Critique – Frantz

Frantz de Francois Ozon: un bel exercice de mémoire!

Frantz est le nouveau film de Francois Ozon dans lequel il ose s’attaquer au mélodrame et faire un choix esthétique (le noir et blanc). Ancré dans la furie de la guerre 14-18 et de ses conséquences en France et en Allemagne, Ozon plante une histoire d’amour plutôt improbable entre Anna (Paula Beer superbe) la jeune veuve d’un soldat allemand et Adrien (excellent Pierre Niney) un soldat français qui vient se recueillir sur la tombe de Frantz, le soldat allemand mort à la guerre. Une réussite?Frantz

Un scénario fort bien ficelé

La grande qualité de Frantz provient de son scénario extrêmement bien maîtrisé, surtout dans les deux premiers tiers du film. Cette rencontre assez étonnante fonctionne très bien et a l’immense mérite de nous montrer les désastres provoqués par cette guerre dans l’autre camp : la douleur, une haine anti-française et les germes d’une revanche. Ces maux se cristallisent en la personne du père de Frantz, médecin de son état, qui refuse de recevoir Adrien quand il lui apprend qu’il est français. Mais peu à peu Adrien parvient à apprivoiser la famille de Frantz en leur racontant combien ils étaient amis à Paris et combien il souffre de sa disparition. L’attirance discrète d’Anna pour Adrien est magnifiquement illustrée lors de ce bal où les deux jeunes héros dansent autour de soldats allemands médusés. Mais je ne puis, dans le cadre de cet article, ne point aller plus loin car le scénario de Frantz comprend encore bien des retournements de situation.

Une idylle comme un symbole

Anna et Adrien s’aiment, s’attirent mais ils ne vivent pas dans le même pays et Adrien quitte précipitamment la famille de Frantz  lors de dernières révélations incroyables qu’Anna va taire aux parents de Frantz qui vont la charger d’aller retrouver Adrien. C’est alors un voyage à Paris où Anna, et le film avec, vont un peu se perdre. On voit alors l’après-guerre en France, avec les mêmes douleurs de fils disparus. Cette idylle va alors se confronter à des situations sociales différentes (Adrien est issu d’une longue lignée de vignerons) et à des Histoires nationales souvent conflictuelles qui se lisent sous le regard impassible mais proprement déchirant d’Anna.

Frantz est un film aux images en noir et blanc somptueuses, au scénario palpitant dans sa première moitié et à une mise en scène classique. Laissez vous tenter!

Pour un autre avis sur Frantz :http://www.telerama.fr/cinema/films/frantz,510277.php

Critique - Frantz
Frantz est un soldat allemand mort pendant la guerre 14-18 auquel un soldat français fleurit la tombe. Sa veuve et sa famille accueillent ce soldat qui leur raconte son amitié à Paris avec Frantz.
Mise en scène
Scénario
Acteurs
Images et sons
On aime bien
  • Les images superbes
On aime moins
  • La partie dans laquelle Anna fait ses recherches à Paris
3.7L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)