Critique – Dominion saison 1

Dominion : enfin l’adaptation du film Légion !

« Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l’humanité et envoie une légion d’anges pour exterminer la race humaine ? »… Si cela vous rappelle quelque chose c’est normal, il s’agit du scénario du film Légion sorti en 2010. Dominion, diffusée cet été sur Syfy aux USA, et prévue pour la fin 2014 sur nos écrans français, démarre 25 ans après cette guerre des anges, et il bien avouer que le concept décliné en série à de quoi faire briller les yeux sur le papier.

Les archanges Michael et Gabriel sont tous deux retranchés dans leur camp, et la guerre sanglante a laissé place à une guerre froide sans merci. La rumeur court cependant… L’Elu de la race humaine, celui qui libérera l’humanité de l’angoisse du grand méchant ange, ferait enfin son entrée…

L'affiche de Dominion

Les 8 épisodes de Dominion offrent-ils pour autant aux amateurs de Supernatural et autres True Blood leur comptant de sang, d’immortels, de trahisons et de créatures aussi mystérieuses que répugnantes ? Globalement oui. L’ambiance est vraiment au rendez-vous : des décors aux costumes, tout incite à faire le parallèle avec la Rome antique et sa mythologie. Lors des événements officiels, le général en chef de la Cité vêtu de blanc arbore une écharpe brodée de lauriers, et les femmes des robes et des coiffures rappelant vraiment les aristocrates de l’empire romain. Pour le surnaturel, Dominion ne lésine pas sur les effets spéciaux, plutôt réussis pour les anges dont les ailes apparaissent et disparaissent dans un froissement de plumes assez réaliste..

Furiad, l'ange en pétard de Dominion

Le scénario, bien que sympathique et offrant des possibilités innombrables, déçoit pourtant beaucoup. La série alterne entre les méandres d’une histoire dont les dialogues comme les rebondissements sont dignes d’une rédaction de 4e, et des scènes d’action un peu moyennes et prévisibles. Les acteurs de Dominion rattrapent-ils au moins les faiblesses scénaristiques ? Outre Roxanne McKee, aperçue dans Game of Thrones, tous les rôles sont tenus par des acteurs américains de second plan qui font pas mal l’affaire, mais nous laissent tout de même un peu sur notre faim sur le plan de la justesse et de la conviction.

.

Dominion : le duel de Gabriel et Michael

Dominion c’est donc un super concept, un artwork qui tue… en fait un bien bel emballage qui ne contient rien de vraiment savoureux. On aurait aimé que le scénario aille beaucoup plus loin (on se prenait même à rêver de renversements de situation à la Battlestar Galactica), et que les acteurs imprègnent de leur charisme une série qui semble pourtant ne pas manquer vraiment de budget. A réserver donc pour les dimanches après-midi pluvieux ou quand vous n’avez pas envie de solliciter votre cerveau…

Critique - Dominion saison 1
Un concept passionnant qui aurait pu être beaucoup mieux exploité. On reste sur notre faim.
Acteurs
Image et son
Mise en scène
Scénario
On aime
  • Le concept
  • Les effets spéciaux
On aime moins
  • Scénario très prévisible
  • Dialogues assez bof
1.6Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
  • http://gravatar.com/darknote13 Darknote

    Salut,
    J’ai vu le premier épisode et j’ai trouvé cela ….nul, tout est au ralenti, l’action, les combats, pourquoi vouloir donner un style Romain ?
    Anthony Stewart Head ( Buffy, Merlin,etc. ) on se demande que fait-il dans cette série, déjà le film Légion n’était pas top, malgré le talent de Paul Bettany mais là tout est pire, pas d’acteurs a une vraie présence à l’écran, les effets spéciaux sont corrects mais sans plus, le coup des ailes, j’adore quand elles disparaissent les vêtements sans intacts, pas d’ouverture pour le passage des ailes, pourquoi des ailes noires pour des Anges ?
    Une série a évité de regarder.