Optimiser le SEO et le référencement des articles WordPress

Comment optimiser le SEO de ses articles WordPress pour améliorer le référencement sur internet ?

Le SEO est une des caractéristiques essentielles que tous les rédacteurs d’articles destinés au web vont diront de maîtriser afin d’améliorer votre référencement.  On peut écrire tout et n’importe quoi sur internet, mais si l’on désire être lu, et être correctement référencé sur les moteurs de recherche, il faut surtout bien penser son article, et le mettre dans les meilleures dispositions pour qu’il puisse être indexé par les moteurs de recherches.

Or, ces bestioles peuvent parfois se montrer capricieuses, et il faut savoir leur parler une langue qu’elles connaissent. C’est ici qu’intervient la notion de SEO. Le SEO (Search Engine Optimization), c’est ce que certains appellent le “référencement naturel”, c’est à dire, la valeur qu’a un contenu aux yeux des moteurs de recherche. Nous allons ici voir les étapes qui permettent de référencer au mieux son article dans les moteurs de recherche, en prenant l’exemple de la publication d’un article WordPress.

WordPress SEO

Si le moteur WordPress est un peu optimisé pour le SEO, il est nécessaire d’aller plus loin afin d’optimiser son ranking dans Google. Je tiens à souligner que cet article se veut un prolongement SEO de l’article « Bien écrire un article WordPress et l’optimiser pour le référencement ». Afin de suivre cet article, il est recommandé d’installer le plugin WordPress SEO by Yoast, qui permettra d’identifier chacun de nos conseils. Un autre aspect qui compte dans le référencement est l’optimisation de votre site web et pour cela un système de cache est indispensable. Nous ne pouvons que vous conseiller l’excellent WP Rocket. Bien équipés ? C’est parti pour avoir un bon référencement d’article dans Google avec une bonne optimisation du SEO.

Etape 1 : Définir le mot clé principal de votre article afin d’améliorer son SEO son référencement

La première chose à faire est de définir le mot-clé principal afin d’optimiser l’écriture et le SEO de votre article. Vous n’aurez ainsi qu’un minimum de retouches à faire lors de la mise en ligne de celui-ci. Pour simplifier, cette étape se résume aux questions :

« Qu’est-ce que les gens cherchent sur Google ? Avec quels mots clés arriveront-ils à mon article ? A quels besoins mon article répond-il ? »

L’astuce dès lors est relativement simple : il faut s’appuyer sur l’outil Google Trends, afin de trouver le mot clé le plus recherché par les internautes, le plus “tendance”. Notez les différents mots-clés potentiels et comparez-les. Gare cependant à ne pas utiliser de symboles trop excentriques (les &, @, #, $ seront moins recherchés, et mal lus par Google).

SEO - Google trends

Google trends, un outil diablement pratique

Cette étape, bien que rapide, est la plus importante dans l’optimisation SEO de votre article, car un mot-clé mal choisi mettra en péril tout votre travail. Avouez que cela serait dommage!

Etape 2 : Ecrire son article WordPress pour le rendre cohérent vis-à-vis du SEO et optimiser son référencement

Arrive le moment d’écrire votre article. C’est là que vous commencerez à vous servir de ce fameux mot clé. Le principe est simple : il s’agit de placer un maximum de fois le mot clé choisi ainsi que les mots du même champ sémantique. Bien entendu, il ne faut pas faire du remplissage. Mais il faut garder à l’esprit que la densité de mot clé dans le texte est cruciale pour optimiser son SEO. Pour que cette densité de mot clé ait un sens, l’article doit en revanche être suffisamment long (on parle généralement d’articles de 600 mots minimum ou de 100 mots par mot clé). La raison est relativement simple. Plus vous allez fournir de contenu à votre article, plus votre rapport contenu/code (donc contenu = le contenu de l’article lui même, code = code web de votre article) est important. Et ça, Google l’adore !

Le petit plus ici sera de passer chaque mot clé ou mot proche (d’un point de vue sémantique) du principal en gras, ou en italique. Il sera ainsi mis en valeur dans le code, et mieux détecté par les moteurs de recherche.

Etape 3 : Les détails qui font la diff’ du point de vue SEO pour encore améliorer le référencement d’un article WordPress

Attention, il s’agit d’une phase épineuse. Pas par sa complexité technique, mais par le nombre de détails entrant en ligne de compte dans l’optimisation SEO de votre article. Il s’agit de ne rien oublier…

SEO, référencement, et URL

L’une des principales choses à vérifier lorsque vous voulez optimiser le SEO de votre article, c’est l’URL. Il s’agit de la définir avant de publier l’article, en gardant en tête qu’elle doit être la plus courte possible, tout en intégrant votre mot clé principal. En effet, la présence de ce mot clé facilitera l’optimisation du SEO, alors qu’une URL trop longue « diluera » votre mot clé principal dans un trop grand flot d’informations. De la même manière, évitez les mots dits « parasites », également appelés « stops », (la, le, les, au, à, the, etc.). Ainsi, une URL de type www.monnomdedomaine.fr/hunger-games-2-l-embrasement/ pourra être raccourcie par une URL du type www.monnomdedomaine.fr/hunger-games-2-embrasement/

SEO, référencement, et structure de l’article WordPress

L’URL ne suffit pas pour soigner un article comme il se doit. Il ne faut pas oublier que le SEO s’améliore également au travers de la structure de l’article. En effet, les pages internet utilisent des structures empruntées à l’HTML, dans lesquelles le texte est hiérarchisé selon plusieurs niveaux de titres. Le titre principal, appelé H1, et les niveaux inférieurs (de H2 à H6). Libre à vous d’adopter une structure adaptée à votre contenu, mais il faut garder en tête que votre SEO sera mieux optimisé si vous faites apparaitre votre mot clé principal dans ces titres intermédiaires. En effet, plus Google verra votre mot clé principal dans les titres, plus il interprétera votre article comme un article « cohérent ». Il en déduira que vous traitez ce mot clé uniformément dans l’article et que votre mot clé principal n’est pas uniquement traité dans une sous-partie uniquement. En revanche, il ne sert à rien de rédiger tout son article en balise H1 ou H2, Google ne prendra même pas le temps « crawler » l’article comme il se doit et vous perdrez toute optimisation en terme SEO et cela va nuire gravement à votre référencement. Dommage.

De même, nous avons vu que votre mot clé principal peut être accompagné de mots clés additionnels. Gare à ne pas trop en mettre ! En effet, s’ils sont trop nombreux, on constate un phénomène de « dilution » des mots clés, ce qui fait que chacun aura une importance moindre au sein de l’ensemble des mots clés de votre article, ce qui au final nuira à votre SEO. On rappelle que pour trouver des mots clés additionnels, on pourra de nouveau s’appuyer sur le fameux Google trends.

Troisième aspect au niveau de la structure d’article, les Backlinks (rétroliens en français). Il s’agit de liens hypertextes qu’il conviendra d’ajouter à son article. Ce mécanisme est simple : les articles que vous mettez en liens vont donner une idée au moteur de recherche de votre thématique principale. De proche en proche, les links que vous posterez serviront ainsi à améliorer votre SEO.

Soignez vos métadonnées pour améliorer votre SEO et donc votre référencement d’articles !

La partie suivante concernant l’optimisation SEO concerne le traitement de ce que l’on appelle les métadonnées. Concrètement, il s’agit des données « en filigrane » de votre article, qui n’apparaitra pas dans votre corps de texte, mais uniquement sur la page du moteur de recherche lorsque celui-ci affichera votre article :

métadonnées et SEO

Les métadonnées apparaissent directement sur la page de Google

La métadescription est le texte qui accompagne le lien dans Google. Présentez votre article SANS copier l’intro, car interviendra l’une des principales causes de pénalités assénées par Google : le duplicate content (contenu dupliqué). Il s’agit d’un des ennemis les plus difficiles à vaincre dans la quête du bon SEO. En effet, si quelqu’un publie plusieurs fois le même contenu dans le but de gonfler artificiellement sa quantité de contenu publié, Google le détectera directement, et dévaluera automatiquement le site hébergeur. Comprenez ici que le copier-coller est lourdement sanctionné par Google, toutes les composantes des métadonnées devront donc être réécrites de manière à ne pas prendre ces pénalités.

Autre point sensible à prendre en compte, la balise « Lire la suite » (également appelée More). Elle permet d’afficher un extrait de votre article WordPress sur la page principale (home page) de votre site web mais également dans les catégories et archives. Son pendant est la méta description « Extrait » disponible via le plugin Yoast SEO.

Etape 4 : Images et médias de l’article ne doivent pas détériorer le SEO

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’optimisation SEO ne s’arrête pas au simple texte. Les images et médias sont également très importants pour un bon référencement. D’une part, par leur poids : Les images et vidéos alourdissent votre page, et une page trop lourde sera assez mal référencée. Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’il ne faut mettre aucune image (bien au contraire), mais quelques précautions s’imposent.

Tout d’abord, le poids. Il faut faire très attention au poids des images, et en particulier au poids de l’image qui sera à la Une de votre article. En effet, l’image à la Une plus que nulle autre image a le potentiel, si elle est trop lourde, de nuire non seulement au référencement de votre article, mais également à l’optimisation du site en entier ! Et pour cause, elle apparait également sur la homepage ainsi que dans les pages de sa (ses) catégorie(s), dans les articles relatifs, dans les widgets, et les alourdira de la même manière qu’elle alourdira votre article. D’une manière générale, vos images devront peser moins de 50ko afin de ne pas ralentir votre site. De plus, afin d’éviter de dupliquer ces images, on prendra soin de redimensionner l’image à la une afin que celle-ci convienne à tous les formats de vignettes de votre thème. Ainsi, sur avisdupublic.net, nous devons redimensionner nos images à la Une en 450*450 px, afin qu’elles s’adaptent à toutes les dispositions prévues par notre thème. Lors de l’upload, nous prendrons également soin de ne pas lier nos images à notre article, afin qu’elles puissent servir à d’autres articles sans avoir à être dupliquées.

SEO image optimisée

Une image bien optimisée

Afin d’optimiser au mieux le poids des images, pensez donc à redimensionner votre image. Puis, si vous disposez d’un logiciel de retouche, diminuez la qualité de celle-ci de manière drastique (on peut diviser par deux la qualité et ne voir quasiment aucun changement, notamment grâce aux faibles dimensions de l’image). De plus, pour connaître les tailles des images disponibles dans votre thème je vous invite à installer Sample Image Sizes qui est un véritable couteau suisse pour les images dans WordPress. Ajoutez à cela un plugin d’optimisation des images pour votre site (oui oui, cela existe !) et améliorer encore plus le SEO de votre article en diminuant, une nouvelle fois, le poids des images. Le très connu EWWW Image Optimizer est un plugin de choix.

Et notre mot clé principal dans tout ça ? On en a fini avec lui ? Bien sûr que non, il doit également apparaitre dans les médias que vous insérerez pour garantir un bon SEO. Et en particulier dans les images. Ainsi, le nom de vos images devra comporter votre mot clé principal, et ce de manière lisible. Vous prendrez donc soin de nommer vos images avec des espaceurs corrects (idéalement – ou _). Ainsi, les noms de vos images uploadées seront du style « mon-mot-clé-principal-1.jpg » En complément du nom de l’image, la baliste ALT (également appelée texte alternatif de l’image) contiendra également ce mot clé principal.

Enfin, et pour finir avec cette quatrième étape d’optimisation SEO, il ne faudra pas négliger le droit à l’image, trop souvent bafoué sur internet. Nous ne saurons que trop vous conseiller d’utiliser des images officielles, ou du moins libres de droits pour illustrer vos beaux articles !

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou nous poser des questions pour de plus amples précisions. De plus, je vous invite à lire d’autres guides traitant le monde dangereux du SEO :

http://www.progresser-en-informatique.com/cours-wordpress/optimiser-le-referencement-dun-site-wordpress/

http://wordpress-spirit.com/tutoriels-wordpress/procedures-ameliorer-referencement-naturel-wordpress/

http://www.insidedaweb.com/wordpress-seo/referencement-wordpress-seo/guide-complet-pour-optimiser-votre-referencement-sous-wordpress/

    • http://www.dowebsi.com Agence web Dowebsi

      Bonjour, excellent article et bonne à savoir!
      Au niveau des mots clés, ils sont extrêmement important, ils doivent avoir de l’intérêt auprès des internautes et être techniquement capables de les positionner dans les pages Web.

      • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

        Tout à fait, c’est pour cela que Google Trend est un outil de choix

    • http://weboref.fr Web O Ref

      Très bon article compendieux sur l’important de la rédaction web ou copywriting, ne pas hésiter à creuser le champ sémantique du mot-clé que l’on a choisi, le dictionnaire de synonymes est votre ami…

      • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

        Le dictionnaire : le meilleur ami du rédacteur web.

    • Anonyme

      Bravo pour votre excellent article et vos liens qui sont eux aussi une mine d’info

      • http://www.avisdupublic.net Thibaut COCAIRE

        Merci beaucoup 🙂 Oui ces articles sont bons, mais il m’a semblé important de faire une synthèse adaptée à notre cas. Publier sur wordpress est souvent un casse tête du point de vue SEO, et il faut souvent penser à une multitude de détails afin d’avoir un référencement naturel correct.

    • http://avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      Un article de base rappelant les points essentiels à tous ceux qui veulent se mettre à l’écriture d’article et espérer avoir des visiteurs. SEO, Référencement, mot clé, tout est important. Et surtout, rien n’est pas important. Cela dit, l’optimisation SEO est un vrai métier, obscure et délicat. Sans rentrer dans l’écriture (chapeau) et notions de dofollow nofollow, c’est par moment une véritable jungle.