Critique – The Blacklist – Saison 3

La première saison de The Blacklist avait été moyenne, la seconde vraiment bonne. Il y avait donc beaucoup d’attente autour de cette troisième saison ? Reddington est-il vraiment souverain de son futur et de celui de Masha Rostova?

Le problème avec les séries à suspense au format 23 épisodes est que l’on tourne rapidement en rond ! Après une saison 1 sympathique mais loin d’être extraordinaire, The Blacklist a su se tailler un joli nom grâce, notamment, à une saison 2 bien maîtrisée avec une trame complexifiée. Nous allons voir que la saison 3 est encore meilleure.

Megan Boone joue enfin juste

Affiche de la saison 2 de The Blacklist

James Spader interprète magnifiquement Reddington

L’un des reproches récurrents concernant la série était le manque de justesse de l’actrice principale. Dans cette saison 3, Megan Boone trouve enfin un bon équilibre dans son jeu et ses échanges avec James Spader. En revanche, j’ai trouvé que l’acteur surjoue un peu son personnage. Un autre point positif est le niveau global des acteurs qui est clairement un cran au-dessus des saisons précédentes.

Une trame et une mise en scène enfin maîtrisée

Le format de 23 épisodes est compliqué à gérer, notamment pour garder le téléspectateur en éveil. Il faut l’avouer, The Blacklist a réussi lors de cette saison à dominer ce format grâce une intrigue bien tournée et une mise en scène délicate et précise. Dans cette saison 3 de The Blacklist, les informations autour de Liz (Masha) sont très nombreuses et le cliffhanger final est juste délicieux. Volontairement je ne rentre pas plus dans les détails pour éviter le spoil. Mais la série a vraiment démontré tout son potentiel au cours de cette saison : il suffit de la regarder. De plus, cette troisième saison a placé des bases solides pour la suite de la série.

Au final, je ne vais pas en rajouter des tas. A mon avis cette troisième saison est une bonne réussite. Une base scène avec un bon cliffhanger permettent à la série de proposer un bon suspense en vue d’une quatrième saison qui s’annonce jouissive.

Critique - The Blacklist - Saison 3
La série se noircit et s'intensifie pour notre plus grand bonheur. Vivement la saison 4.
Acteurs
Scénario
Mise en scène
Images et son
On aime bien
  • Le jeu d'acteurs
  • Le fil rouge maîtrisé
  • Les décors
On aime moins
  • Le format 23 épisodes : c'est long !
4.1L'avis
Note des lecteurs: (3 Votes)