quant à leur relation.

… à l’étouffement

Le véritable flop de cette saison est le personnage de Margaret Pierce qui avait fait une entrée fracassante à la fin de la saison 10. Mais après la découverte de nombreux secrets familiaux dans la saison 11, son personnage semble tourner autour du pot dans cette 12ème saison. Une amourette par-ci, un coup chirurgical par-là, elle sert surtout d’épaule pour pleurer, voire même de mouchoir.

N’oublions pas les internes qui ont des fonctions plus secondaires dans cette saison : Stephanie Edwards croise un nouvel amour à l’hôpital, Joséphine Wilson fait le point sur sa relation avec Karef et songe au mariage voire à un bébé, Adrew DeLuca a une brève relation avec un permanent, mais aussi Isaac Cross, Mitchell Spencer, Charles Percy qui servent clairement de figurants.

Et c’est pas fini !

La fin de la saison 12 n’est rien d’autre qu’une ouverture sur la saison 13. On voit des sous-entendus parsemés par ci par là comme dans un jeu de pistes. Des personnages qui tombent amoureux – en masse, d’autres, comme April et Jackson, qui tournent des pages et veulent clairement aller plus loin. Même l’histoire d’Alex et Jo, qui semblait toute écrite, prend en fin de saison une déviation inattendue et présage d’une suite aussi imprévisible que l’imaginaire du scénariste.

A contrario, ce qui est déjà certain, c’est qu’on ne verra pas Callie dans la saison 13. Au plus grand regret des téléspectateurs, Sara Ramirez allias Dr. Calliope Torres, a annoncé sur les réseaux sociaux qu’elle faisait une pause « après avoir passé 10 ans avec sa famille de Grey’s Anatomy et ABC ».

Une décision qui a attristé non seulement les fans de la série mais aussi la scénariste Shonda Rhimes, qui avait déclaré :

Mon cœur est aussi brisé que le vôtre à propos de Calzona (Callie+Arizona) et je ne rigole vraiment pas. J’avais toujours prévu que leur intrigue se conclurait avec les deux se remettant ensemble. Peut-être que cela arrivera dans le futur, on ne sait jamais. Je croise les doigts, mais pour le moment, Sara prend une pause et je suis vraiment fière de sa décision. On verra ce qu’il se passera par la suite.

Attendons donc pour voir …

Critique - Grey’s Anatomy - Saison 12
Une saison 12 qui fait le job.
Mise en scène
Scénario
Images et son
Acteurs
On aime bien
  • Les intrigues bien pensées
  • Le jeu des acteurs
  • La mise en scène
On aime moins
  • Les personnages oubliés (Maggie)
  • L’envie à tout prix de créer des surprises
  • Le scénario parfois trop compliqué et pas très réaliste
3.6L'avis
Note des lecteurs: (4 Votes)