Critique – The Flash – Saison 1

Barry Allen endosse le costume de The Flash dans une saison 1 saluée par la critique. Découvrons ensemble les raisons d’un tel succès.

Barry Allen fut introduit par la chaîne CW (désolé, je n’ai pas trouvé mieux) au cours d’un épisode d’Arrow où il aida Oliver Queen. Depuis, la chaîne CW lui dédia une série à part entière, The Flash. Découvrons ensemble ce qui se cache derrière cette première saison.

My name is Barry Allen, and I’m the fastest man alive. When I was a child, I saw my mother killed by something impossible. My father went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible. To the outside world, I’m just an ordinary forensic scientist, but secretly I use my speed to fight crime and find others like me, and one day I’ll find who killed my mother and get justice for my father. I am the Flash.

The Flash et son scénario

the-flash-tv-series-coverDès les premiers épisodes, on reste scotché. Le premier épisode est très bien mené, et les autres également. Il y a souvent un bon angle d’attaque au début de l’épisode et cela se poursuit. Le rythme de la série est très bien maîtrisé, l’inverse complet des séries Marvel. Il faut également pointer que tous les personnages vont avoir une importance dans les décisions prises par The Flash, que ce soit la potiche de service où même le scientifique qui l’aide. L’ensemble des évènements servent un scénario bien construit sans être tortueux.

Une mise en scène bien contrôlée

On vient de voir que le scénario de The Flash version 2014-2015 est agréable à suivre. La mise en scène attire son lot de réussite, en commençant par des images véritablement époustouflantes. On est loin des films ou des séries dont les images (et le son) est l’unique moyen de se faire connaître (Transformers, si tu m’entends). Le son n’est en revanche pas assez marquant et les musiques sont peut-être le léger point faible de la série (à part le thème d’ouverture qui est prenant).

CW est-elle une chaîne de mannequinat ?

Image de Reverse Flash.

Reverse Flash, le grand vilain de cette saison, tentera d’assassiner Barry Allen.

Le titre est certes un peu provocateur, je ne le nie pas. Cependant, lorsqu’on voit l’esthétisme des acteurs d’Arrow et de The Flash, on est en droit de se poser la question. Les acteurs jouent bien, ce n’est pas le problème. Néanmoins, je me pose la question de la nécessité d’avoir des canons de la beauté pour jouer ce genre de rôles ? Cela dit, je ne boude pas mon plaisir à les regarder. Grant Gustin assure bien son rôle principal et si des doutes étaient légitimes au départ, il faut avouer qu’il a bien apprivoisé son personnage. Peut-être qu’un petit tour en salle de musculation l’aiderait à remplir un peu plus son costume.

The Flash est un repère de Guests stars

Beaucoup de Guests sont apparus dans The Flash. On va enlever les personnes d’Arrow, et je n’en citerai que quelques-uns des plus marquants. Il y a notamment les frères évadés de Prison Break alias Wentworth Miller (Captain Cold) et Dominic Purcelll (Mick Rory) qui ont amené un vent de fraicheur et de castagnes ! Il y a également eu Liam McIntyre, que l’on a déjà vu dans Spartacus. Pour être en ligne avec l’actualité Star Wars, il y a Mark Hamill qui point au rendez-vous pour notre plus grand plaisir en interprétant James Jesse.

Un épisode final hors du commun

Le dernier épisode de The Flash est à mettre au rayon des pépites. Noté 9.8/10 sur IMDB avec plus de 4500 votants, cet épisode répond à de nombreuses questions et en pose de nouvelles. De plus, il contiendra quelques scènes plutôt émouvantes qui permettront à monsieur de réconforter madame. Autant allier l’utile à l’agréable, non ?

En conclusion, The Flash est une sacrée réussite. La série est promise à un grand succès et contient tout pour un avenir radieux. Une belle surprise et un grand plaisir à regarder.

Critique - The Flash - Saison 1
The Flash est assurément la très bonne surprise de cette année.
Scénario
Mise en scène
Images et son
Acteurs
On aime bien
  • L'univers DC Comics bien reproduit
  • Le scénario
  • Les guests
On aime moins
  • Le son un peu en retrait
4.2L'Avis
Note des lecteurs: (8 Votes)
    • GeeKroniques

      The flash est effectivement bien plus léger que Arrow, ce qui n’est pas désagréable.. Un héro principal attachant et humain, loin de la froideur de son ainé. Mais il manque un petit quelque chose à la série qui reste simplement plaisante. J’espère que la saison 2 va embrayer sur un final plutôt astucieux et surprenant..

      • http://avisdupublic.net/ Camille LATOUCHE

        Ah, je ne suis pas tout à fait d’accord pour le final. Je le trouve malin et bien comme il est. Pour la saison 2, j’aimerais garder le côté léger comme tu décris si bien et lui ajouter un peu de noirceur autour des personnages proches de Barry.

        • GeeKroniques

          Le final est bien, je dis pas le contraire..
          Simplement un peu surestimé quand je lis ça et là les avis dithyrambiques à son sujet.

          • http://avisdupublic.net/ Camille LATOUCHE

            Je le trouve mieux maîtrisé que le final d’Arrow qui est sympathique mais bien loin de toutes les promesses dues au matraquage vidéo.

    • Benoît Decoopman

      J’ai également très apprécié série. Très bien rythmé et un final … mon petit regret est le côté « enfantin » que la série véhicule dans sa globalité. Un peu plus léger sur le ton, comparativement à Arrow, plus sombre. Alors que Arrow part un peu en sucette, Flash reste néanmoins dans son univers. J’ai hâte pour la saison 2!!

      • http://avisdupublic.net/ Camille LATOUCHE

        Très bien joué l’image. Pour le côté enfantin, c’est bien vu, en effet.