Iron Maiden – The Book of Souls

Les critiques semblent être unanimes sur la qualité du dernier album studio d’Iron Maiden. Notre avis confirme la tendance générale et vous fait découvrir The Book of Souls.

5 ans. C’est le temps, l’interminable attente, entre The Book of Souls et le précèdent album studio du plus grand groupe de heavy metal au monde. Nos britanniques, qui approchent ou sont arrivés à la soixantaine, n’ont pas dit leurs derniers mots et ne veulent pas se faire oublier de la scène métal. Retardé pour des raisons de santé du chanteur, The Book of Souls vaut le détour et c’est par ici la critique de la rédaction.

Des difficultés de production qui impactent l’album

16 albums studio, 40 ans de carrière, l’une des plus grosses tournées mondiales jamais réalisée (23 shows en juste 45 jours pour 13 pays et un demi-million de fans), il n’est plus nécessaire de présenter Iron Maiden. Alors quand en 2014, le groupe retourne en studio pour leur nouvel album, personne n’avait anticipé un passage à vide. Et pourtant, le diagnostic d’un cancer de la langue de son chanteur Bruce Dickinson fait basculer l’agenda du groupe.

Iron Maidon The Book of Souls affiche cover album

The Book of Souls subit de plein fouet les changements de programme du groupe. C’est un double album qui sortira des Studios Guillaume Tell à Paris. Avec seulement 11 morceaux, The Book of Souls fait pourtant 92 minutes et contient des chansons de plus de 10 minutes, assez rare dans le genre et dans le groupe pour le noter.

The Book of Souls – Tracklist

  1. If Eternity Should Fail – 8:28
  2. Speed of Light – 5:01
  3. The Great Unknown – 6:37
  4. The Red and the Black – 13:33
  5. When the River Runs Deep – 5:52
  6. The Book of Souls – 10:27
  1. Death or Glory – 5:13
  2. Shadows of the Valley – 7:32
  3. Tears of a Clown – 4:59
  4. The Man of Sorrows – 6:28
  5. Empire of the Clouds – 18:01

Les raisons de la réussite de The Book of Souls

Au-delà du respect que l’on peut avoir pour le chanteur qui psychologiquement et physiquement se battait contre la maladie, c’est vers l’écriture inédite de morceaux que nous porterons notre adhésion musicale. Normalement réservée à Steve Harris et/ou Adrian Smith, l’écriture par son chanteur de chansons ne s’était pas vue depuis 1984 avec l’album Powerslave. L’artiste, ayant également une carrière solo parallèle, confirme sa qualité d’écriture et apporte un rafraîchissement certain à l’album. Il signera le premier morceau et le dernier, Empire of the Clouds clôturant cet album avec la piste la plus longue jamais joué par le groupe.

Nous retenons bien sûr, les riffs à la triple guitare si unique au groupe, le support extraordinaire de la batterie et l’énergie qui en sort comme si l’âge n’avait pas d’empreinte sur les musiciens. Le son est bon. C’est peut-être un constat banal ici mais pourtant moult fois critiqué dans d’autres productions / groupes. La plupart des morceaux de The Book of Souls ont été écrit et enregistré directement dans la foulée, donnant à l’album, un dynamisme très proche d’une sonorité live. C’est aussi le retour en grande pompe d’Eddie, la mascotte du groupe qui pose, seul sur la couverture. Cet album sent donc la commémoration, le rappel de la force du groupe : les riffs, l’énergie et l’écriture. C’est donc un sans-faute pour le groupe ? Notre avis est mitigé.

Les morceaux sont étonnamment long, peut-être trop. On a le sentiment que Iron Maiden fait son propre plagia. Les chansons s’étirent, les riffs sont bons mais pas besoin de les tenir sur 5 minutes. Les intros ne nous donnent plus de frissons. Certes l’ambiance se retrouve plus tard mais la marque de fabrique d’Iron Maiden c’était une mélodie qui vous prend aux tripes après quelques secondes. Sentiment que je n’ai pas retrouvé ici.

The Book of Souls est un retour au son des années 80 pour le groupe. Iron Maiden n’est pas enterré, et le montre par ce double album. Les fans de musiques metal reconnaîtrons la qualité technique et ne seront pas dépaysés. Mais la question des longueurs est quand même à relever, et il faut se demander si c’était bien nécessaire d’en faire autant.

Si vous voulez en savoir plus sur The Book of Souls d’Iron Maiden, je vous propose les liens suivants :

http://www.blabbermouth.net/cdreviews/the-book-of-souls/
https://www.aficia.info/musique/critiques-musique/the-book-souls-iron-maiden-46199

Iron Maiden - The Book of Souls
The Book of Souls semble être une commémoration pour le groupe.
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • Les riffs toujours aussi bon
  • Bruce Dickinson de retour à l'écriture
On aime moins
  • Iron Maiden qui fait des longueurs
3.8L'avis
Note des lecteurs: (6 Votes)
  • Titre : The Book of Souls
  • Année de sortie : 2015
  • Style : Heavy metal, metal
  • Label : Parlophone
  • Groupe : Iron Maiden
  • Durée : 92 min
  • Nombre de pistes : 11
  • Quentin Ozanne

    Faut que tu arrêtes Diablo 3 : c’est pas plutôt « riffs » au lieu de « rifts » ? 😮

    • Benoît Decoopman

      Rifts – riffs: même combat – même musique!

  • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

    Merci du partage.
    Un commentaire général, je trouve l’image de couverture vraiment sympathique.
    Question, tu dis qu’il y aura onze titres, or c’est découpé en 5 + 6. Problème d’édition ou c’est en 2 parties ?

    • Benoît Decoopman

      C’est un double album, faisant 11 pistes en tout (6+5)
      Je pense que avec les problèmes d’agenda, ils se sont dit:  » pourquoi pas faire un double album si on a assez de titres? »
      Vous qu’ils ne pouvaient pas partir en tournée, autant rester en studio 😉