ASA – Terres du son

ASA a hypnotisé son public sur la scène Biloba au festival Terres du son; retour sur un live rythmé et quelques informations de l’interview

De retour avec son nouvel album Bed of stone, dont nous avions effectué une critique, encore plus éclectique que ses opus précédents, ASA a assuré un live envoutant entre exotisme et volupté pour le grand plaisir des festivaliers tous charmés par sa voix et son entrain sur scène. 

Une voix envoutante

Asa est certes née à Paris mais elle puise en grande partie ses inspirations du côté de ses origines nigérianes pour l’énergie scénique très brute et une musique parfois tribale. La chanteuse alterne dans un univers groove, folk et un peu jazz d’une grande aisance, très naturelle et authentique portée par sa voix sublime au coffre puissant et au grain délicieusement sensuel.

Pendant l’interview, Asa donne l’image d’une artiste posée et inspirée mais, pendant le live, elle déchaîne la foule. Elle confie également que sur scène elle aime ressentir les émotions que le public lui transmet et vivre sa musique au plus profond.

Une connexion particulière

Pour Asa, l’énergie du public est non seulement nécessaire mais elle considère ce dernier même comme sa famille, notamment son public français qu’elle ressent plus ouvert aux différentes variations musicales et réceptif à son univers. Pour elle, la créativité provient aussi de l’atmosphère d’un festival puisque les programmations influent sur la set list ou l’attitude sur scène. Asa confesse beaucoup apprécier Terres du son car elle aime la localisation au milieu de nul-part et l’impulsion du public est plus intime.

Asa au cours du festival Terres du son

La voix de la grandiose Asa nous transporte

Danse endiablée

Asa c’est aussi des mouvements sensuels, endiablés et spontanés qui offrent aux festivaliers l’occasion de se déhancher malgré le créneau (entre Izia et The do sur la programmation), elle réalise même une performance entraînante à l’aide de bracelets de perles aux chevilles et fait le tour de ses musiciens et sa choriste: aucune inquiétude donc, Asa n’est pas des artistes qui restent statiques pendant le live.

Un concert qui vaut le coup, chapeau l’artiste et on remercie bien entendu d’avoir accordé du temps pour échanger avec avisdupublic. 

Vous pouvez découvrir le dernier album d’ASA ici et suivre notre live report du festival jusqu’à lundi sur les réseaux sociaux et ceux du festival (merci au photographe de Terres du son pour les photos citées dans chacun de nos articles du festival)

    • http://avisdupublic.net/ Camille LATOUCHE

      Encore un magnifique article et un beau live. Merci pour le report 😉