Critique – Lenny

Notre avis sur Lenny qui, même après 40 ans, n’a pas pris une ride !

Sorti en 1975 et ressorti au cinéma en 2010, Lenny retrace l’histoire de Lenny Bruce un comique américain des années 60 qui suscitait maintes critiques, notamment pour avoir scandalisé l’Américain moyen à l’aide des ses argumentaires bien tranchés sur la religion et la sexualité. 

Lenny_cover

Lenny, un Bigard américain

Méconnu en France, Lenny Bruce était un grand comique Américain, roi du stand-up et de l’improvisation, son humour cynique et provocateur n’a pas plu aux Américains « bien-pensants » des années 60. Son humour grinçant s’est ainsi conforté à l’hypocrisie de la société de l’époque (ce qui malheureusement lui fut fatal), un peu comme Alan Turing, la justice est souvent responsable de la perte de talent prometteur. Ainsi Bob Fosse nous retrace sa vie à la manière d’un faux-documentaire, l’histoire alterne entre sa vie privée, sa vie publique, la drogue… Dit comme ça cela fait très classique, mais l’écriture du scénario et la manière dont les personnages sont traités en font une pure merveille. L’histoire est commentée par des voix-off qui sont des témoignages de proches de Lenny. C’est une manière très intéressante de narrer le récit, cela rajoute une profondeur aux personnages, on s’y attache très vite. Bob Fosse nous livre un portrait magnifique de la montée vers le succès de Lenny puis nous captive avec sa déchéance causée par la drogue et la justice.

Dustin Hoffman au sommet de son art

Dustin Hoffman est vraiment exceptionnel ! Son jeu est impressionnant (il sera d’ailleurs nominé aux Oscars cette année-là). De son côté Valérie Perrine incarne parfaitement le rôle de la compagne de Bruce. Le film ne faisant intervenir essentiellement que ces deux acteurs, on est bien heureux que ce duo dégage une atmosphère très prenante.

Lenny_1

Les décors sont très réussis, la photographie en noir et blanc combinée au style de Bob Fosse, cela crée un mélange exceptionnel. Il faut dire que Bob Fosse est un habitué de ce style : 3 ans plus tôt il avait réalisé Cabaret raflant 8 oscars dont celui du meilleur réalisateur. C’est également à grand renfort de cuivres qu’il nous plonge avec aisance dans l’ambiance intemporelle des cabarets.

Bref vous l’auriez compris n’hésitez pas une seule seconde à voir Lenny !

Critique - Lenny
Un très bon biopic, emporté par un Dustin Hoffman enflammé.
Acteurs
Mise en scène
Scénario
Image et son
On aime bien
  • Dustin Hoffman
  • L'histoire
  • L'ambiance
On aime moins
  • Un peu long à démarrer
3.9L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)