Critique – Scandal – Saison 2

Olivia Pope revient pour laver le linge sale des politiciens dans notre critique de la saison 2 de Scandal.

Le procès de Quinn (Ex Lindsay Dwyer) commence et s’annonce très mal suite à ce que tout le monde croit qu’elle a fait. Olivia tente le tout pour le tout afin de l’aider à s’en sortir.

Scandal-s2-1

Un Scandal, un Scandal, oui mais à la Maison Blanche

La première saison de Scandal m’avait fortement accroché, même si je la trouvais bien fade comparé à House of Cards, mais il est vrai qu’elles ne jouent pas dans la même cours de récréation.

Je tiens à prévenir : la suite de l’article peut contenir quelques spoilers !

La deuxième saison de Scandal démarre sur les chapeaux de roue : Quinn est accusée d’attentat et Olivia tente de l’empêcher de boire la tasse, pendant que les autres membres du cabinet doivent gérer des affaires toujours plus sulfureuses.

Coté casting, on reprend pratiquement la même équipe excepté deux personnes : Stephen Finch (Henry Ian Cusick) quitte la scène alors que Jake Ballard (Scott Foley, Grey’s Anatomy) arrive en tant qu’ami de Fitz, membre du Pentagone et petit ami d’Olivia… Triangle amoureux en vue ! Comme dans la saison précédente les personnages secondaires ne sont pas en reste : la relation entre Abby et David va battre de l’aile à grands coups de « je t’aime » et «moi non plus », Huck se rend toujours aux alcooliques anonymes pour parler de son envie de meurtre à mots couverts et va y rencontrer une femme avec qui il va sortir, Quinn sera également formée par Huck sur l’espionnage, la filature et le piratage. Seul Harrison n’aura pas autant de profondeur dans l’équipe d’Olivia. Et je ne parle même pas des membres du cabinet du Président… que je vous laisse découvrir !

Scandal-Fitz&Mellie

Le couple présidentiel dans la tourmente.

Une saison, deux temps.

Visiblement cette saison de Scandal fût découpée en deux parties, puisqu’à la moitié de la diffusion, il y a une rupture de 10 mois qui suit le rétablissement de Fitz. Je vais volontairement taire ce qui se passe pour laisser la surprise (et l’horreur) de la découverte… Et de mon côté, cela m’a autant surpris que choqué et intrigué : j’ai enchaîné les épisodes jusqu’à connaître le fin mot de l’histoire. Je m’attendais à ce que cela traîne sur toute la saison de Scandal… mais non. La mayonnaise retombe après ce gros boulet rouge que les auteurs nous ont balancés et la deuxième partie peine à mes yeux à relancer l’intérêt. On vire au mélodrame sentimental entre Olivia et Fitz ce qui m’a profondément agacé ! Mince quoi, je voulais voir une série d’intrigue politique pas Melrose Place !

Scandal-S2-Poster

Scandal ou l’homme qui murmurait à l’oreille d’Olivia Pope

Heureusement cette deuxième saison n’est pas focalisée sur cette histoire de second plan et les intrigues propres à chacun des épisodes sont plutôt correctes, saupoudrées d’histoires annexes entre les autres personnages. Cette saison traîne sévèrement la patte après l’incident de mi-saison qui est heureusement sauvé par une bonne accroche pour la saison suivante. Mais en la visionnant, je suis en droit de me demander si les scénaristes de Scandal n’ont déjà pas usé la corde jusqu’au bout.

Pour finir, cette saison 2 de Scandal est entachée par une histoire d’amour dont l’intérêt m’échappe totalement et qui éclate la carapace de « femme de fer » d’Olivia Pope. Reste que l’évènement de mi-saison accroche énormément.

 Scandal – Les Bonus

Vous pouvez lire d’autres critiques sur Allocine.

Critique - Scandal - Saison 2
Cette deuxième saison de Scandal bat de l’aile à partir de la moitié de sa diffusion et peinera à maintenir le spectateur en haleine jusqu’au final.
Acteurs
Scénario
Mise en scène
Images et son
On aime
  • Toujours les personnages secondaires
  • L’évènement de mi-saison !
  • Les phases d’intrigue politique
On aime moins
  • Encore trop sentimentale à mon goût !
  • Le duo Olivia/Fitz...
  • Peine à reprendre son souffle.
3.3L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)