Critique – 11.22.63

Lorsque James Franco rejoint le casting de la série 11.22.63, qui est une adaptation de l’œuvre de Stephen King, on s’attend à du lourd. Et lorsqu’on sait que J. J. Abrams est dans la production, alors on s’attend à du très lourd. Mais ces promesses sont-elles tenues ? 11.22.63 est-elle la mini-série tant attendue ? Je vous donne donc mon avis dans cette critique.

Un casting jeune et efficace

Affiche de la série 11.22.63, adaptation de stephen king

Une affiche glaçante et pourtant …

Comme je l’écrivais ci-dessus, J. J. Abrams est à la production et il adapte une œuvre de S. King. On s’attend donc à du spectacle. Au niveau des acteurs, le casting est aussi de haut niveau. Il y a notamment James Franco (La planète des singes les origines, Spring breakers), Josh Duhamel, T. R. Knight (Grey’s Anatomy), George MacKay, Lucy Fry, Sarah Gadon (Maps to the Stars). Bref, vous l’aurez compris, la série s’est offert un bon casting avec des acteurs jeunes, plus ou moins confirmés, mais tous ayant un peu d’expériences. En revanche, on est loin des critères de beauté présents dans Quantico, et c’est tant mieux !

Un bon scénario mais que de longueurs …

Cette adaptation a beau être avec le format mini-série, on ne peut pas dire que le rythme soit haletant. On est assez éloigné de ce qui est proposé par True Detective ou encore Fargo. Cependant, 11.22.63 version mini-série est à mon avis de bonne qualité. En effet, le concept est original (bien que parler du meurtre de Kennedy ait été brassé à maintes et maintes reprises) et les évènements s’enchaînent tranquillement. Alors, c’est certain, ça n’avance pas bien vite mais d’un autre côté la trame et l’ambiance s’orientent doucement vers le dénouement. On se laisse guider et prendre par la main, non sans frustration par moment, mais avec ce petit plaisir coupable et tellement jouissif d’être un simple téléspectateur.

… et un dénouement prévisible

James Franco et son frère dans une voiture de la série 11.22.63

C’est parti les brothers ?

Lorsqu’on regarde le dernier épisode, on se dit … « toussa pour ça » ? C’était malheureusement prévisible et la chute tant inespérée arrive comme le glas ou la faux du personnage en noir. On voit cette fin arriver depuis les premiers épisodes et, sans être trop méchant dans cette critique, j’espérais vraiment autre chose. Malheureusement, cela n’a pas été le cas.

En conclusion 11.22.63 est une mini-série agréable à regarder. Si vous n’avez pas trop de temps devant vous, ces 8 épisodes vous apporteront quelques informations sur le complot autour de l’assassinat de JFK. De plus, la série prend le parti pris d’affirmer que le meurtrier était Oswald. Or de nombreuses thèses sont toujours en cours pour savoir si, dans la réalité, il avait agi seul.

En bonus, d’autres critiques de 11.22.63 :

https://leschroniquesdecliffhanger.com/2016/04/12/11-22-63-critique/

http://www.telerama.fr/series-tv/11-22-63-enfin-une-adaptation-tele-de-stephen-king-reussie,138459.php

Enfin, si cela vous intéresse, avisdupublic.net a également publié un article sur le livre dont est tiré la série.

Critique - 11.22.63
11.22.63 est donc une bonne mini-série. Sans être exceptionnelle, elle nous fait passer un bon moment et nous fait réfléchir sur nos actes, passés comme présents.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Images et son
On aime bien
  • Le jeu d'acteurs !
  • La qualité globale de la série
  • Enfin une bonne adaptation de S. King
On aime moins
  • Le rythme parfois trop mou
  • Le parti pris
  • Le final ... so predictible
3.8L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • Titre : 11.22.63
  • Année de sortie : 2016
  • Style : Science-fiction
  • Synopsis : Professeur, Jake Epping n'a pas une vie palpitante. Les papiers du divorce signés, sa femme passe à autre chose et ses étudiants ne semblent pas passionnés par ses cours. Son univers bascule le jour où son vieil ami Al Templeton lui dévoile l'existence d'un portail temporel qui permet d'être propulsé en 1960. Il lui donne pour mission de remonter le temps afin de trouver un moyen d'empêcher le meurtre de JFK et ainsi transformer le présent en un monde meilleur. Mais changer le passé va se révéler bien plus dangereux qu'il ne le pensait...
  • Acteurs principaux : James Franco, Sarah Gadon, Cherry Jones