Critique – Hero Corp Saison 4

PINAGE! Nos héros Made in France reviennent ! C’est Hero Corp saison 4 !

Nos héros français reviennent dans une nouvelle saison. Force Mustang et Captain Trois-Rivières vous manquaient ? Le retour de notre équipe de bras cassés repasse à l’action dans Hero Corp saison 4.

Hero Corp – une série atypique

Hero Corp saison 4 fait suite à notre article sur la saison 3 disponible ici. Pour rappel, après deux premières saisons aux retours d’audience mitigés, la fan-base de la série lance une opération d’envergure sur internet pour motiver les producteurs pour une saison 3. Maintenant relancée, Hero Corp saison 4 était diffusée à partir du 19 décembre dernier sur France 4. Cette saison 4 comporte 19 épisodes de 13 minutes également disponibles en VOD sur le site de la chaîne. Une particularité a été essayée dans celle-ci puisqu’elle comporte des épisodes appendices : La voie de Klaus. Au nombre de 6, ces courts métrages sont parallèles à la trame principale de Hero Corp saison 4.

Toujours créée par Simon Astier et Alban Lenoir et après un avis réservé sur la saison 3, c’est sans grandes attentes que nous allons suivre nos super-héros frenchies.
hero corp saison 4 logo afficheHero Corp – Super Héros VS super Vilains

Dans Hero Corp saison 4, pas de changement profond dans le scénario. Nous retrouvons l’éternel conflit bien/mal. Les penchants aléatoires pour l’un ou l’autre côté de John (Simon Astier) restent un centre de l’intrigue, comme dans la saison 3. Les histoires annexes se greffent autour. Sans vous spoiler l’histoire, il est quand même possible de vous dire que nous retrouvons les nouveaux personnages de la saison 3, ainsi que quelques nouveaux. Des acteurs français rejoignent l’équipe : Stéphan Wojtowicz, Pascal Demolon, Davy Mourier et même le chanteur Tété.

Hero Corp saison 4 reprend le format de la saison précédente. Des épisodes assez courts, condensés en information et en actions, mais qui manquent, de par le format, de développements scéniques. Nous ne savons pas d’où viennent les informations, les lieux, les personnages. C’est à la fois déroutant, puisque nous avons la sensation de passer a côté de quelque chose, et à la fois négligeable pour la compréhension de l’histoire. Je reste néanmoins convaincu qu’il serait intéressant de donner plus d’informations sur l’intrigue. Ce changement effectué à partir de la saison 3 semble être maintenant le format par définition.

hero corp saison 4 affiche coverHero Corp – Des idées mais pas toujours suffisantes

Il est difficile de se remettre dans l’ambiance de Hero Corp saison 4. Le grand nombre de personnages et leurs situations différentes dès le début de la série ne permettent pas une immersion immédiate. Additionné avec le facteur précédemment cité sur le format, on ne peut clairement pas dire que la série se regarde toute seule. A-t-elle quand même de bonnes idées ? Oui, parfois. D’abord par l’imagination assez débordante et drôle sur la création des personnages et des scènes de Simon Astier qui conforte l’humour véhiculé depuis 4 saisons déjà et par relation, plus ou moins directe, avec Kaamelott. Ensuite par les dialogues, à la fois vulgaires et intelligents. Une grosse mention spéciale pour le personnage de « Julien » joué par Jonathan Cohen. Ce non-super héros mais qui a envie de l’être et qui invente entièrement un monde autour de lui est tout simplement génial. Ainsi que « Captain Sports-Extrêmes » toujours joué par Arnaud Tsamere qui, malgré un rôle assez en retrait dans Hero Corp saison 4, nous offre une tirade dans le dernier épisode digne de « Otis – Une bonne ou mauvaise situation, scribe » ?

-On est vraiment en train de vivre ça ou c’est un entrainement ? -Quoi ? -C’est juste pour savoir. Vous êtes vraiment en train de nous séquestrer ? Ou c’est une méthode de managing pour savoir ce qu’on a dans le bide ? -Nan mais c’est une vraie question? -Non mais on n’est pas sensé bosser ensemble à la base ? -A la base oui, mais vous faites vos cons -Ok, alors écoute moi bien mon petit bonhomme. Je préférerais me préparer pour un match clé pendant 6 saisons, être sur la feuille de match en arrivant au stade, mettre mes crampons, m’échauffer, m’étirer, faire deux-trois centaines de pompes parce que c’est un minimum et que ça détend, faire 20 tours de stade à balle. -Ça va quelque part ? -Oui. Mettre mon maillot, être désigné capitaine, faire tous mes rituels, sortir du vestiaire en tapant dans la main du staff, rentrer dans le tunnel et que là, mon coach me dise qu’en fait non, je vais pas jouer parce que j’ai pas le physique, juste au moment où j’allais poser un pied sur la pelouse en tenant la main d’un petit bout chou qui a plein d’étoiles dans les yeux, plutôt que de trahir mes amis.Citation de Captain Sports Extrêmes - Arnaud Tsamere - Hero Corp Saison 4

Malheureusement, le niveau n’est pas toujours aussi haut et il y a parfois certaines longueurs ou lassitudes. Plutôt normal sur l’ensemble de la série, mais peut être critiquable pour une série qui se veut humoristique avec ce format de diffusion.
Les courts métrages de « La voie de Klaus » sont intéressants et drôle, mais auraient pu être intégrés à l’épisode principal sans créer un conflit.

hero corp saison 4 julien

« Julien » joué par Jonathan Cohen

Alors que le début de la série était clairement atypique au niveau du choix des décors et de l’environnement, Hero Corp saison 4 se rapproche plus de quelque chose de classique sur la mise en scène : prison, laboratoire expérimental, refuge de fortune. Les prises de vues sont plus directes et font fleurir les effets spéciaux, preuve de la production supérieure. Le scénario penche également vers des idées classiques : élections municipales, formation spirituelles dans un temple, expériences en laboratoires. Même si globalement la direction scénaristique de Hero Corp saison 4 est bien faite, elle ne reste plus entièrement novatrice comme elle pouvait l’être dans les premières saisons.

Hero Corp saison 4 reste une bonne série à regarder pour les fans ou les curieux, de par l’humour, les dialogues et les personnages qui restent captivant et gratifiant pour une série Made in France sans grands budgets. Mais qui ne reste pas sans défauts : beaucoup de personnages, des situations non expliquées, un scénario parfois trop raccourci et/ou classique font de Hero Corp saison 4 un non indispensable dans les séries à suivre du moment.

Pour plus d’information sur Hero Corp saison 4, je vous conseille le lien suivant:

http://www.france4.fr/emissions/hero-corp

Critique - Hero Corp Saison 4
Hero Corp saison 4 reste une bonne série à regarder pour les fans ou les curieux.
Mise en scène
Scénario
Image et son
Acteurs
On aime bien
  • Les dialogues
  • Les acteurs
On aime moins
  • Le découpage scénaristique
  • La difficulté à rentrer dedans
3.3Note Finale
Note des lecteurs: (15 Votes)