Critique – Defiance – Saison 2

Suite de la série évènement de la chaîne Syfy, Defiance revient dans une deuxième saison

Dans un futur proche, des extraterrestres appelés Votans arrivent près de la Terre dans l’espoir de s’y installer. Leur système solaire a été détruit et ils n’ont pas d’autre choix que notre planète. Restés en orbites pendant six ans de négociations infructueuses avec les gouvernements terriens et leurs réserves presque épuisées, les Votans déclarent la guerre aux humains.

Cette guerre va faire beaucoup de dégâts sur les vaisseaux de terraformation Votans, entraînant une transformation radicale de la planète devenant dangereuse autant pour les humains que leurs ennemis. Après trente ans de guerre, le monde a changé, humains et Votans apprennent à cohabiter.

Les conflits terminés, Jeb Nolan revient en 2046 dans sa ville natale de Saint-Louis désormais rebaptisée Defiance. Ancien militaire dans l’armée humaine, il devient gardien de l’ordre dans ce mélange d’humains et de toutes sortes d’extraterrestres. Il va tenter de protéger la ville contre les affrontements entre humains et extraterrestres, mais aussi contre les menaces extérieures et militaires.Poster de la saison 2 Defiance

Suite de la série évènement de la chaîne Syfy, Defiance revient dans une deuxième saison. A la fin de la saison précédente, le spectateur voyait la ville indépendante de Defiance tomber entre les mains de la République de la Terre. Le maire élu, Datak Tarr, tue le chef des Républicars. Pendant ce temps, Irisa se jette dans un puits de mine sous l’influence de la déesse Irzu sans savoir si Nolan s’en sort vivant… Le début de cette nouvelle saison se déroule 9 mois après ces évènements. Irisa a disparu et Jeb Nolan est à sa recherche. Amanda Rosewater a repris les activités de sa sœur, Datak se retrouve en prison pendant qu’Alak et Stahma – son fils et sa femme – s’occupent de gérer ses affaires.

Defiance, un univers post-apocalyptique très western

Les rôles de la première saison ont été repris et on retrouve avec joie Grant Bowler, Julie Benz, Tony Curran, Jaime Murray, Stephanie Leonidas ou encore Graham Greene et une nouvelle tête apparait au casting : James Murray dans le rôle du nouveau maire de Defiance.

Defiance saison 2 casting

Les acteurs principaux de Defiance sont toujours présents

L’ambiance présente dans la ville me fait toujours penser à celle d’une ville d’Amérique de l’ouest, lors de la ruée vers l’or : Nolan est le shérif et Irisa sa fille adoptive est issue d’une culture différente de la sienne. Les mineurs sont exploités afin d’avoir le meilleur rendement possible. La famille Tarr règne sur la pègre, Amanda s’occupe du saloon. La série réussit toujours à combiner à la fois l’ambiance d’un western et celle d’un univers de science-fiction un peu comme la série Firefly il y a quelques années.

Qu’est-ce qui pèche dans Defiance ?

Les scénarios sont parfois décousus et j’ai eu l’impression que les scénaristes n’y croyaient pas. Ils sont cependant prenants mais ne surprennent pas en se contentant de bon nombres de clichés présents dans les westerns : la prostituée au grand cœur, la fille amoureuse de son patron et prête à tout pour être avec lui, etc. A mon goût, je trouve également quelques incohérences avec la saison d’avant… La seule vraie surprise est dans le caractère changeant de la femme d’Alak, Christie, qui va tout faire pour se faire accepter par sa belle-famille extraterrestre.

Defiance saison 2 Nolan Amanda

Une romance en dent de scie entre Nolan et Amanda dans cette saison de Defiance ?

J’ai eu du mal à cerner qui étaient les personnages centraux de cette seconde saison de Defiance, l’accent étant mis sur les déboires de la famille Tarr… pour mon plus grand plaisir tant Jaime Murray (Stahma) propose un jeu d’actrice pratiquement au niveau d’une certaine Cersei de Games of ThroneDefiance aborde souvent des sujets qui peuvent être transposés dans la vie de tous les jours : la place de la femme, de la religion, du pouvoir, etc.

Les effets spéciaux sont corrects, mais sont souvent très – voire trop – visibles à l’écran ce qui gâche fortement l’immersion du spectateur dans l’univers de Defiance. Mais on lui pardonne facilement en sachant que la série ne dispose pas des moyens d’autres séries comme Games of Throne ou encore The Walking Dead.

Defiance, une bonne série mais sans plus

Lors de la première saison de Defiance, j’avais trouvé que la série peinait grandement à trouver ses marques. Il faut vous rappeler que la diffusion de la série s’accompagnait de la sortie d’un jeu du même nom et que les évènements de la série avait un impact sur le jeu et vice-versa. Difficile donc pour Defiance de trouver ses marques et cela donnait des personnages quelque peu fades et des situations souvent prévisibles ou totalement sorties de nulle part sans raison apparente. C’est d’ailleurs pour moi l’un des gros points noirs de Defiance en général : il y a des retournements de situations tombants comme un cheveu sur la soupe et je me suis souvent demandé ce que cela venait faire ici…

Defiance saison 2 famille Tarr

Dans Defiance, la famille Tarr saura vous faire frémir…

Malgré ces quelques défauts, la série a le mérite d’être plaisante et la grande variété des Votans apportent une touche d’exotisme à un univers fort riche. Si vous aimez l’ouest sauvage et la science-fiction, prenez quelques instants pour jeter un œil à Defiance.

D’autres critiques :

http://geekroniques.fr/series/defiance-saison-2/

http://seriesaddict.fr/Defiance/778

Critique - Defiance - Saison 2
Defiance est certainement une série qui pèche par ses prétentions au-delà de ces moyens. Elle n’en reste pas moins une série agréable à regarder.
Scénario
Mise en scène
Acteurs
Images et sons
On aime
  • Un travail plus poussé sur les personnages
  • Un univers riche
  • La famille Tarr
On aime moins
  • Des effets spéciaux souvent trop visibles
  • Des situations sorties de nulle part
  • Une série qui peine à trouver sa place et son identité.
2.9Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)