Critique – Quantico – Saison 1

Les séries TV de type policier inondent le marché. On ne compte plus le nombre de fois où l’on entend les mots CIA, NSA, FBI ou FSB à la télévision. C’est le  cas de l’excellente série The Blacklist. Le dernier produit marketing de cette branche se nomme Quantico. Retour avec la critique de la saison 1.

Bienvenue au FBI, bienvenue à Quantico

Les premiers épisodes s’enchaînent à très grande vitesse et les protagonistes principaux sont présentés efficacement et chacun apporte sa touche à la complexité de la trame. Les spéculations vont bon train pour savoir lesquels sortiront ou resteront, les flashbacks entre le passé, l’école, et le présent, un complot terroriste, s’interfacent naturellement au cours des épisodes. Les premiers moments de la saison 1 sont vraiment primordiaux et on se laisse prendre au jeu de l’école Quantico.

Des acteurs dignes du mannequinat

Le moins que l’on puisse dire c’est que la série a parié sur la beauté des acteurs. Tous plus beaux les uns que les autres, toutes plus jolies les unes que les autres. Et ce qui est encore plus admirable c’est qu’à l’inverse d’Arrow, ils jouent bien ! Tous les acteurs sont crédibles et, même si le personnage principal est très bien interprété, les personnages secondaires ont une importance capitale et leurs lettres de noblesse sont données à chaque instant dans le scénario

Affiche de Quantico Saison 1

Une jolie affiche

Scénario complexe mais un ennemi facilement identifiable

Le scénario et la mise en scène sont d’un très bon niveau. Certes, le format d’une vingtaine d’épisodes donne parfois quelques longueurs mais l’ensemble est tout de même harmonieux. Chaque enchaînement est méticuleusement préparé et va dans le sens de l’histoire. Toutes les trahisons et coups de poignards donnent du relief à la série. En allant plus loin, je dirais que ces évènements sont nécessaires à la bonne trame de Quantico. Je suis en revanche un peu plus critique concernant le grand méchant de l’histoire, c’était ultra prévisible. En revanche, la scène de la voiture est juste magistrale.

Pour conclure, cette saison 1 de Quantico est, à mon avis, de très bonne facture et la série mérite de repasser l’année prochaine. De très nombreux personnages ont leur importance et l’histoire n’en est que meilleure. C’est donc avec un avis très positif que je conclue cette critique de Quantico. Quantico est actuellement diffusée en France sur M6.

Critique – Quantico – Saison 1
Quantico nous propose une première saison de très bonne qualité. Malgré le format de 20+ épisodes, on ne se lasse pas. Vivement la saison 2 !
Scénario
Mise en scène
Acteurs
Images et son
On aime bien
  • L'homogénéité
  • Le jeu des acteurs
  • Le scénario
On aime moins
  • Parfois quelques petites longueurs
3.8L'avis
Note des lecteurs: (8 Votes)
  • marcanciel

    Voilà, je suis allé au bout de la première saison. Je ne regarderai la suivante que par dépit, à défaut de mieux. Ca partait très bien et puis… C’est quoi tous ces mannequins? Sérieusement… comment ils peuvent se retrouver là tous ensemble? Comment la blonde et l’asiatique font pour encaisser les épreuves physiques, les combats, sans se casser en mille et sans changer physiquement? Comment ils se retrouvent là avec tous autant de casseroles et de cadavres dans leurs placards? C’est quoi tous ces rebondissements aussi improbables, sans arrêt? Aucune subtilité: on met des jeunes gens sortis de magazines pour faire rêver les minettes et exciter les minets, on leur invente des histoires aussi tordues que possible et on fait dans la surenchère permanente avec une réalisation sans aucune prise de risque, juste propre et esthétique et hop c’est parti. Boarf.

    • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

      Hello,
      Je ne suis pas du tout d’accord sur le scénario. Je le trouve au contraire plutôt subtile et loin d’être trivial. Pour le « face perfect », je suis d’accord. C’est une tendance des séries actuelles que je trouve assez horripilante (Arrow, The Flash, iZombie etc ….).
      Pour les coups lors des entraînements rien ne m’a pas paru exceptionnel non plus. A part pour le personnage principal qui est une survivor xD.