Critique – Mage de Guerre – Stephen Aryan

Mage de Guerre est sorti ! Edité par notre partenaire Bragelonne, voici comme le dit L’Ours-inculte la nouveauté Fantasy de l’année. Mon avis sur le premier tome de la saga L’âge des ténèbres : ça fait BOUM !

On me dit mage de guerre, je pense tout de suite à The Elder Scroll. C’est comme ça, je suis un geek, un scientifique et j’adore jouer aux jeux-vidéo. Et puis, lorsque j’ai vu ce parchemin édité chez Bragelonne, ni une ni deux, j’ai rentré mon épée et mon arc pour reprendre mon bâton. Entrons ensemble dans le monde de Mage de Guerre, le premier tome de la saga L’âge des ténèbres, écrit par Stephen Aryan.

Gemmel et Goodkind ont-ils un disciple commun ?

Couverture du livre Mage de Guerre édité chez Bragelonne et écrit par Stephen Aryan

Prêts pour le combat ?

Comme dans la critique de L’Ours, que je vous invite fortement à lire, je retrouve la griffe Gemmel. Je ne pensais pas forcément à Legend comme l’auteur du post susmentionné mais plutôt des similitudes stylistiques avec Waylander (quelle épopée quand on y repense !). En plus de ce style sombre, épique et peu avare en violence, j’ai reconnu un peu du camarade Terry Goodkind. Ce dernier est notamment connu grâce à la saga L’Epée de Vérité et dont le livre numéro VI, La Foi des Réprouvés, reste, à ce jour, le meilleur livre d’heroic-fantasy que j’ai pu lire. Pour résumer un peu cette partie, je trouve que Stephen Aryan propose un livre avec un style clair et précis. Le côté guerrier est très bien modelé.

Mage de guerre prend-il un TGV ?

Le roman reste un grand classique du genre. On va sauver les gens des grands méchants. Cependant je trouve, à l’instar de certains commentaires que j’ai pu lire, que le rythme est trop rapide par moment. On a peu de temps pour s’attacher à des personnages ou à des moments qu’une baston va arriver. J’aime quand ça va vite, donc cela ne m’a pas dérangé plus que cela mais j’aurais apprécié, et c’est rare que je le dise, un peu plus de dilution. Les combats manquent également par moment un peu de raffinement.

L’âge des ténèbres ou l’illumination des personnages ?

Les personnages sont très bien construits et c’est indéniable que l’auteur a réfléchi à la construction de l’œuvre. On se laisse guider petit à petit par les particularités de chacun. Pas grand-chose à rajouter à part que Mage de Guerre prend de l’envergure petit à petit et les mages également.

Avant de conclure, je vous invite à lire cet article exceptionnel sur Mage de Guerre :

https://lecultedapophis.wordpress.com/2016/03/21/mage-de-guerre-stephen-aryan/

Au final, Mage de Guerre est époustouflant et essoufflant. Je voudrais déjà lire la suite et la plume d’Aryan nous transporte. Il y a des combats, de la magie, du sang. Bref, Mage de Guerre est un livré musclé ! Merci Bragelonne pour cette découverte.

Critique - Mage de Guerre - Stephen Aryan
Une première partie inégale mais une seconde magistrale, Mage de Guerre est comme le premier tome de L'Epée de vérité un livre qui se suffit mais qui ouvre également la voie à une suite d'envergure.
Style
Intrigue
Personnages
On aime bien
  • Le contenu
  • Agréable à lire
  • Le style
On aime moins
  • Le rythme parfois trop rapide
3.9L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)